BD·Littérature jeunesse

« Cœur Cerise » (Les filles au chocolat T1) de Cathy Cassidy, Raymond Sébastien et Anna Merli

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « Cœur Cerise » (Les filles au chocolat T1)
Auteurs : Cathy Cassidy, Raymond Sébastien et Anna Merli
Genre : Bande dessinée / Littérature jeunesse
Éditeur : Jungle

.

résumé du livre

Cherry et son père Paddy s’installent en Angleterre chez Charlotte, sa nouvelle compagne qui a quatre enfants. Cherry est ravie de faire partie d’une famille nombreuse. Mais à peine arrivée, elle va craquer bien malgré elle pour Shay, le petit copain de Honey. Voilà qui ne va pas arranger la cohabitation déjà difficile avec Honey, la seule à ne pas accepter son nouveau beau-père ! Alors que tous participent à la création d’une fabrique artisanale de chocolats, Cherry se retrouve partagée entre l’affection pour ses nouvelles sœurs et le charme irrésistible de Shay…

.

Ma critique

La saga « Les Filles au chocolat » fait des ravages auprès de mes jeunes lectrices : elles se les échangent, les lisent et les relisent sans se lasser ! Or, lorsque j’ai acheté la BD adaptant le premier tome de la série, j’ai vu que cet album connaissait le même succès ! À mon tour, j’ai donc décidé de découvrir l’univers de ces demoiselles aux couvertures gourmandes et girly… Je ressors assez mitigée, mais ne m’en fais pas trop : je ne suis pas le public cible de ces histoires qui, malheureusement, sonnent assez clichés et guimauve à mes yeux… couv53378645En tant qu’adulte, j’ai déjà lu des récits de ce genre et je ne trouve pas que l’on innove beaucoup… Toutefois, si j’avais été adolescente, j’aurais adoré ! Ainsi, je comprends que « Les Filles au chocolat » plaisent autant !

Concernant la bande dessinée, je l’ai trouvée correcte : les dessins sont jolis, les personnages expressifs et on arrive assez bien à distinguer les protagonistes. Cela dit, je n’ai pas réussi à m’attacher à tout ce petit monde… Comme il ne s’agit pas d’un roman, on va au plus vite afin de bien respecter le scénario. Un exercice difficile, car on doit forcément écourter certaines scènes et aller à l’essentiel. On ne s’attarde donc pas trop sur les membres de la famille qui sont à découvrir dans les autres tomes qui leur sont consacrés. Le problème, c’est que je n’ai même pas accroché à Cherry Costello, l’héroïne de cet opus qui est blessée par l’absence de sa mère et a tendance à cacher la vérité ou à mentir… Je vais me faire certainement lyncher, mais je n’ai pas du tout été touchée par son sort et avais tendance à trouver qu’elle pleurait sans arrêt. Certes, elle a des raisons qui la poussent à s’émouvoir néanmoins, je pensais qu’elle aurait plus de mordant. Personnellement, je serais davantage rentrée en conflit avec certains protagonistes. Je suis surtout sidérée de l’absence de soutien de son père qui n’a pas fait grand-chose pour réconforter cette ado dont la peine est clairement visible… (Et, non, offrir des poissons pour que le poisson rouge Rex soit heureux n’est pas ce que j’attendais…) D’ailleurs, j’aimerais comprendre pourquoi la plupart des personnages s’appellent par leur prénom ET leur nom ? Cela ne fait pas très naturel…

Les personnages sont assez caricaturaux, notamment en ce qui concerne les antagonistes comme Kirsty Mcrae (une ancienne rivale avec son groupe de pimbêches qui embêtait Cherry) ou Honey (l’une des quatre sœurs). D’ailleurs, je tiens à souligner que c’est Honey que j’ai préféré… Elle dégage un tel tempérament ! Je serais curieuse de savoir ce qu’il se cache derrière sa carapace afin de comprendre pourquoi elle est agressive, colérique, rebelle, violente, directe, lunatique et égoïste. C’est un personnage qui sort du lot et qui a titillé ma curiosité… Ses autres sœurs, Cherry, Skye, Coco et Summer, sont assez effacées mais, comme dit précédemment, cela se comprend… Enfin, petite mention spéciale pour la recette de cuisine en fin d’album !

.

Citations

– Tu parles à un poisson rouge ?
– Oui, mais le seul problème quand on se confie à un poisson… y’a pas de discussion !
.
—————
.
Un kimono de soie
Flotte dans les arbres
Parfum de jasmin et de larmes
.
—————
.
Moi qui voulais une famille… J’ai tout fait rater !
.

Ma note

♥  3/5

8 réflexions au sujet de « « Cœur Cerise » (Les filles au chocolat T1) de Cathy Cassidy, Raymond Sébastien et Anna Merli »

  1. J’avoue que sans l’opération 48H BD, je ne me serais jamais laissée tenter…
    Je ne l’ai pas encore lue, mais ton avis rejoint mes premières craintes notamment sur le manque d’originalité et les personnages caricaturaux. Je lirai quand même la BD avec curiosité 🙂

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s