Littérature jeunesse·Manga·Science Fiction

« Sword art online Fairy Dance » T2 de Reki Kawahara et Tsubasa Haduki

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « Sword art online Fairy Dance » T2
Auteurs : Reki Kawahara et Tsubasa Haduki
Genre : Manga / Littérature pour adolescents / Science-Fiction
Éditeur : Ototo

.

résumé du livre

Kirito s’engouffre à l’intérieur du VRMMO « Alfheim Online » pour atteindre le sommet de l’Arbre du monde. Il y rencontre une Sylphide du nom de Leafa, qui accepte de l’y accompagner… Cependant, Leafa n’est en réalité rien / personne d’autre que la propre sœur de Kazuto, Suguha. Cette dernière éprouve secrètement des sentiments pour celui qui est en réalité / s’avère être son cousin. Ils poursuivent leur route ensemble vers l’ « Arbre du monde » sans connaître le destin qui les lie ni celui qui les attend…

.

Ma critique

Après avoir été déçue par le premier tome dont le scénario était plus que discutable, j’ai eu peur d’enchaîner avec la suite… En effet, je n’avais pas envie de retourner dans cette ambiance malsaine de la multi-romances et craignais que l’on aille plus loin. Heureusement, il n’en fut rien ! Ce second opus se tourne davantage vers le jeu dans lequel Leafa et Kirito évoluent. L’avancée du jeu en ligne va ainsi occuper une bonne partie du manga et ce, au dépens de la romance. Celle-ci est enfin relayée au second plan : on est dans l’humour, le role play, dans l’action, dans les combats, dans les alliances et les trahisons. Enfin ! Même si le suspense n’est pas au rendez-vous, j’ai plutôt bien aimé l’intrigue mettant en scène Sigurd, un traître de mèche avec les salamandres, qui va agir dans l’ombre avec pour projet de mener un coup d’état pouvant changer l’avenir du jeu et des différentes factions. couv71647826Kirito va prouver qu’il est non seulement un combattant hors pair et rusé, mais aussi qu’il est quelqu’un de déterminé, franc, loyal et bon orateur… Ce qui n’est vraiment pas le cas dans le monde réel qui, malheureusement pour lui, finit toujours par le rattraper. Il est plaisant de voir ce personnage principal évoluer et douter.

De son côté, Leafa est toujours complètement amoureuse de lui toutefois, c’est tourné avec humour. D’ailleurs, Kirito lui fait bien comprendre qu’il n’est pas là pour enchaîner les conquêtes ou fricoter avec elle. Il n’y a eu et il n’y aura toujours qu’Asuna… À mon sens, un personnage principal de manga qui ne va pas profiter des poitrines opulentes de toutes les demoiselles qui l’entourent (et qui tentent de le faire succomber à leur charme), c’est rare et plus qu’appréciable ! Quel plaisir de ne plus être dans le drama habituel ! Enfin, la narration va également se pencher sur Asuna, toujours captive de sa tour. Elle va enfin bouger et chercher à s’extirper des griffes de son ravisseur. Il était temps ! Dans le premier tome, je n’avais pas reconnu la belle Asuna, d’habitude si spontanée, dynamique et déterminée. Elle se laisser manipuler et toucher par son geôlier sans réellement se défendre. Cela me frustrait, car elle nous avait habitués à un peu plus de fougue et de courage. Or, elle reprend enfin du poil de la bête en décidant de quitter les lieux. Hélas, cette fuite ne sera pas sans embûches…

Cette suite a donc pour avantage de faire avancer le scénario que ce soit au niveau du jeu ou au niveau de la personnalité des protagonistes. Les dessins sont toujours de qualité, tandis que les scènes de combat sont complètement dynamiques et à couper le souffle. Les auteurs arrivent à retranscrire les combats des MMORPG avec les différentes classes (tank/dps/soutien), ce que, en tant que joueuse, j’apprécie. D’ailleurs, je crois que cela m’avait échappé dans le tome précédent, mais je n’avais pas réalisé tous les clins d’œil à la firme Final Fantasy (Leafa, Caith Sith, la tenue de Kirito qui fait songer à celle de Cloud, etc.). Bref, la saga recommence à me convaincre ! Ce ne sera pas de suite, mais je compte bien découvrir le troisième et ultime volet de « Sword art online Fairy Dance ».

.

Citations

– J’ai parfaitement entendu tes battements de cœur quand elles se sont collées à toi !
– Forcément, je suis un homme ! Ne l’oublie pas !
– Et avec moi alors ?
– Avec toi ? Non, rien de semblable.
-Pou… pourquoi ?
– Hum… sans doute, parce que je ne te considère pas vraiment comme une fille…
– Qu… quoi ?!

—————

– Arrête!
– Sûrement pas. Je ne tolérerai jamais qu’un membre de mon équipe meure sous mes yeux. Tu m’entends ? Jamais !

—————

Je ne t’en voudrais pas si tu devais me pourfendre de ta lame ici-même, tu sais.

.

Ma note

♥  4/5

5 réflexions au sujet de « « Sword art online Fairy Dance » T2 de Reki Kawahara et Tsubasa Haduki »

Répondre à Xander Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s