Romans policiers / Thriller

« Après la chute » de Dennis Lehane

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « Après la chute »
Auteur : Dennis Lehane
Genre : Thriller psychologique
Editeur : Payot et Rivages

.

résumé du livre

Rachel Childs est une ancienne journaliste qui, après s’être effondrée devant les caméras de télévision, vit désormais comme une recluse. Pourtant, elle jouissait d’une situation idéale aux côtés d’un mari idéal. Jusqu’à ce qu’une rencontre fortuite lors d’une après-midi pluvieuse fasse voler en éclats sa vie, son mariage et toutes ses certitudes. Rattrapée par une conjuration de mensonges, de violence et de folie, Rachel devra trouver en elle-même des ressources insoupçonnées.

.

Ma critique

Bon… Cela ne me ressemble pas : j’ai terminé « Après la chute » il y a déjà plusieurs jours et je ne sais pas vraiment estimer ma lecture… Si je devais le résumer qu’à un mot, ce serait « Mouais… », cependant cela ne vous avancera pas… J’ai été très partagée par cet ouvrage où je n’ai pas retrouvé l’idée de « thriller diabolique » dont parle la quatrième de couverture. En effet, si les premières pages annoncent du bon en décrivant le meurtre de Brian, le mari de Rachel qui est assassiné par cette dernière, l’auteur décide finalement de remonter dans le temps par un système de flash-back chronologiques. cvt_apres-la-chute_5245Cela nous permet ainsi de découvrir Rachel, l’héroïne, qui va nous montrer les blessures de son passé et nous présenter plusieurs facettes de sa personnalité, à commencer par ses nombreuses angoisses ou son agoraphobie. Le problème, c’est que Dennis Lehane va s’attarder sur les recherches de Rachel concernant son père : ne l’ayant jamais connu à cause de sa mère, elle enquête par tous les moyens… Cela va lui permettre de faire de nombreuses rencontres, d’analyser son passé et d’ouvrir les yeux sur sa génitrice qui s’avère être une femme adepte du mensonge et de la manipulation. Cette piste aurait pu être intéressante, toutefois cela n’a pas apporté grand chose à l’histoire principale, si ce n’est le développement du passé de Rachel ou encore la façon dont elle a rencontré Brian… À mes yeux, le début est très long et aurait mérité d’être un peu raccourci afin de rentrer plus rapidement dans l’intrigue. Non pas que ce soit inintéressant, mais j’attendais ce fameux thriller ! J’espérais atteindre rapidement le moment où je serais mise en haleine… Hélas, la suite mettant en scène le couple Brian/Rachel a mis longtemps avant de trouver une ambiance pleine de suspense. De ce fait, il a fallu attendre plus de la moitié du roman pour que tout bascule.

Une fois la première moitié passée, le rythme et le contexte ont effectivement su me captiver ! J’ai été vraiment ravie par les découvertes de la jeune femme, par ce qu’elle va vivre et par le mystère qu’elle va peiner à éclaircir… J’ai beaucoup aimé la tension grandissant au fil des pages. L’auteur a d’ailleurs su me surprendre avec un retournement de situation que je n’avais pas vu venir. On se rend compte que la toile avait été posée dès le départ : Dennis Lehane avait simplement noyé le poisson en s’attardant sur des scènes annexes et en faisant divers détours. De plus, on va effectivement assister à une suite d’événements déstabilisants : meurtres, tueurs à gages, magouilles liées à l’argent, mensonges, courses-poursuites, etc. apreslachuteJ’étais réellement curieuse de voir où tout cela allait aboutir. Hélas, le dernier tiers va un peu trop vite et la fin n’a pas répondu à mes attentes… Je suis donc partagée par l’ensemble de l’ouvrage qui n’a cessé d’apporter des éléments plaisants et d’autres moins… Je n’ai pas réussi à m’attacher aux personnages principaux, que ce soit Rachel, Brian ou encore Caleb, un collègue. Certes, chacun joue un rôle clef dans l’intrigue néanmoins, j’ai été assez insensible à leur sort…

Une lecture en dents de scie et un avis nuancé, c’est malheureusement ce qu’il me reste une fois la dernière page tournée… Mais je tiens tout de même à féliciter la maison d’édition pour la couverture qui m’a tapé dans l’œil : elle est assez intrigante et le travail avec le filtre brillant du verre brisé me plaît beaucoup… Dommage que le contenu me laisse autant partagée. Je remercie Babelio et les éditions Payot et Rivages  pour l’envoi de ce livre !

.

babelio_mbamci

front-payot-rivages-logo

.

Citations

Dans le train qui remontait vers le nord, elle regarda par la vitre, mais il faisait nuit et les villes sur le trajet se réduisaient à des semis de points lumineux séparés par de grands pans d’obscurité.
La plupart du temps, elle ne voyait rien du tout, à part son propre reflet. Il n’y avait qu’elle, Rachel. Toujours seule.
Toujours du mauvais côté du miroir.
.

—————
.
Une autre de ses formules : « Un problème qui ne cherche pas de solution, c’est comme une maladie qui ne cherche pas de remède. »
– Il adore la citer au bureau, celle-là, confirma Caleb. Je suis sûr qu’un de ces quatre, il va la faire graver sur une plaque pour l’accrocher dans la salle d’attente.
.
—————
.
On n’a jamais ce qu’on veut, dans la vie, juste ce qu’on peut endurer.
.

Ma note

♥  3/5

Publicités

14 réflexions au sujet de « « Après la chute » de Dennis Lehane »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s