Romans

« Mes mots sont les fleurs de ton silence » d’Antoine Paje

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « Mes mots sont les fleurs de ton silence »
Auteur : Antoine Paje
Genre : Roman contemporain / Drame
Éditeur : Pocket

.

résumé du livre


Arnaud n’écoute plus rien ni personne. Il a tout ce dont un homme accompli peut rêver : une épouse docile, des enfants qu’il aperçoit à peine au petit déjeuner, plusieurs maîtresses à disposition. Mais un jour, la neige fraîche le surprend sur la route ; il perd le contrôle de sa voiture. Plongé dans le coma, il reste alité, immobile, les yeux clos, apparemment inconscient. Et pourtant, Arnaud entend tout. Ses proches se succèdent à son chevet, dévoilant leur vrai visage. Il comprend à quel point il s’est trompé, sur lui-même et sur les autres. Surviendront quelques cinglantes révélations et de magnifiques surprises. Et du silence vont éclore les fleurs les plus inattendues…

.

Ma critique

Un résumé prometteur et une plume agréable à suivre… Je pensais que cette lecture me ferait passer un très bon moment… Hélas, les révélations annoncées par les personnages principaux se sont avérées assez prévisibles, tandis que la fin plutôt ouverte a eu vite fait de me faire serrer les dents ! Dans cet ouvrage, on va faire la rencontre d’Arnaud, un homme que l’on va d’abord apprendre à détester en raison de ses mauvaises actions passées. En effet, ce père de famille néglige totalement ses enfants et considère sa femme Hélène comme un meuble. Cette dernière n’a pas spécialement de grande valeur à ses yeux : elle doit s’occuper des enfants et il ne lui demande jamais son avis. D’ailleurs, il n’hésite pas à la tromper depuis plusieurs années et à s’en venter auprès de ses collègues.couv49945820 Son entourage ne l’estime pas beaucoup non plus. Il faut dire que coucher avec la femme de l’un de ses amis n’aide pas à avoir une belle image de soi… C’est donc avec beaucoup de réserves que l’on va côtoyer cet anti-héros en se disant presque qu’il a mérité son sort… Une sorte de retour de karma… Pourtant, son coma, où il entend ce qu’il se trame autour de lui, va lui faire découvrir ce que les autres pensent de lui. Cela va surtout lui permettre de prendre du recul et de se repentir. J’ai beaucoup aimé le fait que le personnage réalise ce qu’il était et envisage de changer. L’évolution de son caractère est très agréable à suivre.

Hélas, comme je l’ai signalé précédemment, les vérités qui vont éclater sont souvent faciles à anticiper. Même si je n’avais pas envisagé tout le plan de l’un des personnages, j’avais compris ce qui le hantait depuis des années… En ce qui concerne Margot, la fille d’Arnaud, j’avais anticipé son secret… Quant à Liliane, la mère ayant une relation fusionnelle avec le personnage principal, j’avais immédiatement saisi son lien avec l’amour de jeunesse de son fils… J’ai trouvé cela vraiment dommage de deviner la plupart des mystères de ce livre. Même si j’appréciais le fait de voir les réactions d’Arnaud, j’aurais souhaité être davantage surpriseCe qui m’a surtout intéressée, c’est vraiment l’évolution du couple. D’un côté, on a Arnaud qui, grâce à sa conscience/son fort intérieur surnommé « La Zone de Combat », va réaliser qu’il a été exécrable, égocentrique, colérique, égoïste et odieux. De l’autre, on a Hélène, autrefois étouffée par cette relation, qui va devenir de plus en plus autonome et sûre d’elle. J’ai beaucoup aimé l’évolution de son tempérament ainsi que sa façon de s’émanciper tout en restant elle-même et on conservant de belles valeurs.

L’avancée de l’intrigue a su m’entraîner un certain temps. J’étais vraiment curieuse de voir si certains protagonistes allaient parvenir à leur fin et me demandais jusqu’où les langues se délieraient… De plus, je me demandais si Arnaud allait finir par se réveiller et, si c’était le cas, ce qu’il allait faire… La narration alternée entre chaque personnage permettait d’avoir une belle vision d’ensemble et ajoutait une certaine tension au récit. Malheureusement, la fin n’a pas su me convaincre. Si j’ai tendance à voir le côté positif et à espérer le meilleur pour cette famille, j’aurais préféré voir les choses écrites noir sur blanc. Même si elles sont douces et poétiques, j’ai réellement du mal avec les fins ouvertes… De ce fait, je ressors assez mitigée par cette lecture au scénario pourtant très prometteur… Dommage : je pensais sincèrement accrocher davantage…

.

clubdeslecteurs.

Citations

Il aurait voulu répondre :
– De toute façon, pas grand-chose ne t’intéressait en dehors de notre petite vie. Moi, ça me barbait. J’étouffais. Du moins, je le croyais. Aujourd’hui, je sais ce que signifie vraiment « étouffer « . Je crois que je n’ai rien vécu de plus terrorisant.
Mais Arnaud venait de comprendre que personne ne pouvait entendre son monologue intérieur.

.
—————
.
Il savoura une longue gorgée et croqua une amande. Etrange. Les gestes anodins – manger, avaler mécaniquement – que l’on remarque à peine et oublie presque aussitôt prennent soudain un relief, une saveur étonnante lorsqu’on a songé qu’on en serait définitivement privé. Il en va souvent de même pour les êtres. On les croit acquis, à disposition, on les néglige, les oublie un peu même lorsqu’ils nous accompagnent au cours de notre vie. Et puis, un jour, la menace de leur départ, de leur disparition nous tombe dessus, bien réelle.
.
—————
.
Tu sais, on écoute rarement celui ou celle qui est face. On rabat les écoutilles parce que, en réalité, on est déjà en train de penser à ce qu’on, moi-je, va dire après. Bien souvent, nous ne nous intéressons qu’à ce que nous pensons, voulons dire, affirmer, asséner. Pas à ce que l’autre souhaite répondre. Cela constitue le socle des plus gros malentendus.
.

Ma note

♥ 3/5

saiwhisper-3etoiles-sympa-palmal

6 réflexions au sujet de « « Mes mots sont les fleurs de ton silence » d’Antoine Paje »

    1. Complètement d’accord pour le résumé et la couv ! 🙂
      Il est bien, mais c’est franchement dommage de deviné aussi facilement les révélations des persos. Si tu le trouves d’occasion ou en brocante, c’est effectivement une bonne solution.

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s