Bit-Lit·Fantastique/Fantasy

« La mort est une compagne fidèle » (Blackely : Gardienne de la nuit T1) de K. Aisling

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « La mort est une compagne fidèle » (Blackely : Gardienne de la nuit T1) de
Auteur : K. Aisling
Genre : Urban-Fantasy / Bit-Lit
Éditeur : Sharon Kena

.

résumé du livre

Je me nomme Blackely. La nuit est mon domaine et j’en suis la protectrice. Je prends sous mon aile les victimes innocentes d’agressions formantées par l’Ordre Lumière… Ces cibles, tout le monde les connait. On les représente assoifés de sang, avec des canines proéminentes, quelques fois, ils ont une force et une vitesse hors du commun, et l’immortalité. Oui, vous l’avez compris, je parle des vampires. Or, dans mon monde, ils tentent de vivre normalement et de rester discrets. Peu atteignent le siècle d’existence et gagnent le nom d’Ancestral. Les membres de l’Ordre, sous le commandement de mon père, les traquent et les exterminent… Mon quotidien est bien rodé… trop peut-être. Une lettre. La venue d’un Ancestral. Une meute de garous. Des meurtres de plus en plus fréquents. Ces évènements vont bouleverser mon existence et vont m’obliger à revoir l’ordre de mes priorités. Il ne me reste que peu de temps. La mort n’attend pas. Elle frappe. C’est une compagne fidèle.

.

Ma critique

Retrouver le style et les héroïnes à fort caractère de K. Aisling m’a fait plaisir ! Dans cette nouvelle série Bit-Lit, on suit Blackely, alias Bely, une humaine au quotidien bien compliqué. Son père et son ex font partie de l’Ordre Lumière, un groupe chargé d’éradiquer les vampires ainsi que toute créature fantastique… Malheureusement pour eux, la belle jeune femme est bien déterminée à protéger ceux qu’ils veulent tuer : elle est une gardienne de la nuit. Son but est de protéger les vampires, les sorcières comme sa colocataire Cassy, les hybrides et toute les autres personnes en danger. On débarque donc dans une situation assez tendue où la famille de Bely n’a pas les mêmes objectifs… Mais plusieurs problèmes viennent s’immiscer dans ce sac de nœuds : Blackely apprend une nouvelle qui la bouleverse, Cassy tombe sous le charme d’un membre de l’Ordre, ses ennemis sont plus nombreux et malsains qu’elle ne croit tandis que deux beaux Ancestraux, des vampires ultimes, ont débarqué en ville ! La pauvre jeune femme ne sait plus trop où donner de la tête et va faire de son mieux pour enquêter et protéger les autres… Mais qui prendra soin d’elle ? Parviendra-t-elle à sauver tout le monde ? À quel prix ? Bely est une héroïne puissante, téméraire, intelligente et vive. Adepte du Parkour, du Freerunning et du Free Fight, elle a endurci son corps. Elle semble être déterminée au point de parfois oublier qu’elle est humaine et qu’elle a des sentiments. blackely,-gardienne-de-la-nuit,-tome-1---la-mort-est-une-compagne-fidele-compagne-966823-264-432Même si j’ai apprécié son personnage, j’ai parfois eu du mal à la comprendre, en particulier après les sévices qu’elle a subi au cours de l’ouvrage… Comme ses proches, je m’étonnais qu’elle ne réagisse pas et ne craque pas… Elle semble surhumaine ! L’auteure a correctement justifié cette absence de réaction néanmoins, j’ai du mal à imaginer un tempérament aussi fort et infaillible… À sa place, il y a longtemps que j’aurais pleuré toutes les larmes de mon corps… Bref, qu’on soit comme elle ou non, Blackely reste une battante et elle en veut !

L’ouvrage plaira certaines aux adeptes, car il réunit tous les éléments promettant une bonne saga : une héroïne badass, des créatures, du mystère, de la magie, des beaux mâles à la plastique superbe, des batailles, des rebondissements distillés au compte goutte et des révélations. Le rythme est bien géré, ce qui permet au lecteur de savourer les deux cent pages sans s’ennuyer. Par ailleurs, j’ai aimé le fait que les vampires sortent du schéma classique. Pour une fois, ils ne sont pas des buveurs de sang imbus d’eux-mêmes, surpuissants, avides de pouvoir et d’assouvissement des humains. Au contraire, à cause de l’Ordre, ils ont plutôt tendance à se cacher et ont plusieurs faiblesses. Pour une fois, chaque créature imaginaire semble avoir ses atouts et ses défauts. Il y a une sorte de juste milieu entre chaque race. C’est très appréciable et assez novateur… J’ai également aimé le fait que, pour le coup, les antagonistes soient vraiment méchants, sadiques et cruels. Ils ne sont pas des rivaux faisant juste office d’ennemis. Ils ont un but, font couler le sang et n’hésitent pas à torturer autrui pour parvenir à leur fin… D’ailleurs, avis aux âmes sensibles : l’une des scènes est assez traumatisante si l’on n’aime pas la violence…

K. Aisling a réussi à me faire passer un bon moment. C’est bien écrit, l’univers est assez riche, les bases sont bien posées, les personnages ont un passé ainsi que du potentiel et on ne s’ennuie pas. Ajoutons à cela le fait que j’ai été surprise par la révélation du dernier chapitre : c’est rare qu’une héroïne dissimule un tel secret ! Je suis curieuse de voir comment l’auteure va travailler le sujet. J’ai trouvé que ce premier tome introductif était sympathique, facile à suivre, avec des touches d’humour, assez dynamique et avec de bons éléments. Une belle découverte !

.

ltgwe.

Citations

Ce n’était qu’un rêve et tout était permis. Je profitais de ce moment de plénitude, car je savais bien qu’il ne durerait pas.

—————

Je savais pertinemment que le terme de chasseur lui ferait retrouver la raison. Les vampires avaient une trouille bleue d’être débusqués, et ce, depuis la nuit des temps. Eh oui, une autre image du mythe du vampire s’effondre ! Ils se trouvaient plus souvent dans la position de gibiers…

—————

Ce bout de femme qui ne pesait pas bien lourd sur une balance savait y faire pour abattre les barrières.

.

Ma note

♥ 4/5

12 réflexions au sujet de « « La mort est une compagne fidèle » (Blackely : Gardienne de la nuit T1) de K. Aisling »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s