Romans

« Le gang des rêves » de Luca Di Fulvio

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « Le gang des rêves »
Auteur : Luca Di Fulvio
Genre : Roman contemporain
Éditeur : Pocket

.

résumé du livre

Une Italienne de quinze ans débarque avec son fils dans le New York des années vingt… L’histoire commence, vertigineuse, tumultueuse. Elle s’achève quelques heures plus tard sans qu’on ait pu fermer le livre, la magie Di Fulvio. Roman de l’enfance volée, Le Gang des rêves brûle d’une ardeur rédemptrice : chacun s’y bat pour conserver son intégrité et, dans la boue, le sang, la terreur et la pitié, toujours garder l’illusion de la pureté.

.

Ma critique

Au risque de me faire lyncher, je n’ai pas du tout accroché à cet ouvrage aux avis dithyrambiques. Je l’ai trouvé long, assez répétitif et difficile. Les thèmes abordés sont pourtant nombreux et intéressants néanmoins, j’ai été choquée par plusieurs scènes de viols très détaillées et vraiment nombreuses. Il faut avouer que j’ai du mal avec le sujet et le fait que les viols soient longuement décrits sur plusieurs pages m’a complètement bloquée. De leur côté, les personnages avaient un peu réussi à m’amadouer au début. Puis, je me suis totalement détachée d’eux au fil des chapitres, jusqu’à presque ressentir de l’indifférence à leur égard… Ce fut une façon comme une autre de me préserver… Qu’on se le dise : le livre n’est pas mauvais et je comprends parfaitement qu’on puisse l’apprécier ! couv61217419Si on enlève ce qui m’a dérangée, il y a une histoire d’amour passionnée, des personnages hauts en couleur, des émotions, des injustices et de l’action. De plus, cela permet d’avoir un bel aperçu de l’Amérique dans les années 20… Néanmoins, je n’ai pas réussi à apprécier cette lecture qui s’est avérée fastidieuse. C’est une question de goût. Tout simplement.

Cet ouvrage est divisé en deux grandes parties. Dans la première, on va d’abord découvrir Cetta, une jolie gamine  au service d’un patron qui a des vues sur elle. Dès la première page, la pauvre jeune fille va subir le pire : sa mère va l’estropier volontairement et va lui ordonner de jouer les boiteuses pour que son patron ne lui fasse pas un bâtard. Peine perdue ! La pauvre Cetta se fait violer alors qu’elle n’a même pas quatorze ans par une connaissance de son patron. Détruite, mais encore pleine d’espoir, on va suivre son départ pour l’Amérique. Cetta espère un avenir pour son fils Natale/Christmas (Noël)… Malheureusement, le sexe continue de rattraper la jeune mère, puisqu’elle va se faire violer par le capitaine du paquebot, puis elle va devenir prostituée une fois le pied mis à terre. La désillusion du rêve américain ! Ce fameux « royaume des fées » va lui en faire voir de toutes les couleurs !… Mais pas qu’à elle… Il semble difficile d’être une femme à cette époque : la plupart des dames de cette histoire vont finir les cuisses écartées par un rustre pervers. Et des détails, en veux-tu en voilà ! Sérieusement, on a presque l’impression d’y être ! J’ai dû passer la plupart de ses passages malheureusement nombreux, crus et détaillés. Ajoutons à cela du racisme omniprésent envers les juifs, les noirs et les autres personnes n’étant pas américaines… Tout cet ensemble m’a mise terriblement mal à l’aise.

La seconde partie met en lumière Christmas et son amour impossible pour Ruth (une juive violée et torturée par Bill, un pervers sociopathe). J’avoue que j’ai lu cette grosse moitié de façon assez expéditive… Je n’en pouvais plus des scènes de sexe tous les trois chapitres, de Bill qui s’est reconverti en « Le Punisher » (un Rocco Siffredi en plus retors qui viole des vierges devant la caméra), de la pauvre Ruth qui sombre dans la folie (comment la blâmer ?) ou encore  de Cetta qui se fait goûter par Sal, le gérant de la maison de passe, ou par Andrew l’homme marié. J’étais déjà arrivée à saturation. Certes, ce roman montre la vie telle qu’elle est : difficile… Mais ce n’est pas une ambiance que je recherchais en ce moment. Je déconseillerai cet ouvrage à ceux qui n’aiment pas les pavés (ce roman de poche fait mille pages), ni à ceux qui ont du mal avec la violence ou les viols détaillés. En revanche, si l’époque vous intéresse, que vous aimez voir les personnages évoluer/grandir/gravir les échelons et que vous n’avez pas peur des livres « coups de poing », foncez ! Une fois encore, je rappelle que cet avis n’engage que moi. D’ailleurs, si je l’ai lu, c’est parce que cela a été un coup de cœur de deux collègues et de plusieurs blogueurs. Comme on dit : il en faut pour tous les goûts !

