Journal·News

Club des lecteurs (Octobre – Janvier 2018)

clubdeslecteurs

.

InstaSai Saiwhisper

La semaine dernière, le club des lecteurs de ma médiathèque s’est retrouvé ! Dans cet article, je vous propose de découvrir la sélection, l’avis du groupe, mon ressenti ainsi que les prochains ouvrages à découvrir.
J’aimerais beaucoup savoir si vous avez lu les titres et, si c’est le cas, ce que vous en avez pensé. Si non, n’hésitez pas à me dire si certains ouvrages vous tentent !^^

.

Sélection de juillet à octobre :

couv68054642 

« Ma reine » de Jean Baptiste Andrea
-> Le groupe : Avis partagés, mais globalement positifs. Les lecteurs ont surtout aimé le côté naïf et poétique du récit. L’écriture est intéressante, car on frôle la limite du réel. En revanche, la fin trop triste a déplu à certains…
-> Moi : Un petit huis clos poétique hors du temps se déroulant en Provence… L’auteur a vraiment une plume douce, onirique, simple et épurée. Les thématiques abordées, notamment celles de la différence, du handicap et de la tolérance, sont plutôt intéressantes. En revanche, j’ai trouvé la fin très sombre… (Avis complet)

« La tristesse de l’éléphant » de Nicolas Antona et Nina Jacqmin ❤
-> Le groupe : BD élue coup de cœur ! Histoire belle et très touchante. Certes, c’est hyper triste néanmoins, les thèmes sont bien traités. Les dessins ont beaucoup plu.
-> Moi : Cette bande dessinée est une véritable pépite qui fait passer le lecteur par une palette d’émotions ! Elle traite de plusieurs sujets difficiles comme le harcèlement, la différence, la solitude, la maladie et le temps qui passe. C’est vraiment un récit très fort émotionnellement… (Avis complet)

couv49915850 

« Un goût de cannelle et d’espoir » de Sarah McCoy ❤
-> Le groupe : Roman élu coup de cœur ! Cela peut vraiment intéresser beaucoup de monde tant le contenu est riche. Il y avait beaucoup à dire durant la soirée. Les débats autour de ce titre furent très riches et unanimement enthousiastes.
-> Moi : Cette petite pépite m’a beaucoup plu ! La plume de Sarah McCoy est douce, fluide et entraînante. En quelques chapitres, on s’est déjà attaché aux personnages principaux, si bien que l’on ne souhaite pas interrompre sa lecture… C’est dans un climat de peur, de dénonciation, de révolte et d’impuissance que l’on va suivre la jeunesse, l’adolescence, puis l’élévation de la courageuse Elsie. En plus du côté historique très intéressant, l’auteure pointe du doigt un problème social d’actualité avec justesse. Super ! (Avis complet)

« Il est grand temps de rallumer les étoiles » de Virginie Grimaldi
-> Le groupe : Un roman sympathique, léger et détente. Le groupe a apprécié toutefois, il a préféré les autres titres de l’autrice. Beaucoup se rejoignent sur le fait que c’est souvent le même scénario et les mêmes thèmes abordés et sont déçus du manque de renouvellement.
-> Moi : C’est frais, enjoué, drôle, sans prétention, touchant et vivant… Certes, certaines choses sont un peu guimauve ou prévisibles et j’ai un doute du côté de la maturité de Chloé dont elle fait preuve néanmoins, je trouve qu’on a là un roman feel good très sympathique avec des thématiques bien traitées. (Avis complet)

couv34025271  couv49945820

« L’archipel du chien » de Philippe Claudel
-> Le groupe : Deux camps : ceux qui aiment et ceux qui détestent. En revanche, tous s’accordent sur le fait que la belle plume de l’auteur a plu. On voit tout le côté noir de l’être humain. Très intéressant.
-> Moi : La plume de Philippe Claudel est toujours aussi puissante, enivrante, poétique, sombre et moralisatrice. J’ai trouvé original le fait que l’on ne donne pas de prénom ou de nom aux protagonistes ! Les réflexions sur la lâcheté et l’être humain sont très intéressantes néanmoins, j’ai eu un peu de mal avec le récit. Je suis mitigée. (Avis complet)

