Romances·Science Fiction

« L’intelligence du bonheur » de P. Z. Reizin

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « L’intelligence du bonheur »
Auteur : P. Z. Reizin
Genre : Romance / Science-Fiction
Éditeur : Albin Michel

.

résumé du livre

Jen, ancienne journalise, travaille pour une société développant des logiciels et passe ses journées à parler à « Aiden », une intelligence artificielle hypersophistiquée, afin de le rendre plus humain. Aiden se rend compte rapidement qu’il commence à ressentir comme de l’affection affluant dans ses circuits. Il calcule que Jen a besoin d’un homme dans sa vie pour être totalement heureuse et se glisse illégalement sur Internet pour localiser le parfait candidat.
Tom est divorcé et a quitté Londres où il était publicitaire pour devenir écrivain dans le Connecticut. Il adore sa nouvelle vie mais souhaiterait quelqu’un pour la partager. Tout va changer lorsque Jen et Tom vont recevoir un email d’un mystérieux ami commun les invitant à se rencontrer. Même s’ils vivent sur des continents séparés et alors qu’ils sont victimes d’une autre intelligence artificielle, cette fois malveillante, l’amour devrait se frayer un chemin… ou pas ?!

.

Ma critique

À mi-chemin entre le roman feel good, la chick-lit et la science-fiction, cette romance futuriste m’a fait passer un assez bon moment de lecture. Le récit met en scène un duo d’humains : Jen, une demoiselle aussi belle qu’intelligente (avec son nez pour seul défaut), et Tom, un père de famille qui aime écrire. Tous deux ne se connaissaient pas avant que la technologie s’en mêle. L’une vivait pour son travail et se laissait charmer par son collègue Ralph, tandis que l’autre tentait de garder la tête hors de l’eau à cause de ses problèmes familiaux (divorce, fils en pleine crise d’adolescence, etc.). L-Intelligence-du-bonheurJusque-là, on pourrait dire que le scénario était assez classique, voire hyper stéréotypé… La preuve, puisque « Rendez-vous au Cupcake café » de Jenny Colgan que j’ai lu le week-end dernier reprend exactement le même type de héros ou de toile de fond… Alors qu’est-ce qui a fait que j’ai un peu plus préféré « L’intelligence du bonheur » ? L’originalité de ses personnages secondaires eux aussi narrateurs !

En effet, P. Z. Reizin a décidé de mettre en scène trois protagonistes atypiques : des Intelligences Artificielles (IA) ! Du trio, Aiden est celui que j’ai préféré. Relativement drôle et taquin, Aiden semble être un personnage agréable au quotidien, protecteur, attachant et bien attentionné. Les échanges qu’il a avec Jen, que ce soit sur le fromage ou les films, m’ont divertie. De son côté, Aisling est une IA un peu plus audacieuse. Elle réfléchit davantage, impose son avis et fait preuve d’un tempérament plus fort que son confrère. Cependant, elle n’aura pas spécialement d’interactions avec les humains… Et c’est ce qui m’a légèrement chiffonnée… Même si c’est correctement expliqué, je n’adhérais pas à son attachement envers Tom, puisqu’elle est restée très observatrice vis-à-vis de lui. Si les deux IA sont bienveillantes à l’égard de l’humanité, ce n’est pas le cas de Sinaï qui, juste par envie, va semer la zizanie. Bien décidé à mettre des bâtons dans les roues de Tom et Jen, il va tout faire pour faire souffrir ses victimes, les séparer et faire régner le chaos. On a donc des personnalités non-humaines assez creusées, bien définies, avec des projets qui leur sont propres et qui sont capables de faire preuve de jugement ! Même si l’on comprend très vite que l’on est dans un scénario avec quatre héros et un méchant antagoniste cruel, l’originalité prend le dessus. On se demande alors ce qu’il va se passer pour ce couple naissant au destin compromis…

Si certains passages m’ont arraché quelques sourires (j’aime beaucoup l’idée de Victor la lapine), j’ai tout de même eu du mal à rentrer dans le roman. La narration oscille entre les cinq personnages principaux toutes les deux ou quatre pages. Or, je trouve que cela casse un peu le rythme… De plus, j’espérais que l’on verrait le chaos, le danger et la folie des IA bien plus tôt ! Il faudra malheureusement attendre le dernier quart pour que les choses bougent enfin et pour que l’action entre en jeu. Le reste du récit est plutôt centré sur la romance, l’humour et les réflexions de chacun sur ce qu’il se trame. Le suspense vient tard, ce qui est bien dommage, car j’ai longtemps eu l’impression que tout était lent et cousu de fil blanc… J’ai également regretté la présence d’un triangle amoureux… Ralph, le collègue de Jen, était vraiment très gentil, drôle et sympathique. Je regrette que l’héroïne se comporte de la sorte avec lui alors qu’il semblait être quelqu’un de très bien… D’ailleurs, même si les échanges entre Tom et Jen étaient agréables à suivre, je trouve qu’il n’y en a pas eu assez pour que ce soit crédible. J’ai davantage eu l’impression que les choses se concrétisaient avec Ralph qu’avec Tom… (Oui, c’est de la frustration puisque, comme d’habitude, mon chouchou n’est pas le personnage principal…)

« L’intelligence du bonheur » est donc une romance divertissante, légère, sans prétention et avec une pointe d’humour. On regrettera quand même plusieurs défauts comme le peu de prévisibilité et le côté stéréotypés des protagonistes… Néanmoins, même si l’on n’innove pas le genre, la présence des Intelligences Artificielles et l’avancée technologique permettent d’apporter un peu de neuf et de surprendre le lecteur. Merci à Babelio et aux éditions Albin Michel pour la découverte.

.

babelio_mbamci

095d53d

.

Citations

Les garçons vous brisent le cœur. Les vrais hommes recollent les morceaux.
.

—————
.
Prendre un verre avec une femme, ce n’est jamais aussi simple.
.
—————
.
 » Tu penses que finir au lit avec Ralph est un pas en avant ?
– Oui. Et je vais t’expliquer pourquoi. »
Il y a un long silence.
 » La vie est un long voyage, finit-elle par dire.
– Tu te prends pour quoi, là, le Dalaï-Lama ?
– La vie est un voyage. Et Ralph n’est qu’une étape sur le chemin.
– Une restoroute ?
– Plutôt une petite aire de repos, je dirais. Mais c’est une étape nécessaire. »
.

Ma note

♥ 3/5

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s