Romans

« Le mystère Henri Pick » de David Foenkinos

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « Le mystère Henri Pick »
Auteur : David Foenkinos
Genre : Roman contemporain
Éditeur : Folio

.

résumé du livre

En Bretagne, un bibliothécaire décide de recueillir tous les livres refusés par les éditeurs. Ainsi, il reçoit toutes sortes de manuscrits. Parmi ceux-ci, une jeune éditrice découvre ce qu’elle estime être un chef-d’œuvre, écrit par un certain Henri Pick. Elle part à la recherche de l’écrivain et apprend qu’il est mort deux ans auparavant. Selon sa veuve, il n’a jamais lu un livre ni écrit autre chose que des listes de courses… Aurait-il eu une vie secrète ? Auréolé de ce mystère, le livre de Pick va devenir un grand succès et aura des conséquences étonnantes sur le monde littéraire. Il va également changer le destin de nombreuses personnes, notamment celui de Jean-Michel Rouche, un journaliste obstiné qui doute de la version officielle. Et si toute cette publication n’était qu’une machination ?

.

Ma critique

Voici un roman au début prometteur et insolite qui s’est avéré correct, mais qui contient des longueurs… J’ai été charmée par l’idée de bibliothèque contenant des ouvrages refusés par les éditeurs. couv11630313Le concept est vraiment sympathique, original et crédible, d’autant qu’il existe parfois quelques pépites qui sont auto-éditées et qui gagnent à être connues ! Or, d’après internet, il existe réellement ce genre d’édifice ! Il s’agirait de la bibliothèque Brautigan à Vancouver (Washington)… Dans son livre, David Foenkinos place au centre de l’intrigue un roman refusé qui va taper dans l’œil d’un couple. Delphine travaille dans l’édition et Frédéric est un écrivain dont le succès est assez discutable. En lisant cet ouvrage, le tandem décide d’enquêter sur l’auteur, un certain Henri Pick, un pizzaiolo décédé. Parmi l’entourage du défunt, personne n’ose croire à ce miracle, d’autant plus que l’écrivait ne lisait jamais et passait sa vie au travail… La majeure partie de l’ouvrage va tourner autour de ce mystère : on va chercher à savoir qui était réellement Henri Pick et à quel point il menait une double vie sans que sa femme Madeleine ou sa fille Joséphine n’en sachent rien. Parallèlement, on va également suivre Jean-Michel Rouche, un journaliste persuadé que tout ça n’est qu’un coup monté. On va donc rester longuement dans le flou en essayant de démêler le vrai du faux aux côtés des protagonistes. Même s’il n’y a pas vraiment de suspense et peu de rebondissement, j’ai été prise par la situation. L’auteur conserve la vérité jusqu’au bout et, pour ma part, j’ai mis du temps à comprendre ce qu’il en était ! La fin m’a d’ailleurs beaucoup plu… C’était bien vu…

Ce roman a pour particularité de mélanger fiction et réalité. En effet, si les personnages et l’histoire ne sont pas réels, plusieurs éléments appartiennent à notre quotidien. Il y a beaucoup de références littéraires : des émissions comme La grande librairie, des auteurs connus, des livres et des sagas réputés, mais également des lieux comme le Hall du Livre, une librairie nancéienne que je côtoie depuis ma jeunesse ! Le mélange fonctionne bien et apporte beaucoup de charme à l’histoire. On a vraiment l’impression que tout cela pourrait être vrai. Il y a également quelques petites critiques satiriques sur le monde de l’édition que l’auteur dissémine de temps en temps… Par contre, si j’ai aimé l’ambiance ainsi que le début prometteur, j’ai été dérangée par plusieurs longueurs, le grand nombre de personnages ou encore certains passages dont je n’ai pas trouvé l’intérêt. C’est par exemple le cas de la liaison entre Magali et Jérémie… Autant, je peux comprendre David Foenkinos développe la romance de Delphine et Frédéric ou encore celle de Joséphine dont l’ancien compagnon revient soudainement… Mais ce n’est pas le cas avec cette idylle supplémentaire qui ne change rien à la trame principale ! Il y avait donc un surplus d’histoires d’amour qui ne m’ont pas forcément convaincue…

Je ne qualifierai pas cet ouvrage de « comédie pétillante » comme le dirait le bandeau accompagnant la version de poche. Je n’ai pas ri ni esquissé le moindre sourire durant ma lecture. En revanche, je reconnais que c’était un roman distrayant. Malgré les quelques longueurs, j’ai réellement été prise par le scénario mystérieux et j’ai été ravie de la fin. Je ressors donc globalement satisfaite, mais également partagée par certains petits points qui ont parasité ma lecture.

.

Citations

Comment croire ceux qui disent écrire pour eux , Les mots ont toujours une destination, aspirent à un autre regard. Ecrire pour soi serait comme faire sa valise pour ne pas partir.

—————

– Quel est l’intérêt d’entreposer des livres dont personne ne veut ?
– C’est une idée américaine.
– Et alors ?
– C’est en hommage à Brautigan.
– Qui ça ?
– Brautigan. Vous n’avez pas lu -Un Privé à Babylone ?-
– Non. Peu importe, c’est une idée bizarre. Et en plus, vous voulez vraiment qu’ils viennent déposer leurs livres ici ? On va se taper tous les psychopathes de la région. Les écrivains sont dingues, tout le monde le sait. Et ceux qui ne sont pas publiés, ça doit être encore pire.

—————

Chacun peut adorer la lecture, à condition d’avoir en main le bon roman, celui qui vous plaira, qui vous parlera, et dont on ne pourra pas se défaire.

.

Ma note

♥  3/5

Publicités

4 réflexions au sujet de « « Le mystère Henri Pick » de David Foenkinos »

  1. Comme toi j’ai été surprise par la fin (je pense que personne ne s’y attend alors quelques indices sont présents dans le livre quand on y réfléchit) et j’ai trouvé aussi qu’il y avait quelques longueurs mais une lecture agréable 🙂
    Emeline

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s