Romans policiers / Thriller

« Mon amie Adèle » de Sarah Pinborough

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « Mon amie Adèle » 
Auteur : Sarah Pinborough
Genre : Thriller psychologique
Éditeur : Préludes

.

résumé du livre

LOUISE. Mère célibataire, elle est coincée dans un quotidien minuté. Un soir pourtant elle embrasse un homme dans un bar… sans savoir qu’il est son nouveau patron.
DAVID. Psychiatre renommé et dévoué à sa femme, il regrette ce baiser mais ne peut s’empêcher de tomber amoureux de son assistante.
ADÈLE. L’épouse de David semble n’avoir aucun défaut. Si ce n’est de vouloir à tout prix devenir l’amie de Louise… Fascinée par ce couple modèle, Louise se retrouve malgré elle piégée au coeur de leur mariage. Et peu à peu, elle commence à entrevoir des failles.
David est-il l’homme qu’il prétend être ? Adèle, aussi vulnérable qu’elle y paraît ? Et par quel secret inavouable sont-ils liés l’un à l’autre ?

.

Ma critique

Voici un thriller psychologique qui aura réussi à m’exaspérer ET à me captiver ! En effet, même si je ressors globalement satisfaite, je sais que j’aurais abandonné cette lecture si je n’avais pas eu à lire ce roman dans le cadre du club des lecteurs. couv45319346Le début a vraiment été classique et long à se mettre en place… Pendant un moment, je me suis réellement demandé en quoi cet ouvrage était classé thriller ! En effet, durant les premiers chapitres, on a l’impression que l’on est face à un énième triangle amoureux digne d’une comédie romantique bateau. Par un système de narration alternée, on va suivre Louise, une jolie femme divorcée, qui vit avec son fils Adam. Un soir, elle va embrasser David, son patron lui-même marié, puis va entretenir une relation extraconjugale avec lui. De son côté, David ne peut freiner ses pulsions et son attirance pour son employée. Et, paradoxalement, Adèle, la femme de David, va tisser une relation amicale avec Louise… L’ambiance est déjà bien étrange et malsaine, mais ce n’est pas le pire ! Très vite, on sent qu’Adèle, cette épouse parfaite mais que le mari n’aime plus, semble cacher quelque chose. Elle n’est pas aussi innocente et déboussolée qu’elle ne veut le faire croire, puisque l’on se rend compte qu’elle a bel et bien conscience que son amie Louise est la maîtresse de son mari ! L’ambiance est donc hyper dérangeante, car elle repose sur des secrets, des non-dits et des mensonges… Au fil de la lecture, on ne peut que se sentir mal à l’aise… D’ailleurs, je n’ai eu aucun attachement pour les trois personnages principaux ! Chacun semblait mériter son sort… Louise et Adèle ne semblent pas valoir l’une que l’autre : ce sont deux belles femmes solitaires, au mariage raté qui sont menteuses et manipulatrices ! Quant à David, il était hors de question que je m’attache ou prenne en pitié cet homme qui couche ailleurs !

Alors qu’est-ce qui m’a fait aimer ce livre ? Les cent dernières pages et la fin. Certes, la mise en place de l’intrigue est longue, la sauce a du mal à prendre et on a l’impression que tout est cousu de fil blanc… jusqu’à ce que l’on arrive à la moitié du livre. Là, tout bascule ! Des éléments dérangeants viennent s’ajouter progressivement, la tension monte crescendo et Sarah Pinborough passe à un genre littéraire insoupçonné ! Avec moi, l’idée a bien fonctionné cependant, je sais que des proches, qui sont des lecteurs plus terre-à-terre, n’aimeront pas ce changement brutal. Quoi qu’il en soit, une fois que l’on arrive dans le dernier tiers, on se rend compte à quel point l’auteure a bien travaillé la psychologie de ses personnages et à quel point elle a su faire durer le suspense jusqu’au bout. Et, bon sang, quelle fin ! Je ne pense pas qu’on puisse l’anticiper !!! C’est vraiment elle qui fait la force de ce thriller ! C’est bien trouvé… Lorsque j’ai lu les derniers chapitres, je me suis dit que j’avais vraiment bien fait de persévérer jusqu’au bout. Alors si, comme moi, vous peinez à rentrer dans le récit, n’hésitez pas à vous accrocher, quitte à lire certains passages en diagonale ! Cela vaut le coup… On prend finalement plaisir à découvrir qui ment et pourquoi… Dans ce bal des mensonges, on attend avec impatience que les masques tombent enfin…

Ce fut une bonne découverte néanmoins, étant donné que le début a été très pénible au point que j’ai failli abandonner, je ressors mitigée. J’ignore si cette intrigue sera au goût de tous. En tout cas, ce qu’il se passe dans ce récit ne laissera personne indifférent ! Je suis vraiment curieuse de découvrir les avis des membres du club des lecteurs…

.

clubdeslecteurs

.

Citations

Tout le monde a ses secrets, Lou. Tout le monde devrait avoir le droit de garder ses secrets. On ne peux pas tout connaître d’une personne. Ce serait de la folie d’essayer.

—————

J’ai été sa femme brouillon. Adam et moi nous avons été sa famille brouillon. Quand l’histoire de sa vie sera écrite, nous y figurerons à peine en tant qu’ébauche.

—————

L’amour, le vrai, n’est pas un long fleuve tranquille. Je le sais mieux que personne. Pourtant, je continue à y croire, envers et contre tout. Parfois, le véritable amour a besoin d’un petit coup de pouce. Et j’ai toujours eu la main secourable.

.

Ma note

♥ 3/5

13 réflexions au sujet de « « Mon amie Adèle » de Sarah Pinborough »

  1. J’ai entendu pas mal de bien de ce roman, mais la présence du triangle amoureux risque également de m’exaspérer. Par contre, tu m’as tellement intriguée avec la fin que je pense quand même le faire sortir de ma PAL un jour et puis, tu mets en avant un autre point important dans un thriller : la psychologie des personnages…

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s