Fantastique/Fantasy·Littérature jeunesse

« L’évasion » (Le noir est ma couleur T4) d’Olivier Gay

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « L’évasion » (Le noir est ma couleur T4) d’Olivier Gay 
Auteur : Olivier Gay
Genre : Fantastique / Littérature pour ados
Éditeur : Rageot

.

résumé du livre

Manon et Alexandre fuient Paris pour Nice où des Mages Noirs doivent aider la jeune fille à contrôler ses nouveaux pouvoirs. Traqués par le Conseil des Mages, recherchés par la police, ils empruntent de petites routes en scooter pour ne pas être repérés. Au fil des heures, les pouvoirs noirs de Manon s’affirment de manière inquiétante, mettant Alexandre en danger…

.

Ma critique

Même si ce quatrième tome est toujours de qualité, il est difficile de faire aussi bien que le troisième opus… D’ailleurs, contrairement à ces prédécesseurs, j’ai vraiment du mal à trouver mes mots pour « L’évasion ». L’action est pourtant toujours présente, puisque le tandem va traverser toute la France en allant de Paris jusqu’à Nice… On va donc les suivre dans ce road trip infernal où le danger n’est jamais loin. En effet, non seulement le petit couple a toujours les Mages aux trousses, mais il y a également les autorités qui les traquent ! Leur portrait-robot circule un peu partout… couv2646205S’arrêter pour faire le plein ou avoir des vivres est donc dangereux, car on peut les reconnaître à tout moment… Et comme si la situation n’était pas assez tendue, le Noir de Manon a décidé de devenir incontrôlable. La demoiselle n’a pas conscience du fait qu’elle met celui qu’elle aime en péril et puise de plus en plus dans ses ressources… Les deux adolescents n’auront donc pas un voyage de tout repos !

Ainsi, je ne peux donc pas dire qu’il n’y a pas d’action ou de rebondissement… Non seulement les choses se bousculent et ne s’arrêtent jamais mais, en plus, le pouvoir que j’espérais voir se développer montre de nouvelles facettes ! Hélas, je n’ai pas réussi à rentrer dans ma lecture comme je l’aurais voulu. Il me manquait quelque chose… De ce fait, même si la traversée s’est faite en plusieurs jours, j’ai ressenti un peu de longueur. J’ai eu l’impression que l’on tournait un peu en rond : on fait de la route, on rencontre l’entité qui prend possession de Manon, on affronte un ennemi (magique ou humain), on repart, on créé une ombre qui finit par mourir, on continue la route, etc. Par ailleurs, la rencontre avec les nouveaux protagonistes n’a pas été comme je l’espérais… Je pensais que les choses se feraient autrement et que les Mages Noirs auraient un peu plus de charisme. En outre, j’ai deviné les intentions de Lise rien qu’à son entrée dans le récit… C’est dommage… J’ai réellement serré les dents avec cet ultime cliffhanger qui ne m’a pas du tout plu…

D’après les critiques, je suis un peu la seule à avoir été un peu déçue par ce quatrième volet. Peut-être est-ce dû au fait que j’ai réellement enchaîné les tomes tout le week-end si bien que j’ai dû en faire une overdose sans m’en rendre compte ? Je l’ignore… Le fait est que, même si j’ai globalement aimé ma lecture et l’évolution des personnages principaux, j’ai ressenti une pointe de déception en refermant mon livre. Bien évidemment, je lirai quand même le cinquième et dernier tome (que je ne possède pas encore, mais cela viendra !), car je tiens vraiment à connaître la conclusion de cette aventure palpitante !

.

Citations– Ben désolé, c’était lui ou moi, je grogne.
– Pour le bien de tous, il aurait mieux valu que ce soit toi, grimace Nicolas.
– Pour le bien de moi, j’ai préféré que ce soit lui.

—————

– Nul en maths, pas bricoleur… Dis donc, tu as des qualités? le taquinai-je.
– Je sais me battre. Et je suis beau gosse. C’est déjà pas mal.
Je haussai un sourcil.
– Tu n’es pas si beau gosse.
– Bien sûr que si.
Il avait raison. Il était beau.
Il le savait
Il en jouait.
C’était agaçant, quelque part.
Excitant, d’autre part.

—————

En même temps, la crise d’adolescence, c’est juste une manière pour les adultes de dire qu’on est moins malléables qu’avant.

.

Ma note

♥ 4/5

2 réflexions au sujet de « « L’évasion » (Le noir est ma couleur T4) d’Olivier Gay »

  1. J’avais aussi été un peu déçue au fil de ma lecture ! Et surtout avec celui ci comme toi. Le cliffhanger de la fin m’a fait lever les yeux plus haut que le ciel. Genre sérieusement ? Plus cliché, tu meurs.
    ça me rassure de voir que je suis pas la seule à penser ça ^^
    Kara

    Aimé par 1 personne

Répondre à plumesdelune Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s