Romances·Romans

« Jamais plus » de Colleen Hoover

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « Jamais plus »
Auteur : Colleen Hoover
Genre : Littérature contemporaine / Drame / Romance
Éditeur : Hugo et Compagnie

.

résumé du livre

Lily Blossom Bloom n’a pas eu une enfance très facile, entre un père violent et une mère qu’elle trouve soumise, mais elle a su s’en sortir dans la vie et est à l’aube de réaliser son grand rêve : ouvrir, à Boston, une boutique de fleurs. Elle vient de rencontrer un neurochirurgien, Ryle, charmant, ambitieux, visiblement aussi attiré par elle qu’elle l’est par lui. Le chemin de Lily vers le bonheur semble tout tracé. Elle hésite pourtant encore un peu : il n’est pas facile pour elle de se lancer dans une histoire sentimentale, avec des parents comme les siens. Choisir cette vie, c’est aussi tirer un trait sur son passé et Atlas, ce jeune homme qui a été son premier amour et qui a profondément marqué son adolescence. L’avenir semble limpide et simple mais il peut s’obscurcir très vite…

.

Ma critique

Avant de plonger dans « Jamais plus » de Colleen Hoover, j’avais plusieurs appréhensions, car le sujet me rappelait « La vraie vie » d’Adeline Dieudonné où la mère de famille se fait également battre par son mari sous les yeux de sa fille et adopte une attitude effacée vis-à-vis de celui qui la violente. Je craignais d’être également déçue ou de ressortir déprimée, car c’est le genre de thématique qu’il ne vaut mieux pas enchaîner… colleen_couv21C’est pourtant ce que j’ai fait et je ne le regrette absolument pas ! Cet ouvrage est un savant mélange de romance, d’amitié, de valeurs familiales, de drame, de sujets très forts et de destins qui s’entremêlent malgré le temps qui passe.

Les personnages, qui ont tout de même un petit côté caricatural (la colloc, la meilleure amie, l’ex, le beau gosse riche, etc.), ont presque tous su me toucher et me convaincre. Il n’y a que Ryle, le sublime neurochirurgien sexy qui a des montées de colère et de violence, que je n’ai pas réussi à aimer. Dès la rencontre sur les toits, je ne l’ai pas apprécié : imbus de lui-même, défini comme parfait, intelligent, doué et beau à se damner, j’avais besoin de plus de nuances pour le prendre en considération… Sans parler de sa façon de définir les femmes : « Elles sont justes bonnes pour un coup d’un soir »… Sa façon de draguer Lily au début m’a également paru trop directe et inappropriée, puisqu’on aura le doit à un « j’ai envie de vous baiser » bien charmant. Je ne suis pas fan des coups de foudre physique, ni de ce genre de vulgarité en guise de première approche. Heureusement, l’héroïne a calmé les ardeurs de Ryle malgré l’attirance qu’elle a pour lui. L’auteure a su tisser une relation passionnée sur le temps avec des échanges, des scènes sous la couette et les semaines qui passent. On n’est donc pas face à un simple coup de foudre et, même si je n’aimais pas du tout Ryle, je reconnais que l’on ressentait assez bien leur amour une fois le premier tiers du roman lu.

Bien évidemment, comme le résumé et la couverture l’indiquent, le traumatisme de Lily va refaire surface, puisque son univers va s’effondrer un soir… Ce qu’elle redoutait va lui exploser en plein visage et, comme sa mère, elle va devoir faire face à de la violence conjugale… J’ai été émue par le fait que l’auteure base son récit sur le vécu de sa propre mère, notamment dans les premières scènes où l’on assiste à cette brutalité. Cela renforce le côté réaliste et cela bouleverse davantage. Aux côtés de la jeune fleuriste, on comprend mieux le fait d’être déboussolé malgré l’horreur de la situation. Ce n’est pas un « simple » passage à tabac, mais plutôt des gestes incontrôlés mais impardonnables qui conduisent à la souffrance (ex : pousser la femme qui se cogne contre un meuble et se blesse). Ce sont plusieurs événements choquants qui passent pour des accidents, des erreurs, une perte de contrôle, mais qui marquent aussi bien le cœur que le corps. J’ai beaucoup aimé Lily qui est une femme mature, déterminée, drôle, bienveillante, amoureuse, mais surtout très lucide. Elle ne va pas accepter ce qui lui arrive, va toujours privilégier le dialogue et va tenter de proposer des solutions à celui qui l’aime et qui ne cesse de se confondre en excuses… Pour finalement recommencer… Malgré son enfance et son amour pour cet homme, Lily va toujours garder la tête sur les épaules et va agir en conséquence… On n’est pas face à un personnage passif : la jeune femme a conscience du problème, réfléchit intelligemment et saura ce qui est le mieux pour son avenir… J’ai ressenti énormément d’attache et d’admiration pour elle !

orchid-2115262_960_720

Le second personnage à m’avoir conquise est Aylas, qui était autrefois un adolescent SDF. On va le découvrir grâce à une narration atypique : ado, Lily écrivait dans son journal intime en faisant comme si elle s’adressait à Ellen DeGeneres, une journaliste animant un talk-show dont elle ne loupait pas une diffusion. Au cours du récit, on est donc parfois face à un mélange de journal intime et de roman épistolaire (qui n’en est pas un, puisque l’héroïne n’envoie rien, mais écrit comme s’il s’agissait de lettres pour Ellen) original et très sympathique à lire. Le cas d’Aylas va permettre à l’auteure d’aborder un autre sujet difficile : le fait de se retrouver à la rue, sans emploi, ni foyer ou argent… Ce qui est difficile et plus particulièrement lorsque l’on est un adolescent… Un point très fort, expliqué avec sensibilité et sans pathos. J’ai particulièrement aimé la relation de ces deux jeunes : c’est doux, innocent, mignon et fort. C’est peut-être aussi pour cela que je n’ai pas du tout accroché à Ryle ! Pour moi, Lily allait tellement bien avec son amour de jeunesse au lieu de cet homme jaloux, violent et possessif qui ne se contrôle pas !

