Romans

« L’archipel du chien » de Philippe Claudel

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « L’archipel du chien »
Auteur : Philippe Claudel
Genre : Roman contemporain / Drame
Éditeur : Stock

.

résumé du livre

Trois cadavres de jeunes noirs échouent sur la plage d’une île paisible de l’Archipel du Chien ; une petite île de pêcheurs et d’agriculteurs peuplée d’une poignée d’individus qui se connaissent tous. Révéler la présence de ces malheureux migrants risquerait de compromettre un projet d’hôtel thermal censé raviver l’économie. Le Maire et le Docteur décident d’escamoter les corps. Il y a ceux qui acceptent de se taire et ceux qui s’insurgent. Ceux qui ont une conscience, et ceux qui en ont peu, voire pas du tout… Pendant ce temps, une odeur, à peine perceptible d’abord, puis de plus en plus prégnante, envahit l’île…

.

Ma critique

Il n’y a pas à tergiverser : la plume de Philippe Claudel est toujours aussi puissante, enivrante, poétique, sombre et moralisatrice. Ce nouveau titre ne fait pas exception aux autres publications de l’auteur ! Il est bien écrit et touche à l’âme humaine à travers un conte aussi noir que réaliste. couv34025271Cette fois-ci, on se penche sur le cas des migrants qui cherchent à fuir leur pays à cause de la guerre ou des conditions déplorables. Ils cherchent un avenir meilleur en tentant le tout pour le tout dans une traversée dangereuse… Or, comme le dit le Docteur, « la mer tolère souvent que les hommes glissent sur son échine, mais parfois elle s’irrite et dévore quelques-uns d’entre eux« . Et c’est justement le point de départ de ce roman, puisque plusieurs habitants d’une petite île portant le nom de l’Archipel du Chien vont un jour découvrir trois corps d’hommes noirs échoués sur le sable… Contrairement à d’autres ouvrages où les auteurs montrent des personnages altruistes et bien intentionnés, Philippe Claudel va présenter des personnages s’emmurant dans les non-dits, les secrets et les mensonges. Ainsi, les témoins vont décider de ne pas divulguer l’information, de dissimuler les dépouilles et de faire comme s’il ne s’était jamais rien passé ! C’était sans compter l’arrivée d’un étranger, un policier que l’on nommera le Commissaire, qui ne tient pas sa langue dans sa poche, juge à outrance et se met à donner des coups de pied dans la fourmilière, bien déterminé à obtenir des réponses…

J’ai trouvé original le fait que l’on ne donne pas de prénom ou de nom aux protagonistes ! On les identifie par leur emploi, leur fonction, leur activité ou leurs caractéristiques : le Curé, le Maire, le Cafetier, le Docteur, la Vieille, Spadon, Fourrure, etc. Cela permet au lecteur de transposer le contexte et les acteurs de la situation. Ce qu’il va advenir sur l’île pourrait arriver n’importe où, même dans un petit village isolé… Il n’est même pas nécessaire de trouver un endroit où les villageois restent entre eux et n’apprécient pas les inconnus… Après s’être adressé au lecteur à la première personne et s’être identifié comme une voix racontant une histoire, l’auteur a opté pour une narration omnisciente. On découvre les ressentis de chaque individu et on confronte leur point de vue sur la situation. Religion, économie, raison, … Chacun va mettre en avant ce qu’il pense de ces trois corps et de ce que le groupe en a fait… Les réflexions sur la lâcheté et l’être humain sont très intéressantes néanmoins, j’ai eu un peu de mal avec le récit. Je ne pensais pas que l’on irait dans cette direction, ni que tout cela finirait de la sorte… Je m’attendais à quelque chose de plus marquant comme « Entre deux mondes » d’Olivier Norek qui aborde également la thématique de l’immigration, mais de façon plus pertinente et émouvante à mes yeux.

La métaphore de la nature qui reprend ses droits et de la vérité qui finit toujours par éclater est bien présentée. En effet, l’île va progressivement faire écho aux horreurs qui vont se produire. Chaque manipulation, mensonge ou coup bas sera un élément déclencheur des éléments sur l’Archipel du Chien : volcan qui s’éveille, odeur de décomposition, … Tout incite les personnages à délier leur langue, à se repentir et à réaliser de vraies obsèques pour ces pauvres malheureux enterrés sans sépulture. Mais y a-t-il réellement une rédemption ? Dans tous les cas, cela n’arrêtera pas les autochtones déterminés à étouffer l’affaire, quitte à sacrifier un pion trop gênant… Que c’est noir et réaliste ! Philippe Claudel dénonce beaucoup de choses à travers cette fiction !… J’ai d’ailleurs l’impression qu’on rentrait dans du déjà vu avec des clichés comme la ville symbolisée par le quatuor classique (Maire, Prêtre, Instituteur, Docteur) ou les horreurs habituelles (pédophilie, inceste, consanguinité, etc.). J’ai trouvé cela plutôt dommage…

J’ignore si je garderai un bon souvenir de cet ouvrage. En effet, je suis ressortie de cette lecture avec un sentiment très mitigé… Philippe Claudel a publié des livres bien plus marquants et réussis…

.

archipelduchien.jpg

.

clubdeslecteurs.

 

Citations

La plupart des hommes ne soupçonnent pas chez eux la part sombre que pourtant tous ils possèdent. Ce sont souvent les circonstances qui la révèlent, guerres, famines, catastrophes, révolutions, génocides. Alors quand ils la contemplent pour la première fois, dans le secret de leur conscience, ils en sont horrifiés et ils frissonnent.
.
—————
.
Les preuves d’amour manquent entre les hommes, alors que les indices de la trahison et du mal prolifèrent.
.
—————
.
Certains mots construisent des murs que d’autres mots ne parviendront jamais à ébouler.
.

Ma note

♥ 3/5

saiwhisper-3etoiles-sympa-palmal

 

3 réflexions au sujet de « « L’archipel du chien » de Philippe Claudel »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s