Fantastique/Fantasy·Littérature jeunesse·Young adult

« Le dragon de glace » (Grisha T2) de Leigh Bardugo

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « Le dragon de glace » (Grisha T2)
Auteur : Leigh Bardugo
Genre : Fantastique / Roman ado-young adult
Éditeur : Milan

.

résumé du livre

DÉVOTION. REMORDS. MARTYR. Un pays déchiré par la guerre civile. Une jeune femme idolâtrée, rongée par ses propres pouvoirs. Un corsaire flamboyant et mystérieux. Un soldat renégat, en proie aux doutes. Une menace grandissante. Un danger imminent. RÉSISTANCE. POUVOIR. SACRIFICE. Pour s’opposer au Darkling, Alina devra explorer ses propres ténèbres. Au risque d’y perdre sa lumière.

.

Ma critique

Suite aux citations sur Babelio et à la critique de Mikasa, je me suis finalement décidée à acheter la suite des aventures d’Alina. Je n’avais pas forcément prévu d’acquérir ce second tome dans l’immédiat cependant, mon amie s’était vraiment montrée convaincante ! Même si j’ai préféré son prédécesseur, je ne regrette pas l’achat de cette suite. Ce fut sympathique et distrayant néanmoins, ce ne fut pas sans défaut pour autant !

couv52117202« Le dragon de glace » nous plonge dans un début haletant avec un tandem en cavale et un antagoniste déterminé à mettre la main sur Alina et son pouvoir lumineux. Même si ma lecture de « Les orphelins du royaume » remonte à octobre dernier, c’est comme si j’avais directement enchaîné les deux volumes. J’ai trouvé que l’on rentrait très vite dans l’histoire et que les événements se succédaient à merveille ! D’ailleurs, j’étais ravie de l’ambiance que prenait le récit, puisque l’on partait sur une atmosphère de piraterie avec des grosses créatures comme Moby Dick à abattre, des batailles sur le pont, des corsaires et des traques au milieu des vagues ! Comme beaucoup, je suis tombée sur le charme de Nikolai, un nouveau personnage faisait une véritable entrée fracassante dans la série. Roublard, calculateur, exubérant, stratège, menteur, dynamique, taquin, pétillant d’humour et faisant preuve de mordant, le jeune homme m’a rapidement fait forte impression au point de devenir mon personnage favori de la saga ! Sa relation tumultueuse avec l’Invocatrice de Lumière m’a beaucoup plu. En effet, j’apprécie particulièrement les joutes verbales ou les personnages qui s’apprécient comme chien et chat… Cela apporte une certaine dynamique au texte et renforce souvent mon envie de poursuivre ma lecture sans m’interrompre…

… Hélas, dans ce livre, c’est surtout ce qui m’a surtout permis de ne pas m’ennuyer ! En effet, si le début et la fin de l’ouvrage sont remplis d’action, le milieu du roman manque cruellement de rythme. Entre longueurs et prises de bec à répétition, j’ai souvent lâché quelques soupirs exaspérés. Mal et Alina ne vont pas arrêter de se quereller sans arrêt et, une fois encore, le manque de dialogue sèmera toujours plus de zizanie. J’ai trouvé dommage que Mal joue les amoureux transis et ne se révolte pas davantage. Il est bien trop en retrait ! Or, à mes yeux, Aline fait souvent des choix discutables sans concerter son compagnon. Elle part vraiment du principe qu’il dira amen à tout, ce qui m’a énervée. Dans le premier opus, cette autorité et ce manque de considération pour Mal avaient déjà porté préjudice à l’héroïne. Il faut croire qu’elle n’apprend vraiment pas de ses erreurs… J’ai donc trouvé vraiment dommage que leur relation traverse de nouveau une période trouble et soit ponctuée de nombreux quiproquos. Mal m’a fortement fait songer à Del dans la trilogie « Enclave ». Tous deux sont des hommes doués, silencieux, observateurs, protecteurs avec leur aimé et très en retrait. Sauf que, contrairement à Mal, Del a appris à apposer ses limites ou à se faire comprendre… Ce qui n’est pas le cas du jeune chasseur qui se fait littéralement diriger par son aimée. Cette dernière reste pourtant fidèle à elle-même : elle continue d’être déterminée, combattive, puissante, hargneuse, perdue dans ses sentiments, tacticienne et obsédée par le pouvoir. Je l’apprécie toujours autant toutefois, elle m’a quand même hérissé le poil à bien des reprises, notamment avec Mal où elle s’est sans arrêt montrée odieuse.

