Littérature jeunesse·Romans policiers / Thriller·Science Fiction·Young adult

« Ondes de choc » (Power club T2) d’Alain Gagnol

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « Ondes de choc » (Power club T2)
Auteur : Alain Gagnol
Genre : Science-Fiction / Thriller / Roman ado – Young Adult
Éditeur : Syros

.

résumé du livre

Être un simple pion qui fait le buzz dans les médias ? Neutraliser les criminels même s’il en coûte la vie à de nombreux civils ? Se laisser manipuler, tout comme l’opinion publique, par les politiciens ? Très peu pour Anna qui va payer cher son intégrité. Autrefois adulée, aujourd’hui détestée, elle seule peut prouver au monde entier ce qu’est une vraie super-héroïne.

.

Ma critique

Une suite passionnante et divertissante ! Non seulement, il a été facile de rentrer de nouveau dans l’histoire grâce à une liste des personnages et un court résumé des événement précédents, mais le début oscillant entre tranquillité et tension a également bien aidé ! Même si on n’enchaîne pas les tomes les uns à la suite des autres, on replonge avec joie et on retrouve ses marques. On suit avec plaisir Anna jouer les super-héroïnes « à l’ancienne », avec un costume et une identité cachée. Or, les réflexions de la demoiselle et ce qu’elle va vivre rejoint fortement les idées soulevées par la saga « Kick-Ass » : à l’individu de faire le bien à son échelle et de rendre le monde meilleur… couv75518369Du moins il faut essayer ! Ce qu’il se passe dans les comics ne représente pas la réalité : si on s’absente en plein cours à répétition, cela a des conséquences. Les mensonges aussi… Avoir une double identité, même avec des acolytes aussi efficaces que la tempétueuse Lisa, l’amie d’Anna, est difficile ! J’ai vraiment adoré suivre Anna au quotidien : ses essais de costumes, ses stratagèmes pour ne pas être découverte et ses sauvetages. Le tandem qu’elle forme avec Lisa est toujours aussi frais, fun et complémentaire. Toutes les deux m’ont arraché plus d’un sourire.

Une fois la première partie passée, ce second tome va avoir un rythme qui monte crescendo. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’Alain Gagnol ne cède pas à la facilité ! Son personnage principal va en voir de toutes les couleurs et va connaître des instants aussi sombres que difficiles. Cela devient assez rare dans la littérature ado/young adult, j’étais donc ravie de voir l’héroïne au pied du mur et devant faire face à une myriade d’injustices. J’ai toujours autant d’affinité avec Anna : elle est vive, simple, juste, pleine de bonté et de détermination… Totalement l’inverse du Power Club que l’on va découvrir sur un nouveau jour. En effet, un à un, les membres du groupe vont commettre des erreurs voire des crimes qui vont totalement discréditer les jeunes super-héros ainsi que l’entreprise qui se cache derrière eux. Encore une fois, les choses vont loin et vont s’avérer inattendues. Je ne pensais pas que l’on verrait certains personnages sur le devant de la scène… mais cela m’a plu ! En revanche, je dois reconnaître que la majorité des antagonistes se voient rapidement et ne se cacheront pas… Nora Scott est directement présentée comme une directrice froide, cruelle et convaincue qu’Anna est la source de tous leurs problèmes… Quant à un autre personnage, il montre son mauvais côté dès son apparition, tandis que l’autre est pointé du doigt depuis le premier tome. J’aurais souhaité qu’ils soient moins manichéens ou plus surprenants. Je n’apprécie pas lorsque les « méchants » sont aussi repérables…

Malgré ce défaut, j’ai passé un excellent moment avec « Ondes de choc » ! C’était prenant, immersif, bourré d’action ou de twists et touchant. À lire sans hésitation. La suite est à la hauteur du premier opus. J’espère qu’il en sera de même pour le troisième volet du Power Club ! (Vues comme les choses sont bien parties, cela devrait être le cas.) J’attends vraiment d’en savoir plus sur les boosters dont le secret est encore bien épais… Et sur certains personnages qu’on a laissés de côté (volontairement ou non, je l’ignore) comme Francesca, dont le cas semblait prometteur. Une chose est sûre : je compte lire « Un rêve indestructible » très prochainement afin de connaître le dénouement final de toute cette histoire !

.

Citations

Œil-de-poisson-mort se plaque contre mon dos et passe une lame de rasoir sur ma gorge, en appuyant de toutes ses forces. Quand elle a fini son mouvement, elle me repousse vers l’avant, en attendant de voir mon sang jaillir sur le sol. Pour lui faire plaisir, je tombe à genoux en me tenant le cou. Comme une actrice dans sa grande scène finale, je fais semblant de m’étouffer avec toutes sortes de bruits gutturaux. Après quelques secondes, je décolle ma main et examine mes doigts.
– Ah ben non, dis-je avec détachement, ça ne saigne pas en fait…

.
—————
.
En signant le contrat d’adhésion du Power Club, je ne savais pas que j’entrais dans un monde où les frontières entre ce qui est bien, ce qui est nécessaire et ce qui est mal deviendraient aussi floues.
.

—————
.
Une bonne action peut aussi provoquer des dégâts. La vie serait simple s’il suffisait de bien se conduire pour que tout s’arrange.

.

Ma note

4,5/5

saiwhisper-4etoiles-bonne-lecture

Publicités

2 réflexions au sujet de « « Ondes de choc » (Power club T2) d’Alain Gagnol »

  1. Dommage pour le côté manichéen de certains personnages, mais le travail sur l’héroïne semble particulièrement réussi. Tu donnes bien envie de la découvrir ainsi que les épreuves par lesquelles elle va devoir passer.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s