Littérature jeunesse

« Matt » (Les porteurs T1) de C. Kueva

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « Matt » (Les porteurs T1)
Auteur : C. Kueva
Genre : Roman ado / Science-Fiction / Anticipation
Éditeur : Thierry Magnier

.

résumé du livre

Gaëlle a choisi d’être femme, Flo hésite encore. Matt, lui, sait que dans trois mois, il deviendra un homme. Dans cette société, tous les enfants naissent hermaphrodites. A seize ans, les adolescents doivent choisir leur sexe. Tous, sauf ceux atteints d’une déficience qui les condamne à un autre destin. On les appelle les Porteurs. Matt découvre qu’il est l’un de ceux-là. Mais que cache vraiment la déficience des Porteurs ? Pourquoi l’État les tient-ils sous haute surveillance ? Une formidable histoire de manipulation, de secret d’État, et bien entendu d’amour. 

.

Ma critique

J’étais très intriguée lorsque j’ai commencé cet ouvrage, car la thématique me rappelait « La symphonie des abysses » de Carina Rozenfeld, ouvrage que j’avais bien apprécié… Comme avec les personnages de Sa et Ca, le lecteur se retrouve face à des êtres au sexe indéterminé devant choisir son sexe lors d’un rite initiatique. Dans cette néo-société dystopique inventé par C. Kueva, tout le monde naît hermaphrodite : chacun a seize ans pour choisir ce qu’il veut être afin d’être enfin un adulte accompli. C’est à la fois sombre, inquiétant et intéressant. On est vraiment sur les thématiques de la quête d’identité, de la sexualité, du désir, de l’amour et de la place dans la société. Hormis Gaëlle pour qui la décision est assez évidente, Flo et Matt vont réaliser que choisir est vraiment très difficile… couv75968738Flo ne veut pas accepter le système. Aucun des sexes ne l’attire ! Elle laisse même le hasard décider pour elle et se révèle être une féministe engagée. J’ai beaucoup aimé sa façon de penser et les préjugés qu’elle met en avant. Ces derniers sont assez résistants et existent toujours dans le futur… Il en va de même pour les inégalités. Cette société n’est donc pas aussi tolérance ou ouverte qu’elle ne laisse penser… Avec Flo, on aborde également des questions qui font toujours polémique comme la question des poils qu’on laisse ou que l’on rase/épile… On touche également au sujet de la sexualité (hétéro/homo/bi-sexualité) de façon générale. Chaque protagoniste suit son propre parcours et met en avant sa façon d’être et de penser. Ces différents points de vue enrichissent l’univers, tout en permettant d’approfondir les caractères de chacun. Cela se fait toujours sans jugement et avec simplicité… Ce que j’ai beaucoup apprécié !

Au début, je n’appréciais pas spécialement le personnage de Matt que je trouvais assez fade… Néanmoins, c’est un héros qui va radicalement évoluer et amener une multitude de réflexions ! Son cas est véritablement complexe : alors qu’il était certain  de devenir un homme, Matt va découvrir qu’il est atteint d’une dégénérescence l’empêchant de subir le changement de sexe. Il semble être condamné à devenir un pré-séza/un être neutre jusqu’à ses trente ans… Désespéré, il va errer un peu partout afin de comprendre ce qu’il lui arrive et d’envisager un avenir. Il apprend alors qu’il est un Porteur et qu’un grand nombre de mystères entoure les êtres comme lui… Quel dommage que l’on doive attendre les deux tiers du roman avant de rentrer dans l’action et dans les révélations ! J’ai trouvé le début très long et assez répétitif, tandis que mon intérêt a tardé à venir. Mon ressenti a totalement changé lorsque Matt a fait la rencontre de Lou avec qui il a mené l’enquête… Dès lors, mon cœur a joué au yoyo et je suis tombée de haut lorsque j’ai découvert les derniers chapitres ! Bon sang, j’ai été aussi crédule que Matt ! Je ne m’attendais pas du tout à ce que le scénario prenne ce chemin ! Quelle claque !!

Il m’a fallu du temps avant d’apprécier l’intrigue et les personnages principaux, mais je ressors finalement satisfaite et étonnée par le twist final. Ma surprise s’est également vue accrue avec l’extrait du chapitre un du second opus proposé en fin d’ouvrage. On se prend une nouvelle révélation de poids en plein visage ! Apparemment, il s’agirait d’un premier roman de l’auteure… Cette dernière maîtrise vraiment bien les cliffhangers et propose un monde aussi riche qu’intéressant ! On a là un beau mélange d’anticipation, de dystopie et de thriller psychologique qui pousse à la réflexion ! Ceci dit, je ne sais pas si les lecteurs masculins apprécieront autant ce livre que la gent féminine… On ne peut pas dire que les Hommes ont le beau rôle ! J’espère donc que cela sera un peu plus nuancé par la suite… À voir… En tout cas, je ne regrette pas d’avoir pris sur moi en continuant ma lecture. Même si ces longueurs étaient assez pesantes, la suite vaut la peine !

.

mosellire

.

Citations

– Pourquoi vous avez choisi le métier de chercheur ?
Ce métier, son métier qui lui tient tant à cœur.
– Parce qu’il est venu me chercher dans mes rêves.

—————

– Pourquoi je veux être un homme ? Eh bien…
Je cherchais mes mots.
– Parce que les hommes sont pleins d’élan, ils sont persévérants et courageux, ils aiment dépasser leurs limites, ils sont protecteurs. Ils s’occupent de choses intéressantes, pas de futilités.
Lou m’écoutait attentivement, bienveillant, sans l’ombre d’un jugement.
– Bon, OK. Tu me décris comment tu vois les hommes, tu manifestes ton admiration pour ces qualités, ces comportements, reprit-il. Mais est-ce que tu te sens un homme ou est-ce que tu aimerais avoir les qualités que tu leur prêtes? Ce n’est pas la même chose, tu sais… Les femmes aussi peuvent être courageuses et persévérantes, protectrices. Est-ce que tu te sens un homme? Toi. A l’intérieur de toi…

—————

C’est comme si je devais me définir en permanence, afficher mon sexe dans chaque détail. Ma façon de m’asseoir, ma coupe de cheveux, le fait de toucher ou pas les gens qui m’entourent. Tout prend du sens. C’est épuisant…

.

Ma note

♥  4/5

14 réflexions au sujet de « « Matt » (Les porteurs T1) de C. Kueva »

  1. Voilà un résumé très très intriguant!! Je trouve l’idée de cette dystopie vraiment originale puisqu’elle aborde différents thèmes sociétaires qui pourront parer à tout le monde! C’est très tentant!! Dommage pour les longueurs de début qui empêchent de rentrer complètement dans l’histoire …

    Aimé par 1 personne

  2. Les sujets abordés ont l’air très intéressants puis ayant adoré La symphonie des abysses, ce livre pourrait me plaire même si c’était juste au début que tu as pensé à ce livre 😉

    Aimé par 1 personne

    1. Oh, ravie qu’il te tente comme ça !
      Non, je l’ai lu en diagonale pour savoir la fin et conseiller mes adhérents, mais je n’ai pas lu complètement. 🙂 En revanche, Lesfantasyd’amanda a tout lu et chroniqué.
      t1 : https://lesfantasydamanda.wordpress.com/2018/11/13/les-porteurs-tome-1-matt-c-kueva/
      t2 : https://lesfantasydamanda.wordpress.com/2018/12/11/les-porteurs-tome-2-gaelle-c-kueva/
      t3 : https://lesfantasydamanda.wordpress.com/2018/12/13/les-porteurs-tome-3-lou-c-kueva/

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s