De son côté, le Darkeling qui, comme Mikasa, me fait songer à Ido dans « Eon et le douzième dragon », s’est avéré assez absent. C’était frustrant. Je pensais qu’on le verrait davantage. Cela dit, j’ai savouré chacune de ses apparitions et espérais qu’il continue d’être de plus en plus présent au fil des pages… Le scénario continue de gagner en profondeur. Il n’est plus seulement question de bien contre le mal ou, dans ce cas précis, de lumière contre les ténèbres. Les autres protagonistes commencent à prendre position dans le conflit, notamment plusieurs nouveaux venus dont un binôme qui m’a conquise. Comme le souligne Light and smell dans sa critique, Leigh Bardugo ne laisse aucune place à l’improvisation et semble avoir correctement ficelé son scénario… En revanche, j’espère qu’elle proposera des retournements de situation un peu moins clichés… À mes yeux, beaucoup trop de monde souhaite s’allier à l’Invocatrice de Lumière ou à demander sa main… Comme son prédécesseur, ce second opus est basé sur les jeux de pouvoirs et de manipulation, ce qui rend la lecture passionnante ! Je suis réellement curieuse de voir ce que la suite va nous proposer ! Ce fut donc une bonne lecture avec un nouveau personnage qui dégage énormément de charisme et d’énergie… Cependant, on distingue des défauts comme les facilités, des querelles à n’en plus finir et le rythme plus lent vers le milieu de l’ouvrage.

.

Citations

Le bracelet fait partie de moi, désormais. Comme mes poumons ou mon cœur.
– Ton cœur, répéta-t-il platement.
Je lui pris la main et la pressai contre ma poitrine.
– C’est toujours le même cœur, Mal. Il est toujours à toi.

—————

La faiblesse n’est pas un déguisement. Porte-le lorsque tu veux leur montrer que tu es humaine, mais jamais quand tu as des doutes.

—————

– Fais attention à ce que tu dis, Nikolai, lâcha Mal tout doucement. Les princes saignent exactement comme tout le monde.
Nikolaï retira une poussière invisible de sa manche.
– Oui, mais il tachent de bien plus beaux vêtements.

.

Ma note

♥ 4/5

saiwhisper-4etoiles-bonne-lecture

Publicités

11 réflexions au sujet de « « Le dragon de glace » (Grisha T2) de Leigh Bardugo »

  1. J’ai aussi adoré l’atmosphère de piraterie du début et Nikolai 🙂 Et comme toi, les prises de bec ont vraiment fini par m’agacer, c’est dommage que l’autrice insiste autant sur ce point… Par contre, je me suis tellement immergée dans le récit que je n’ai pas vraiment noté les retournements de situation clichés.
    Quant au Darkling, j’aurais adoré qu’il soit plus présent, mais d’un côté l’autrice a su le rendre présent de manière détournée, ce que j’ai aimé.
    Et merci pour avoir mentionnée ma chronique 🙂

    Aimé par 1 personne

      1. Maintenant, nous reste à attendre patiemment la suite. Je suis juste un peu dépitée, une vidéo sur une chaîne américaine m’a spoliée un énorme truc. Tant pis, reste le plaisir de la découverte 🙂

        Aimé par 1 personne

  2. Ah ben en fait, de mon côté Mal est un personnage que je n’apprécie pas du tout.
    Selon moi, il n’apprécie pas Alina à sa juste valeur et sa tendance à bouder m’exaspère.
    Pour cela, j’ai réellement préféré Nikolai, mais je pense que l’autrice aura laisser le couple Mal/Alina en place pour la fin.
    J’espère me tromper, mais cela m’étonnerait beaucoup.

    Par contre, comme toi j’aime beaucoup le personnage du Darkling et j’ai trouvé dommage qu’on ne le voit pas plus dans ce tome.
    Espérons que le tome 3 rattrapera ça ! 😉

    Aimé par 1 personne

    1. Ah mais ce sont deux boudeurs pour moi ! xD Un couple qui a clairement du mal à s’exprimer et à aller ensemble…. Mais comme toi, je pense que l’auteure conclura avec ce tandem (et bye bye Nikolai -sigh-).
      En tout cas, je vois ce que tu veux dire pour le fait d’apprécier Alina à sa juste valeur. Tu as raison.

      Oui, espérons ! ^^ A voir comment cela va évoluer !

      J'aime

  3. J’avais beaucoup aimé le 1er tome mais lui avait trouvé des lenteurs.
    Je verrais donc si cette suite me plaît mais j’espère ne pas être déçue par les longueurs au milieu… Dommage que le Darkling soit moins présent car je l’avais adoré dans le tome 1 : son charisme et sa personnalité étaient génial ! 😀

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s