Fantastique/Fantasy·Romances·Young adult

« Heartless » de Marissa Meyer

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « Heartless »
Auteur : Marissa Meyer
Genre : Fantastique / Young Adult / Romance / Conte
Éditeur : Pocket (PKJ)

.

résumé du livre

Vous êtes vous déjà demandé qui était la Reine de Coeur avant Alice aux pays des merveilles ? La Reine de Cœur n’a pas toujours été la terrible souveraine d’Alice au pays des merveilles. Avant d’être couronnée, elle s’appelait Catherine et rêvait de devenir la plus grande pâtissière du royaume. Mais le sort a décidé de lui jouer un vilain tour : le Roi de Cœur veut absolument l’épouser et les parents de Catherine, très ambitieux, placent de gros espoirs en cette union. Catherine, elle, veut vivre librement et aimer celui qui fait battre son cœur : Badin, le bouffon du Roi. Malheureusement au pays des merveilles, où s’entrechoquent magie, folie et monstres, les contes n’ont pas tous une fin heureuse…

.

Ma critique

couv577858Bon, cela m’embête, mais je n’ai pas autant été convaincue que je ne l’aurais voulu. J’attendais beaucoup de cet ouvrage retraçant le passé de la Reine de Cœur, car j’aime beaucoup les contes revisités. Ajoutons à cela que Marissa Meyer a su me conquérir avec sa saga des Chroniques Lunaires. Malheureusement, je n’ai pas été transportée plus que cela pendant ma lecture… J’ai trouvé l’ouvrage assez long à démarrer, avec quelques longueurs de-ci de-là, une héroïne que j’ai du mal à jauger et avec un vocabulaire ancien auquel il faut s’habituer. Certes, cela fait un beau clin d’œil à la plume de Lewis Caroll et l’ambiance loufoque et décalée est respectée, cependant il y a un temps d’adaptation nécessaire… L’histoire reste tout de même agréable à lire : on prend plaisir à comprendre pourquoi Catherine va devenir la méchante reine hystérique et sans cœur… Bien que l’on connaisse la finalité, on finit même par s’attacher au couple Catherine/Badin le Joker ! Et on en vient à espérer que les choses changeront pour eux… Mais l’auteure est claire dès le début : ceci est un conte et certains ne finissent pas toujours bien…

Catherine est un personnage qui m’a laissé plusieurs impressions. J’ai commencé par apprécier son côté fougueux, vif et houleux lorsque sa famille lui a fait comprendre qu’elle devait accorder sa main au Roi de Cœur. Oscillant entre son devoir, la pression familiale, ses rêves de vendre ses tartes et sa passion grandissante pour le bouffon du Roi, ses émotions vont être mises à rude épreuve ! J’ai parfois adhéré à son comportement et, parfois, je ne l’ai pas compris. Durant le premier tiers, elle se révèle même assez mollassonne… Autour de cette héroïne gravitent plusieurs personnages secondaires. On en connaît certains comme Le Chapelier, le Lièvre de Mars, le Chat du Cheshire, le Jabberwock, M. Chenille et on en découvre d’autres (Mary Ann, Lord Phacochère, Margaret, Sire Peter, etc.). Qu’ils appartiennent ou non à Lewis Caroll, tous ces protagonistes sont aussi déjantés les uns que les autres et auront leur rôle à jouer dans l’intrigue… Par ailleurs, Marissa Meyer a réussi à retranscrire à merveille la vie à la Cour avec les ragots, les jugements de valeur, les mesquineries, les bals et le paraître. En fait, c’est surtout le personnage de Badin qui m’a convaincue. Il dégage beaucoup de charisme, de malice, de souffrance et de mystère. À mon sens, c’est lui qui fait la force de ce roman. Ce joker est très attachant et, malgré sa folie et son côté absurde, j’ai grandement apprécié ses répliques ou les moments où il intervient…

Amour interdit, drame, tragédie, amitié, désillusion, secrets et mensonges sont les éléments ressortant le plus de cette aventure ! Quel dommage que quelques éléments comme le rythme/l’action viennent noircir cette belle romance déchirante ! Cela dit, je reste tout de même satisfaite de ma lecture (même si je reconnais préférer les Chroniques Lunaires -et de loin !-), notamment grâce aux deux cent dernières pages qui sont réellement addictives et dynamiques. Bref, une lecture sympathique mais avec des défauts, à découvrir d’urgence si on est fan d’Alice au Pays des Merveilles…

.

heartless

.

Citations

Vous m’avez hypnotisé depuis le premier instant où je vous ai vue dans cette robe rouge, et je ne sais pas quoi faire, sinon déployer tous mes talents pour essayer de vous hypnotiser en retour. 

—————

La cour que l’on fait à une femme creuse les fondations sur lesquelles va pouvoir se bâtir un mariage heureux, et aucun amoureux – pas même un Roi – ne devrait précipiter cette étape.

—————

Pourquoi est ce qu’un corbeau ressemble à un bureau ?

.

Ma note

♥ 3/5

Publicités

14 réflexions au sujet de « « Heartless » de Marissa Meyer »

  1. Il ne me reste que les 2 derniers chapitres à lire, je n’ai pas envie de le terminer. Marissa Meyer a réussi à me faire apprécier l’univers d’Alice, que je n’ai jamais eu envie de découvrir, ni de lire ! J’avais tellement aimé ses chroniques lunaires, que j’ai fait confiance à l’auteur. Je trouve que le roman est bien mené et qu’il interroge de façon subtile le passage entre l’enfance (l’imaginaire) et le monde adulte (irruption de la réalité), avec les désillusions qui l’accompagne, la thématique principale explorée dans Alice selon moi.

    Aimé par 1 personne

  2. Malheureusement j’ai lu beaucoup de chroniques comme la tienne qui critique le rythme trop lent qui leur a un peu gâché la lecture … C’est dommage parce que l’univers a l’air vraiment intéressant … Mais du coup j’ai peur que ça me gêne également, du coup je ne ferais pas de ce roman une priorité.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s