« Mes mots sont les fleurs de ton silence » d’Antoine Paje
-> Le groupe : L’idée est vraiment pas mal. Ce fut une lecture sympathique, sans être exceptionnelle.
-> Moi : Un concept original ! Un personnage principal que l’on déteste, puis que l’on apprécie progressivement. Hélas, les révélations annoncées par les proches se sont avérées assez prévisibles, tandis que la fin plutôt ouverte a eu vite fait de me faire serrer les dents ! En revanche, j’ai beaucoup aimé l’évolution de sa femme Hélène, de son tempérament ainsi que sa façon de s’émanciper tout en restant elle-même et on conservant de belles valeurs. Pas mal !  (Avis complet)

couv64240594 

« Eleanor Oliphant va très bien » de Gail Honeyman ❤
-> Le groupe : Roman élu coup de cœur ! Super, drôle, émouvant, touchant. Un personnage principal très attachant, surtout lorsque l’on creuse sa personnalité. Histoire bien écrite.
-> Moi : Ce fut une très belle découverte à la fois drôle, loufoque, légère, dramatique, triste et poignante. J’ai ressenti un panel d’émotions… Très bon roman ! (Avis complet)

« Grossir le ciel » de Franck Bouysse
-> Le groupe : Avis partagés, mais globalement positifs. Beaucoup de surprises et de révélations. L’idée de huis-clos est pertinente et réaliste. Par contre, le rythme très lent, certains passages brouillons et la fin ont plusieurs fois été mis en avant du côté des points négatifs…
-> Moi : Une sacrée ambiance dans un huis-clos des Cévennes… Malgré quelques répliques assez drôles, sarcastiques et avec du mordant, on est tout de même dans un thriller rural où plusieurs drames se bousculent. Les nerfs du lecteur seront mis à rude épreuve. Pour ma part, je suis tombée de haut à plusieurs reprises. (Avis complet)

.

——————————————————————————————————–

redpandaread

Sélection d’octobre à janvier :

Ce sont six livres qui nous attendent pour la prochaine session. Pour une fois, peu de lecteurs avaient quelque chose à proposer ! Il y a principalement du thriller/polar.

.

couv51665189« Les lettres de Rose » de Clarisse Sabard

Résumé : Lola a été adoptée à l’âge de trois mois. De nos jours, à presque 30 ans, elle travaille dans le salon de thé de ses parents, en attendant de trouver enfin le métier de ses rêves : libraire. Mais sa vie va basculer lorsqu’elle apprend que sa grand-mère biologique, qui vient de décéder, lui a légué un étrange testament : une maison et son histoire dans le petit village d’Aubéry, à travers des lettres lui apprenant ses origines. Elle découvre ainsi la vie de son arriere grand-mère Louise, de sa grand mère Rose et de sa mère Nadège, ainsi que les dérangeantes circonstances de sa naissance. Mais tous les habitants ne voient pas d’un bon œil cette étrangère, notamment Vincent, son cousin. Et il y a également le beau Jim, qui éveille en elle plus de sentiments qu’elle ne le voudrait. Réveiller les secrets du passé lui permettra-t-elle d’avancer vers son avenir ?

Blabla : Une romance contemporaine avec des secrets de famille. Je n’en avais pas entendu parler, mais cela semble intéressant et prometteur.

.

« Ma vie de Bacha Posh » de Nadia Hashimi

Résumé :  La famille d’Obayda aurait bien besoin d’un peu de chance : depuis l’accident de leur père, la vie dans la campagne afghane n’est pas facile pour la fillette de dix ans et ses soeurs. La tante d’Obayda a une idée pour leur porter bonheur : transformer la fillette en bacha posh, c’est-à-dire la faire passer pour un garçon. D’abord désemparée, Obayda – désormais appelée Obayd – devient amie avec Rahim, une autre bacha posh. En sa compagnie, elle va découvrir la liberté…