Je ne vous cacherais pas le fait que le scénario est complètement cousu de fil blanc. Les twists sont prévisibles, on anticipe aisément le rôle que chacun jouera et on devine facilement le dénouement… Néanmoins, je dois reconnaître que cela ne m’a pas dérangée ! J’étais tellement pleine d’empathie pour le personnage principal et si sensible à ce qu’il se passait que j’ai passé outre ce défaut. J’ai également gommé le fait que le style d’écriture est vraiment très simple et accessible à tous. Ce drame psychologique se lit bien, c’est prenant, émouvant et bien traité. À mes yeux, c’était l’essentiel ! Je referme cet ouvrage en ayant conscience de ses forces et de ses faiblesses, mais en ayant passé un très bon moment de lecture.

.

frog-lc-chaalenge

(Ouvrage lu dans le cadre du Challenge Mystère. N’hésitez pas à cliquer sur la bannière.)

.

Citations

Juste parce que quelqu’un vous blesse cela ne veut pas dire que vous pouvez simplement arrêter de l’aimer. Ce n’est pas les actes d’une personne qui blessent le plus. C’est l’amour. S’il n’y avait pas d’amour rattaché à l’acte, la peine serait un peu plus simple à supporter.

—————

Tout le monde commet des erreurs. Le caractère d’une personne n’est pas déterminé par ses erreurs, mais par les leçons qu’elle en tire.

—————

J’ai l’impression que tout le monde veut se faire passer pour ce qu’il n’est pas. Alors qu’au fond, on est tous aussi paumés les uns que les autres. On est juste plus ou moins doués pour le cacher.

.

Ma note

♥ 4,5/5

saiwhisper-4etoiles-bonne-lecture

14 réflexions au sujet de « « Jamais plus » de Colleen Hoover »

    1. Coucou ! Comme toi, j’ai adoré « Maybe Someday » qui fut une agréable surprise touchante et avec des thématiques intéressantes.^^ J’ai beaucoup aimé les personnages de cette romance.
      Je n’ai pas lu « November 9 », mais il parait qu’il est bien. Belle future lecture !
      Il est effectivement très poignant. 🙂 Et puis, cela change de la « simple romance », car il y a un réel fond psychologique.

      J'aime

  1. A la lecture de ton avis, je comprends ton appréhension vis-à-vis de La Vraie Vie, mais heureusement, l’héroïne semble ici bien différente. Ce n’est pas le genre de romans qui d’habitude m’attire beaucoup, mais ta description de Lily m’a juste envie de la découvrir. J’adore le fait que l’autrice en ai fait une femme ayant ses blessures, mais qui n’en est pas moins assez lucide et forte pour aller de l’avant et agir devant l’inacceptable. La problématique soulevée par le personnage d’Aylas est, en outre, intéressante et pas très courante en littérature alors que c’est un sujet tellement important…

    Aimé par 1 personne

    1. Effectivement, on n’est vraiment pas sur le même type d’héroïne. J’ai beaucoup aimé son personnage pour les raisons que tu as soulevé.^^
      C’est vrai que c’est hyper important et rare de le voir dans la littérature (Quoi qu’en jeunesse, j’en connais quelques-uns… (No & Moi, Zamir, etc.) Mais aucun en adulte !) C’est effectivement important d’en parler !

      J'aime

  2. Un « j’ai envie de vous baiser » bien charmant 😂😂 ça m’a fait rire. Merci pour ta chronique détaillée, j’hésitais à sauter le pas malgré les thèmes abordés. Surtout car je me doutais que le type aurait cette vieille mentalité et les clichés de base (beau, parfait etc). Mais vu que tu as affirmé ce que je pensais déjà (intrigue prévisible, comme les twist) et que ça t’as quand-même émue, ben je vais l’essayer ! 🤗

    Aimé par 1 personne

    1. Oui, malgré le personnage masculin principal exécrable, le livre m’a plu !^^ Les autres persos étaient là pour compenser ces défauts. Sans parler des thèmes bien gérés et bien abordés.
      Je serais curieuse d’avoir ton avis ! :p (et de voir si ce beau mec parfait et misogyne t’a autant déplu qu’à moi.)

      Aimé par 1 personne

  3. Quand j’ai lu ce roman je ne m’attendais pas à cela (n’ayant pas lu le synopsis ) et j’ai êté vraiment touche par cette histoire …. Comme beaucoup je pensais que pour accepter ce genre de violence il fallait être fiable et ce roman ma montrait que j’avais une vision totalement simpliste du sujet …. Cela m’a fait beaucoup réfléchir au sujet !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s