 

.

Citations

Le hasard, c’est un coup de pied dans le cul que la vie te donne pour te faire avancer. Le hasard, dans le monde des adultes, c’est une possibilité qu’il ne faut pas gâcher. 

—————

– M’man…, dit-il à voix basse, après de longues minutes.
– Oui ?
– Quand on devient adulte, on trouve que tout est moche ?
Cetta ne répondit rien. Elle regardait dans le vide. Certaines questions n’appelaient pas de réponses, parce que la réponse serait aussi pénible que la question. Elle attira son fils de quinze ans contre elle, le serra dans ses bras et se mit à lui caresser doucement les cheveux.
Instinctivement, Christmas commença par s’écarter, mais ensuite il s’abandonna entre les bras de sa mère. Il savait que c’étaient là ses dernières caresses d’enfant. Dans le silence. Parce qu’il n’y avait rien d’autre à dire.

—————

Et les gens croient à mes histoires parce qu’ils aiment rêver.

.

Ma note

♥ 1/5

28 réflexions au sujet de « « Le gang des rêves » de Luca Di Fulvio »

  1. Bel avis et surtout honnête! Je n’aime pas non plus les scènes de violences trop détaillées, que ce soit meurtres ou viols. C’est à mon sens du voyeurisme et je préfère de loin ce qui est suggéré plutôt que déballé. Mais ayant lu également de nombreux avis dithyrambiques, je le lirai pour me faire ma propre opinion… 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Merci ! Idem, je préfère la suggestion… Mais là, c’est difficile d’échapper aux détails qui durent sur plusieurs pages et révoltent…
      Je suis quand même curieuse de lire ton avis afin de savoir ce qui te plaira/déplaira. Bonne future lecture. J’espère que l’intrigue saura davantage te toucher que moi. :*

      Aimé par 1 personne

  2. Ah, mais je me sens moins seule 🙂
    C’est un livre que je n’ai pas du tout apprécié non plus. Bien sûr, les scènes de viol m’ont dérangé mais je n’ai vraiment pas DU TOUT accroché à l’histoire ou été touchée une seule seconde par les personnages ou l’écriture. Ça été une véritable purge que de le finir, parce qu’en plus il est assez épais comme tu le précises bien.

    Aimé par 1 personne

    1. Oh ! Tu ne peux pas savoir comme je suis également rassurée de ne pas être la seule à ressentir de la déception concernant cet ouvrage.
      Oui, c’est un pavé. Quand on n’aime pas ou que l’on est mal à l’aise, la lecture est laborieuse….

      J'aime

  3. J’ai tellement vu ce roman sur la blogosphère et les réseaux sociaux qu’il ne me tente pas, et ton avis me conforte dans l’idée de passer mon chemin. Je déteste les scènes de viols surtout si cet événement traumatisant et horrible est utilisé à toutes les sauces. Cela donne un côté voyeurisme que j’abhorre…

    Aimé par 1 personne

  4. C’est vrai qu’on a beaucoup vu tourner ce roman sur la blogo! C’est pas plus mal d’avoir un avis comme le tien que permet de contre balancer toutes les chroniques positives! J’avoue que la période m’attire pas mal mais par contre les scènes de viol très détaillées, non merci! Du coup je ne suis pas sûr que j’irais vers ce roman …

    Aimé par 1 personne

  5. Je pense que c’est la première fois que je vois un avis négatif pour ce roman. Mais il en faut pour tous les goûts et je comprends ce qui a pu te déranger 🙂
    Je l’ai dans ma PAL. La violence ne me dérange pas mais à voir si les scènes de viol ne font pas le même effet sur moi que sur toi car, étant très décrites, je ne sais qu’en penser, n’ayant jamais été dans cette situation.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s