Blabla : Ce n’est pas un coup de cœur, mais j’avais envie de faire découvrir le principe de Bacha Posh au groupe. -Mon avis- Apparemment, personne n’en avait jamais entendu parler ! Je suis contente : j’espère que cette future lecture sera aussi plaisante q’uinstructive ! Même si l’œuvre est destinée à un public jeunesse (certains membres du club ont du mal à accepter de lire autre chose que de l’adulte…), j’espère que cela leur plaira. (Nb : Oui, j’aurais pu proposer « La Perle et la Coquille » qui est plus adapté aux adultes, cependant je n’avais pas encore lu ce roman…)

.

couv10003308« La fille du train » de Paula Hawkins

Résumé : Depuis la banlieue où elle habite, Rachel prend le train deux fois par jour pour aller à Londres. Le 8 h 04 le matin, le 17 h 56 l’après-midi. Chaque jour elle est assise à la même place et chaque jour elle observe, lors d’un arrêt, une jolie maison en contrebas de la voie ferrée. Cette maison, elle la connaît par cœur, elle a même donné un nom à ses occupants qu’elle voit derrière la vitre. Pour elle, ils sont Jason et Jess. Un couple qu’elle imagine parfait, heureux, comme Rachel a pu l’être par le passé avec son mari, avant qu’il ne la trompe, avant qu’il ne la quitte. Rien d’exceptionnel, non, juste un couple qui s’aime. Jusqu’à ce matin où Rachel voit un autre homme que Jason à la fenêtre. Que se passe-t-il ? Jess tromperait-elle son mari ? Rachel, bouleversée de voir ainsi son couple modèle risquer de se désintégrer comme le sien, décide d’en savoir plus sur Jess et Jason. Quelques jours plus tard, c’est avec stupeur qu’elle découvre la photo de Jess à la une des journaux. La jeune femme, de son vrai nom Megan Hipwell, a mystérieusement disparu…

Blabla : Je l’ai découvert il y a plusieurs années toutefois, je vais le relire en diagonale et regarder le film adapté du roman afin de me remettre l’histoire en tête ! Je me souviens que c’était particulièrement haletant et sombre.

.

couv57590984« Bleu de Delft » de Simone van der Vlugt

Résumé : À la mort – mystérieuse – de son mari, la jeune Catrijn quitte sa campagne néerlandaise natale pour tenter sa chance à la ville. Le hasard des rencontres la mène à Amsterdam où elle est engagée comme intendante par la famille van Nulandt. Passionnée de peinture, Catrijn aide la maîtresse de maison – bien moins douée – à parfaire son apprentissage. La ville est alors à son apogée : la richesse des vaisseaux revenant des colonies permet l’essor de l’art, de l’artisanat et des sciences. Catrijn fera la rencontre marquante de Rembrandt dans son atelier. Mais, poursuivie par son passé, en la personne d’un ancien valet de ferme qui menace de révéler les circonstances de la mort de son mari, Catrijn doit fuir. Monsieur van Nulandt la recommande alors à son frère, Evert, qui l’embauche dans sa faïencerie à Delft. Le succès de Catrijn est immédiat – elle va mettre au point le célèbre bleu de Delft –, et elle prend une importance grandissante dans l’atelier et le cœur d’Evert. Elle va se former auprès de Carel Fabritius, ancien maître et ami de Vermeer, ce dernier voyant d’un œil bienveillant les stupéfiants progrès de la jeune femme. Tiraillée entre deux hommes, Catrijn va devoir faire des choix et, malgré l’explosion de la poudrière qui ravage la ville de Delft en 1654 et la peste venue s’abattre sur la ville quelque temps après, la jeune femme va tracer avec courage son propre chemin.

Blabla : Apparemment, c’est aussi instructif, doux, poétique, intéressant et touchant que « La jeune fille à la Perle » de Tracy Chevalier ! Je suis donc curieuse de lire cela.

