BD

« L’ombre d’Hippocrate » (Undertaker T4) de Ralph Meyer et Xavier Dorison

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « L’ombre d’Hippocrate » (Undertaker T4)
Auteurs : Ralph Meyer et Xavier Dorison
Genre : Bande dessinée
Éditeur : Dargaud

.

résumé du livre

Gravement blessée, Rose a accepté de suivre L’Ogre de Sutter Camp, alias Jeronimus Quint, dans l’espoir qu’il la soigne. À leurs trousses, Jonas Crow et Lin, bien décidés à sauver leur amie et à régler une fois pour toutes son compte au monstrueux chirurgien. Mais comment arrêter un homme dont le génie maléfique lui permet de transformer chaque patient innocent en un complice mortel contre l’Undertaker ?

.

Ma critique

couv511373C’est avec impatience que j’attendais la suite des aventures de Jonas Crow, le beau croque-mort que l’on avait abandonné en bien mauvaise posture ! La majeure partie du récit va mettre en avant la traque de l’Ogre de Sutter Camp. En effet, l’Undertaker cherche à tout prix à retrouver celle qu’il aime et, accompagné de Lin, il va tout faire pour y parvenir, quitte à faire couler le sang… Il sait surtout qu’il doit se hâter, car l’homme qui l’a emmenée est aussi sadique et manipulateur que Negan dans « The Walking Dead » ! La narration va également se placer du côté des deux fugitifs. Rose est complètement perdue et piégée par la situation ! Blessée, elle est contrainte de suivre malgré elle le médecin qui la maintient en vie grâce à un mystérieux breuvage apaisant la douleur. Avec impuissance, elle est condamnée à regarder l’horrible chirurgien blesser des citoyens sur le chemin et les forcer à ralentir, voire à arrêter Jonas Crow… La tension est particulièrement tendue, car l’Ogre est prêt à tout pour parvenir à sa fin. Sa monstruosité est sans limite ! C’est tout à fait le type d’antagoniste crédible que l’on adore détester. En plus d’être intéressant, son personnage permet de soulever certaines questions liées à la justice et à la mort. Peut-on condamner ce médecin qui a assassiné plusieurs personnes, mais qui a pu et pourra continuer de sauver des vies ? J’aime lorsque la littérature met en avant des choix qui sont difficiles à trancher et des antagonistes sans foi ni loi…

Les illustrations sont toujours de qualité avec des planches dynamiques, des ambiances bien gérées et des couleurs judicieusement employées. Même si l’on a parfois l’impression que le rythme est trop rapide d’une page à une autre, on ne s’ennuie pas et on en prend plein les mirettes ! Cela dit, cet opus m’a assez déçue… Hormis la fin, tout est cousu de fil blanc. Il n’y a pas vraiment de surprise et on s’attend à la plupart des scènes… Je trouve également regrettable que l’affrontement entre l’Ogre et Jonas soit si long à arriver… Et si rapide à se conclure ! J’ai été assez déçue : je pensais que les deux hommes échangeraient bien plus ! Où est le duel intense et violent auquel je m’attendais ?! Pourquoi les règlements de comptes ont-ils été si brefs ? Heureusement que les auteurs ont mis en avant un personnage secondaire qui m’intéressait : Lin que l’on va apprendre à mieux cerner…

Cette BD m’a plutôt satisfaite cependant, je pense m’arrêter là, d’autant plus que la conclusion de ce quatrième tome est ouverte. On peut aisément imaginer une suite ou s’arrêter ici. N’hésitez pas à découvrir la critique de Malecturothèque qui m’a donné envie de lire cette saga.

.

Citations

La mère a le pouvoir de donner la vie, le soldat, de donner la mort. Le médecin est le seul à pouvoir donner les deux.

.
—————
.

– Tu sais ce que fit Dieu au huitième jour ?
– Non.
– Comme toi. Il ferma sa gueule.
[…]
– Tu sais quoi Dieu fait le neuvième jour ? Lui devenir sage et obéir à la femme : Évangile selon Lin !

.

—————
.
Vous croyez que vous avez mal. Mais c’est une juste une balle dans l’épaule. Quand je vous aurai explosé un genou, vous n’y penserez même plus.

.

Ma note

♥ 3,5/5

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s