Fantastique/Fantasy·Young adult

« L’assassin du roi » (Witch Hunter T2) de Virginia Boecker

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « L’assassin du roi » (Witch hunter T2)
Auteur : Virginia Boecker
Genre : Young Adult / Fantastique
Éditeur : PKJ (Pocket)
.

résumé du livre

Elizabeth, l’ancienne chasseuse de sorciers, doit répondre de ses crimes devant le conseil de Harrow. Elle risque l’exil. Face à l’hostilité de ses juges, elle a toutefois une carte à jouer : personne ne connaît Blackwell aussi bien qu’elle. Or l’usurpateur du trône a rassemblé une armée et l’invasion est imminente… Elizabeth aura besoin de tout son courage pour faire face à son ancien mentor. Jusqu’où sera-t-elle prête à aller pour se racheter et sauver ceux qu’elle aime ?

.

Ma critique

C’est assez partagée, voire un peu déçue que je referme ce second et dernier opus de la saga Witch Hunter. Si le premier tome avait comporté des forces et des faiblesses, cette suite s’est avérée moyenne, assez fade et sans surprises… Mon regret vient surtout du fait que j’ai eu l’impression de ne pas retrouver certains personnages. couv75917724En ce qui concerne John, il est normal qu’il possède une psychologie différente, car le stigmate offert par Elizabeth l’a totalement changé. À présent corrompu, il n’a d’autre choix que de devenir agressif, violent, blessant et irrationnel. J’ai d’ailleurs trouvé ce changement intéressant, car il permet au jeune couple de se confronter l’un à l’autre et de se surpasser. Par contre, les autres protagonistes m’ont donné la sensation de ne pas toujours être fidèles à eux-mêmes… Si tant est qu’ils soient présents ! En effet, c’est à peine si les personnages secondaires ont leur place ! Toute la narration tourne autour de l’héroïne, de John et de Blackwell. Quelques personnages du premier tome (Nicholas, Schuyler, Fifer, etc.) font de brèves apparitions et de nouveaux (Malcolm et Keagan) débarquent dans l’aventure toutefois, j’ai eu l’impression de n’avoir vu que des pantins servant à aider Elizabeth. Leur personnalité est comme survolée et leurs relations sont à peine développées… Sans parler de leur description physique. Je n’arrive même pas à m’imaginer Keagan alors qu’elle va apparaître à plusieurs reprises… Comme c’est frustrant ! Moi qui me faisais une joie de revoir certains protagonistes et qui espérais qu’on les étofferait davantage… Je me retrouve frustrée par le manque de détails ou d’approfondissement…

L’un des défauts principaux du premier opus concernait les facilités dont a usé l’auteure. L’héroïne s’en sortait beaucoup trop facilement. Hélas, les choses n’ont pas changé. J’ai de nouveau eu cette sensation. Les combats sont nombreux, car Blackwell et ses sbires comptent bien mettre la main sur Elizabeth. La pauvre jeune femme doit donc faire face à des escarmouches régulières, des tentatives d’enlèvement voire d’assassinat et va devoir affronter ses anciens collègues chasseurs de sorciers. Néanmoins, tout se résout sans arrêt avec aisance. Soit la demoiselle surpasse des hommes entraînés alors qu’elle est gravement blessée, soit une intervention soudaine d’un camarade vient changer la donne… Pour ma part, ces facilités ont fait que je ne me suis absolument pas inquiétée du sort d’Elizabeth, ni de sa mission principale. La jeune femme semble intouchable et increvable ! Certes, quelques alliés n’ont pas sa chance toutefois, comme ils sont à peine décrits, leur mort ne m’a fait ni chaud ni froid… Même l’univers, qui avait titillé ma curiosité dans le premier tome grâce à la magie et au bestiaire, n’a pas non plus été approfondi. J’avais espoir qu’au moins un élément soit exploité, mais ce ne fut pas le cas… Virginia Boecker a préféré se pencher sur l’intrigue. C’est un choix qui se comprend et qui permet au lecteur d’être dans les révélations et les rebondissements non stop malheureusement, cette action ne pallie pas aux lacunes de l’ouvrage.

En soit, « L’assassin du roi » est fluide et facile à lire. Il ne m’a d’ailleurs pas fallu longtemps tout dévorer (deux/trois heures). Mais ce roman n’a pas répondu à mes attentes… Si je devais résumer mon ressenti général, je dirais que c’est une saga sympathique, mais sans plus. Son manque d’approfondissement lui fait cruellement défaut. De ce fait, elle ne me laissera pas un souvenir impérissable… D’ailleurs, en lisant d’autres avis sur la toile, j’ai constaté que cette série divisait la blogosphère. Certains lecteurs ont adoré cette duologie, tandis que d’autres ont des ressentis similaires au mien. Tant pis, j’aurais essayé…

.

Citations

Je ne réagis pas. C’est un truc que j’ai appris quand j’étais en formation : en me rendant invisible, le danger peut passer à côté.

—————

L’endroit le plus sûr pour un secret est à l’air libre.

—————

Nous restons là, murés dans notre tristesse, jusqu’à ce que la dernière bougie s’éteigne et qu’il n’y ait plus rien, sauf l’obscurité.

.

Ma note

♥  2/5

4 réflexions au sujet de « « L’assassin du roi » (Witch Hunter T2) de Virginia Boecker »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s