Fantastique/Fantasy·Littérature jeunesse

« Caraval » de Stephanie Garber

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « Caraval »
Auteur : Stephanie Garber
Genre : Fantastique / Littérature pour ados
Éditeur : Bayard

.

résumé du livre

Bienvenue à Caraval ! Le spectacle le plus extraordinaire de tous les temps ! Vous y verrez plus de merveilles que le commun des mortels au cours de toute une vie. Mais avant que vous vous plongiez dans notre univers, gardez à l’esprit qu’il s’agit d’un jeu… Nous tenterons de vous convaincre que ce qui se passe au-delà de ce portail est réel, mais ce n’est qu’illusions. Alors prenez garde à ne pas trop vous laisser emporter. Car les rêves qui se réalisent peuvent être magnifiques, mais ils peuvent aussi se transformer en cauchemars si l’on ne se réveille pas…

.

Ma critique

« Caraval » est sans conteste un livre qui mérite sa réputation ! D’abord découvert grâce à la chronique de Mikasa, j’ai été ensuite tentée à plusieurs reprises par les critiques souvent positives de la blogosphère… Et nous y voilà ! Honnêtement, j’ai été charmée par cet univers me rappelant un conte de fées, « Alice au pays des merveilles » ou encore « La Passe-miroir » ! Le mélange est savoureux, haletant et surprenant. couv40708583J’ai dévoré cet ouvrage en moins de vingt-quatre heures et me demandais sincèrement quelle fin allait attendre Scarlett, Donatella/Tella et Julian ! Ajoutons à cela que je n’avais pas vu venir certains twists qui m’ont fait hurler durant ma lecture…

Dans ce monde où tout n’est que mascarade, on va donc suivre Scarlett et Tella dont le quotidien est peu enviable. Leur père, le gouverneur Marcello, est un antagoniste que l’on ne peut que détester ! À plusieurs reprises, il va se montrer cruel, violent, ignoble et tortionnaire. J’avais presque envie de lire un chapitre lui étant dédié afin de comprendre d’où lui venait une telle hargne contre sa lignée… Comment peut-on torturer psychologiquement et physiquement ses enfants à ce point ? Pour échapper à ce monstre, les deux jeunes femmes ont saisi une opportunité incroyable les menant au spectacle de Caraval, un jeu étrange où tout n’est qu’illusion… C’est à partir de là que je n’ai cessé de dévorer chapitre après chapitre ! Malgré elle, Scarlett va se retrouver dans une sorte de jeu de piste/enquête afin de sauver sa cadette. Le rythme est assez rapide, on prend quand même le temps de découvrir tous les personnages, on développe la psychologie de certains d’entre eux et on enchaîne les rebondissements ou les révélations… Même si on est dans un roman jeunesse/ado, il y a tout de même des passages sombres, de la manipulation, de la torture voire des morts !… Quant au dernier tiers, il est tout simplement à couper le souffle…

Malgré certaines de ses réactions agaçantes, je me suis attachée à Scarlett qui va vraiment évoluer au fil de l’aventure. C’est une jeune femme réfléchie, douce et déterminée. Certes, elle est parfois ingénue et indécise cependant, on peut la comprendre : elle cherche des solutions pour que sa sœur et elle changent de vie et échappent enfin à la tyrannie de leur géniteur… Même si cela lui coûte, elle est prête à aller jusqu’au bout de ses objectifs pour sa cadette. D’ailleurs, j’ai eu un peu plus de mal avec Tella qui a un caractère plus farouche, fort, extraverti, mais avec un cœur d’artichaut… Même si ses actes se justifient, je n’ai pas nécessairement la même conception de l’affection qu’elle… J’ai donc difficilement adhéré à ses choix. De plus, j’ai trouvé certains de ses propos énervants… Quant à Julian, j’avoue qu’il m’a fait complètement craquer ! C’est tout à fait le type d’anti-héros mystérieux, cassant mais sympathique, avec un côté mauvais garçon puis doux chevalier… Certes, c’est souvent le cas des protagonistes masculins dans la littérature néanmoins, je reconnais que cela me fait à chaque fois fondre…

caraval« Caraval » est donc un roman immersif, dynamique et enchanteur avec des personnages, certes assez cantonnés dans leur rôle, mais qui ne nous laissent pas de marbre. L’univers mélange à merveille l’ambiance d’un cirque/d’une fête foraine, le genre thriller et les enquêtes. L’un des seuls défauts que je peux lui reprocher, c’est sa fin : je l’ai trouvée précipitée, assez facile et ouverte. Malgré les critiques sur la toile, j’avais l’impression qu’il s’agissait d’un one-shot. Or, avec ce prologue, tout porte à croire qu’une suite nous attend ! Cela m’a un peu déroutée… Cela dit, si une suite sort, j’avoue que je répondrais présente, car cela m’a fait quelque chose de quitter cet univers original, onirique et rempli d’illusions…

.

Citations

– Si tu as fait du mal à Tella, je te jure que…
– Du calme, Scarole…
– Je m’appelle Scarlett…
– Scarlett, Scarole, c’est pareil… Ta sœur va bien.

—————

C’est mieux ainsi, sœurette. Pour profiter de la vie, il faut savoir prendre des risques.

—————

Elle imaginait que tomber amoureuse de lui devait être semblable à tomber amoureuse des ténèbres : effrayant et dévorant, mais magnifique lorsque les étoiles apparaissent.

.

Ma note

♥ 4,5/5

33 réflexions au sujet de « « Caraval » de Stephanie Garber »

  1. Contente de voir que tu as lu ce roman (et que tu l’as aimé !) . Personnellement j’avais adoré Donatella, moins Scarlett.
    Pour la fin, sur le coup, j’ai moi aussi été surprise mais au final j’ai hâte que la suite sorte, d’autant qu’elle prédit un texte peut etre plus axé sur Tella ;D

    Aimé par 1 personne

  2. J’avais bien hâte de découvrir ta chronique sur ce livre ! Tu m’avais gagné avec la ressemblance à « La passe-miroir », mais si en plus il y a des twists qui font réagir, je ne peux que vouloir me précipiter dessus ! Merci pour la découverte en tout cas !

    Et je ne sais pas si tu connais, mais dans le genre cirque il y a aussi « Le cirque des rêves », par Erin Morgenstern. Je ne l’ai pas encore lu, mais il paraît que c’est une petite pépite ! Je dis ça, je dis rien…

    Merci pour la découverte ! 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Avec plaisir ! J’espère que tu auras les mêmes ressentis !

      Je ne connais que de nom « Le cirque des rêves » qui est à la médiathèque, mais que je n’ai pas lu non plus. Comme toi, j’ai eu les mêmes échos ! A voir/lire, un jour !^^

      J'aime

  3. Ahhh Caraval, j’ai pas du tout aimé cette lecture que j’ai trouvé ennuyeuse, redondante et sans profondeur. M’enfin je crois que la majorité de la bloggo a quand même apprécié ^^ il en faut pour tout le monde ^^
    C’est sûr pour la suite, elle s’appelle Legendary (enfin en anglais) et même que la couv a été révélée !
    Bisous
    Kin

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s