Bit-Lit·Fantastique/Fantasy·Romances

« Amalia » de Sigride Lucas

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « Amalia »
Auteur : Sigride Lucas
Genre : Fantastique / Bit-Lit / Romance
Éditeur : Edilivre

.

résumé du livre

Je m’appelle Amalia, je suis née le 14 août 1920. Pourtant, quatre-vingt-seize ans après ma naissance, je parais toujours avoir 30 ans. Je vis dans un monde qui n’est certes pas parfait. Mais il est composé d’humains. Enfin c’est ce que je pensais à l’époque. Lorsque je suis partie en voyage de noces en Roumanie en août 1950, ma vie était banale. Un travail de secrétaire, un homme que j’aimais, une petite maison à Arras. C’était sans compter sur ma rencontre avec Yvan. Il a bousculé et emporté ma vie.  M’engloutissant corps et âme dans son monde. Une vie passionnante et passionnée. Une histoire d’amour fusionnelle avec cet homme d’une beauté rare. Mais la vie est faite de rebondissements et la femme charmante et gentille que je suis se verra obligée de devenir une arme afin d’assouvir sa vengeance.

.

Ma critique

Il y a des livres qui vous captivent rien qu’avec leur couverture. « Amalia » fait partie de ceux-là ! Dès que j’ai vu cet ouvrage sur le site SimPlement, j’ai immédiatement postulé en croisant les doigts pour que l’auteure convienne à m’envoyer son magnifique roman. Merci encore à Sigride Lucas d’avoir accepté ma demande et de m’avoir fait une jolie dédicace personnalisée avec des petits poinçons. D’ailleurs, en parlant de design et d’illustrations, j’ai trouvé vraiment sympathique le fait de décorer chaque chapitre d’une ligne avec de belles ronces. Le rendu est joli !C2iA-xCWQAAuAniL’auteure a également proposé une carte de l’Europe en couleurs afin de bien faire la distinction entre les différents clans du récit. Quand un auteur prend le temps de mettre ce genre de finitions et d’apporter un support visuel à son univers, j’adore ça ! Bref, c’était déjà bien parti pour cette lecture dont la quatrième de couverture me donnait envie puisqu’il est question de vengeance et d’amour passionné !

Le texte met en scène Amalia, une jeune femme née en 1920 qui a épousé Marc, un homme charmant et attentionné. Alors que tous deux partaient en voyage de noces, un vampire les attaqua, tuant rapidement le nouveau marié… Secourue par Yvan, un autre vampire, Amalia n’eut d’autres choix que de suivre ce mystérieux sauveur afin de survivre… Évidemment, comme vous vous en doutez, elle va finir par succomber à son charme ! Bien que la narration se place surtout du côté d’Amalia, on découvre parfois les pensées d’Yvan qui, progressivement, va vraiment développer des sentiments pour elle. Amalia va mettre un peu de temps, mais pas beaucoup à mes yeux, avant de tomber amoureuse. Afin de donner du temps à ce couple de se trouver, Sigride Lucas a introduit plusieurs bonds dans le temps (par exemple une année entre les premières embrassades et la consommation de leur amour) toutefois cela n’a pas vraiment suffi. J’adore les jeux de séduction ainsi que les premiers échanges où les personnages apprennent à se connaître. Ainsi, j’en demande toujours plus… Si j’ai trouvé leur attachement un peu rapide, leur histoire d’amour m’a, en revanche, beaucoup plu ! Leur amour est fusionnel, ardent et complice. Quelques scènes sous la couette sont venues ponctuer le récit : elles sont à la fois détaillées, mais pas trop. À mon sens, c’est parfait ainsi… On a là une belle histoire d’amour qui est agréable à lire… Du moins, jusqu’à ce que l’horreur rattrape le destin de ces deux amants ! Le récit prend alors une toute autre tournure et devient sombre, effroyable et plein d’émotions. Ce qu’il va arriver à Amalia m’a fait beaucoup de peine et, comme elle, j’aurais réclamé vengeance… L’auteure s’est elle-même définie comme quelqu’un proposant des romans où l’héroïne va évoluer en quelqu’un de plus fort. Elle ne s’est pas trompée : on a une véritable évolution d’Amalia qui va subir des choses et se renforcer mentalement. J’ai beaucoup aimé le cheminement entre ces deux tempéraments ainsi que le caractère final de la jeune femme !

On a là un roman mouvementé que ce soit au niveau de l’action ou des émotions néanmoins, l’ouvrage souffre de petites imperfections… Par exemple, j’ai été assez déstabilisée par les nombreux retours à la ligne, notamment pendant les dialogues. Le texte est ainsi très aéré toutefois, j’avoue que je ne suis pas habituée à ce procédé de retour à la ligne presque à chaque phrase dans un dialogue, alors que c’est le même personnage qui parle. De plus, j’ai trouvé que l’auteure allait parfois un peu vite. Elle a une très belle plume vive qui va à l’essentiel cependant, j’aurais désiré un peu plus de détails, des descriptions en plus ou bien des scènes supplémentaires. J’ai l’impression d’avoir lu quelques passages en accéléré alors qu’ils auraient mérité quelques paragraphes supplémentaires. Je crois que j’ai vraiment aimé plonger dans cet univers au point que j’en aurais désiré davantage. Il faut également souligner qu’avec tous ces clans de vampires et cette nouvelle race de créature nommée les « dampires », Sigride Lucas pourrait presque concevoir une série ! amaliasigridIl y a de la matière à développer, soit dans une suite, soit dans une saga… Dernier élément que je regrette : les personnages secondaires qui sont très manichéens. On a vraiment les antagonistes d’un côté et les bons de l’autre. Même Nolween, une femme jalouse qui aurait pu devenir la rivale d’Amalia, s’est vite repositionnée… C’est un peu dommage !

Malgré ces défauts, j’ai passé un bon moment de lecture où action, romance et vengeance se mélangent assez bien. Ce fut une lecture rapide (environ 150 pages) et immersive parfaite pour le week-end. Si vous aimez les héroïnes que le destin chamboule, qui doivent faire face à leur pire cauchemar et qui deviennent de véritables guerrières, n’hésitez pas à découvrir cet ouvrage… Je remercie de nouveau Sigride Lucas et le site SimPlement pour cette découverte !

.

simplementlogo.

Citations

– Si je viens avec vous. Est-ce que vous me jurez de ne pas me tuer. Est-ce que je pourrais rentrer chez moi ?
– Amalia, je vais être franc, la vie que tu avais, n’existe plus. Tu n’as pas beaucoup d’options. Le temps presse. Tu dois te décider rapidement.
.
—————
.
L’amour ne s’explique pas Amalia. C’est comme cela. Ce n’est ni une question de physique ou de puissance. Il t’aime, tu l’aimes et c’est ainsi.
.
—————
.
Surtout, ne t’inquiète pas, on s’habitue à tout et ta nouvelle vie sera belle et plaisante si tu le veux. On a la vie que l’on a envie d’avoir. Ton destin est entre tes mains.
.

Ma note

♥  4/5

12 réflexions au sujet de « « Amalia » de Sigride Lucas »

  1. Belle Chronique bien détaillé mon petit panda. Pour ma part ça fait longtemps que je n’ai pas lu de bit lit.. à part Twilight et vampire academy je n’ai pas élargit plus que ça m’a connaissance de cet univers 😂😂😂 mis j’aime beaucoup ta chronique et ce livre a l’air bien 😏

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s