.

couv37742777« Une avalanche de conséquences » d’Elizabeth Georges

Résumé : Et si le secret de famille était le plus indétectable des poisons ? Qu’est-ce que Lily a bien pu découvrir dans le journal intime de son fiancé William Goldacre pour que celui-ci se précipite du haut d’une falaise du Dorset ? Et est-ce un hasard si, quelque temps plus tard, sa mère, Caroline Goldacre, se retrouve mêlée à une sombre affaire : la mort suspecte de Clare Abbott, l’auteur féministe dont elle était l’assistante ? Si le lien entre les deux décès semble ténu, voire inexistant, le sergent Barbara Havers est néanmoins déterminée à faire éclater la vérité. Il n’en faudra pas moins pour restaurer auprès de sa hiérarchie son image salement écornée par une précédente enquête. Elle est soutenue par son supérieur, l’inspecteur Thomas Lynley, qui suit une piste à Cambridge, où le corps de Clare a été retrouvé. Barbara Havers, de son côté, cherche quel mystère se cache dans la campagne du Dorset, d’apparence si paisible…

Blabla : Une auteure de polar dont la réputation n’est plus à faire. Bon… ! A voir si ce titre est aussi bon que les autres.

.

« Pretty Girls » de Karin Slaughter  

Résumé : Deux sœurs. Deux étrangères. Plus de vingt ans auparavant, Julia a disparu à seize ans sans laisser de trace. Depuis, Claire et Lydia, ses sœurs, ne se sont plus parlé. Seule la haine farouche qu’elles nourrissent l’une pour l’autre les rapproche encore. La haine, et le désespoir : jamais elles ne se sont remises de la tragédie qui a fracassé leur famille. Deux événements violents vont venir cruellement raviver leurs blessures mais aussi les obliger à se confronter : l’assassinat du mari de Claire, et la disparition d’une adolescente. A tant d’années de distance, ces événements ont-ils un lien quelconque avec Julia ? Lasses de se faire la guerre, Claire et Lydia plongent dans la noirceur du passé familial.

Blabla : Encore une fois, ce n’est pas un coup de cœur néanmoins, je voulais proposer un titre de mes vacances m’ayant tenu en haleine. Je doute que cela plaise à tout le monde en raison du côté violent de certains passage, mais on verra. -Mon avis-

.

Connaissez-vous ces titres ? Si oui, qu’en avez-vous pensé ? Si non, certains vous tentent ?

.

Publicités

15 réflexions au sujet de « Club des lecteurs (Octobre – Janvier 2018) »

    1. Oui, c’est chouette ! Cela permet de sortir de sa zone de confort et découvrir des titres vers lesquels on ne se serait pas forcément penché. J’ai hâte de lire les lettres de Rose en espérant aimer autant que toi.
      Oh ! ❤ Vous lisez de tout, vous aussi ? Ca a lieu régulièrement ? Je comprends que tu passes également de bons moments !^^

      Aimé par 1 personne

      1. Oui on lit de tout et on alterne les clubs à thèmes où chacun amène et présente un livre et les clubs avec une liste de 10 livres imposés… je fais également partie du comité de lecture pour aider la bibliothécaire à établir la liste 😉

        Aimé par 1 personne

      2. Oui c’est bien d’alterner car faire que des clubs à listes, on sature à ne lire que des livres imposés… il en faut bien 10 pour qu’ils puissent tourner. Nous sommes entre 12 et 15 a chaque club 😉

        Aimé par 1 personne

    1. C’est effectivement génial comme groupe !^^
      (Dans mes souvenirs, tu étais près de Metz/en Lorraine comme moi, non ? J’ai une connaissance (Thebookofpinguin sur Instagram) qui organise son propre club des lecteurs dans un café de Metz. Je n’y vais pas car j’ai déjà bien à lire avec le club de ma bibliothèque, mais je suis leurs lectures.^^ Ca a l’air sympa et convivial, tandis que les ouvrages sont variés.)

      J'aime

  1. Cela fait plusieurs fois que tu mentionnes La tristesse de l’éléphant et à chaque fois, ça me donne une folle envie de le découvrir.
    La fille du train, j’en garde un très bon souvenir, beaucoup moins du film sur lequel je devais avoir bien trop d’attentes…
    Votre nouvelle sélection est de nouveau très variée ; merci de nous faire partager un peu la vie de ton club de lecture 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Ah, cette BD est une pépite ! Je n’ai pas encore connu de lecteur déçu par le coup de crayon ou l’histoire (bien que très triste).
      Dommage pour le film. Effectivement, le livre est largement mieux, mais il m’a plu quand même.
      Oui, c’est encore une fois bien diversifié !^^ Merci à toi. ❤

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s