Coup de coeur·Fantastique/Fantasy·Romances·Young adult

« The crime » (The curse T2) de Marie Rutkoski

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « The crime » (The curse T2)
Auteur : Marie Rutkoski
Genre : Young adult / Romance / Fantastique
Éditeur : Lumen

.

résumé du livre

Tout a changé. Kestrel a été contrainte de lutter pour sa survie. Et quand il a fallu choisir, elle a choisi, à son tour, l’impensable… S’ouvre, à la cour, un terrible jeu d’échec où Kestrel doit mentir à tout le monde, depuis l’Empereur – un homme sans pitié qui se délecte de la souffrance d’autrui – jusqu’à Arin lui-même, en passant par la masse des courtisans qui n’espèrent que sa chute. Gagner sera-t-il pour elle la pire des malédictions ?

.

Ma critique

Mon premier coup de cœur de l’année s’est fait avec la suite de la saga « The Curse ». Le premier opus possédait un savoureux cocktail mêlant stratégie, jeux de pouvoir, romance et action auxquels s’ajoutaient les thématiques de la guerre et de la rébellion. J’avais déjà lu cet ouvrage avec Mikasa l’année dernière. Il était donc logique que nous dévorions le second tome ensemble. Bien sûr, nous avions un peu peur que « The crime » soit à la hauteur de son prédécesseur, mais nos craintes ont rapidement été balayées ! C’était une lecture addictive, passionnante et pleine d’émotions ! Le complot prend vraiment de l’ampleur. On comprend que chacun y met du sien et tente, comme il le peut, de tourner les choses à son avantage. Les alliances se dénouent, d’autres se créent… De ce fait, la révolte, les stratégies, les jeux de pouvoir, la guerre et l’assouvissement d’autrui sont à leur paroxysme. Au milieu de tout cela : deux êtres que tout oppose. Kestrel et Arin. couv16461311Ces deux héros me plaisent toujours autant et ont su me toucher au fil des pages. Par contre, au début, je trouvais qu’Arin était vraiment relayé au second plan. Je ne sais plus comment était la narration dans le premier opus… Mais, ici, elle voguait d’un personnage principal à un autre. Hélas, on allait très peu du côté d’Arin et cela me troublait. Par cette absence, j’étais frustrée de ne pas retrouver cet ancien esclave fougueux, mystérieux et déterminé qui avait su me séduire dans le premier opus. Heureusement, vers la moitié du roman, les deux personnages vont être amenés à se séparer « géographiquement ». Du coup, la narration a évolué en laissant autant de place à Arin qu’à Kestrel. On avait donc le plaisir de voir l’intrigue progresser sur deux tableaux et de voir réellement les pensées de chacun. Je me suis donc régalée à suivre les deux avancées…

Même si c’est un coup de cœur, je tiens à mettre en avant un élément qui peut déplaire à certains lecteurs… En effet, on est vraiment dans de la romance avec des situations déchirantes où les personnages ne se comprennent pas et n’osent se dire la vérité. De ce fait, ils se querellent, se sentent incompris ou impuissants. On enchaîne les malentendus et les quiproquos. Même si on parle de manipulation et de manigances à la Cour, elles sont parfois relayées au second plan, puisque la romance va occuper quatre-vingts pourcents du récit. Donc si vous n’aimez pas le genre, inutile de vous lancer : vous trouverez la lecture longue et lèverez les yeux au ciel dès qu’il y aura une scène d’amour impossible. Personnellement, cela ne me dérange pas, car j’adore le tandem Arin/Kestrel, mais je connais plusieurs personnes qui n’aimeraient pas ce type de lecture. J’ai aimé le fait qu’on se retrouve face à une héroïne perdue, déboussolée, dépassée par les événements et moins sûre d’elle. Bien sûr, elle tente toujours d’agir et de tromper autrui néanmoins, elle va réaliser qu’elle se ment sans cesse à elle-même. Tout ce qu’il lui arrive la dépasse. On la voit beaucoup douter. On s’inquiète pour elle. On observe certains personnages secondaires et on imagine le pire. J’ai trouvé l’ambiance véritablement tendue au point que je me demande vraiment comment nos deux tourtereaux vont s’en sortir !

Marie Rutkoski a su prouver qu’elle était capable d’approfondir son récit, d’ajouter une tension supplémentaire et de toujours faire réagir son lectorat. Le nouvel antagoniste a réellement su me convaincre, puisqu’il est crédible, fourbe, puissant, déterminé et détestable. Tout à fait le type de méchant qui me plaît et que j’ai envie de voir évoluer. Quant à Verex, le prince, il a également réussi à me plaire, que ce soit par ses actes ou sa personnalité. Vous l’aurez compris, ce « Roméo et Juliette » revisité de façon plus stratégique m’a énormément plu ! Il en va de même pour Mikasa qui a autant adoré cet ouvrage que moi. Chaque chapitre nous coupait le souffle ou nous faisait parler toutes seules devant notre livre ! Le rythme, la romance et les rebondissements ont fait que notre lecture s’est avérée passionnante et addictive… Et quelle fin ! AHHHH ! Déjà le premier opus s’était terminé sur un gros twist donnant envie au lecteur de se ruer sur la suite… Celui-ci est encore pire ! Quelle cruauté ! Je n’ai plus qu’à me ronger les sangs et à craindre le pire en attendant le troisième tome… En attendant, n’hésitez pas à découvrir l’avis de Mikasa.

.

—-> Découvrez la critique de Mikasa !

mikasa

.

Citations

Je vais accéder à votre demande dans la limite du raisonnable, ajouta-t-il. Et je vais vous dire pourquoi. Parce que je ne peux pas vous en vouloir, quand on sait qui est votre fiancé. Parce que vous ne geignez pas pour qu’on vous donne ce que vous désirez, vous vous débrouillez pour l’obtenir par tous les moyens. Je n’en ferais pas moins moi-même. Quand vous me regardez, vous voyez ce que vous deviendrez. Un chef. Je vous ai choisie, Kestrel, et je ferai de vous ce que mon fils ne sera jamais : une souveraine capable de prendre ma place.

—————

Parfois, on croit vouloir quelque chose, alors que ce qu’il faut vraiment faire, c’est y renoncer.

—————

– Tu as ronflé, déclara Kestrel.
– C’est faux !
– Je te le promets. Tu ronflais si fort que dans mes rêves, les gens se plaignaient du vacarme !

.

Ma note

5/5 Coup de cœur !

2 réflexions au sujet de « « The crime » (The curse T2) de Marie Rutkoski »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s