Romances·Romans

« Les lettres de Rose » de Clarisse Sabard

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « Les lettres de Rose »
Auteur : Clarisse Sabard
Genre : Littérature contemporaine / Romance
Éditeur : Charleston

.

résumé du livre

Lola a été adoptée à l’âge de trois mois. De nos jours, à presque 30 ans, elle travaille dans le salon de thé de ses parents, en attendant de trouver enfin le métier de ses rêves : libraire. Mais sa vie va basculer lorsqu’elle apprend que sa grand-mère biologique, qui vient de décéder, lui a légué un étrange testament : une maison et son histoire dans le petit village d’Aubéry, à travers des lettres lui apprenant ses origines. Elle découvre ainsi la vie de son arrière grand-mère Louise, de sa grand mère Rose et de sa mère Nadège, ainsi que les dérangeantes circonstances de sa naissance. Mais tous les habitants ne voient pas d’un bon œil cette étrangère, notamment Vincent, son cousin. Et il y a également le beau Jim, qui éveille en elle plus de sentiments qu’elle ne le voudrait. Réveiller les secrets du passé lui permettra-t-elle d’avancer vers son avenir ?

.

Ma critique

Un joli roman avec des secrets de famille qui n’innove pas spécialement le genre, mais qui permet au lecteur de passer un doux moment. On suit Lola, une jeune femme adoptée, qui va un jour apprendre qu’elle est l’héritière d’une maison loin de la capitale dans laquelle elle vit. À ses côtés, on va découvrir ses origines, les habitants du petit village dans lequel elle va résider ainsi que plusieurs secrets de famille. On est sur une ambiance pleine de secrets, de non-dits et de décisions difficiles. Rose, la grand-mère de Lola, a laissé une multitude d’objets, de photographies et de lettres pour sa petite-fille afin qu’elle découvre qui elle est. Grâce à un système d’alternance d’époques, on suit avec plaisir les recherches de l’héroïne ainsi que la lecture des lettres de Rose qui va narrer la vie de sa mère Louise, la sienne ainsi que celle de la mère de Lola. couv51665189On ne peut pas dire qu’il y a du suspense ou de grosses découvertes. Comme dans toute famille, on sait qu’il y a des drames, des choix importants, des deuils ainsi que des secrets. Les révélations arrivent au compte-goutte et ne sont pas spécialement surprenante. L’idée de lettres post-mortem n’est pas nouvelle. Ainsi, le roman a des allures de déjà lu/vu cependant, il n’est pas désagréable.

En creusant le passé de ses ancêtres, Lola va évoluer. Cela lui permettra d’aller de l’avant et d’enfin envisager un avenir sans regrets. Même si je ne me suis pas spécialement attachée à elle, il est plaisant de voir cette héroïne trouver enfin sa voie. Lola était un personnage simple, humain, observateur et tranquille. Pour davantage l’apprécier, je pense qu’il aurait fallu qu’elle fasse preuve d’un peu plus de peps ou qu’elle me surprenne un peu plus. J’ai largement préféré ses aïeuls qui ont été des personnes plus nuancées et plus intéressantes : faisant preuve de courage, mais aussi parfois d’égoïsme, de passion, de sacrifice et de doute. C’est notamment le cas de Louise, cette femme qui a eu une vie de couple peu conventionnelle, mais prospère et heureuse malgré tout… Ce qu’elle a fait avec ses enfants, et plus particulièrement avec Rose, m’a fait passer par plusieurs émotions : la tendresse, l’effroi, la colère et la peine. Une mère de famille que l’on admire autant que l’on déteste. Le rôle des Femmes dans cette famille est vraiment très important. En réalité, ce sont surtout elles que l’auteure va développer. Les personnages masculins sont assez peu étoffés… Il n’y a que l’adorable Martin (le mari de Louise) et Tristan (le meilleur ami gay de Lola) qui ont réellement été travaillés. D’ailleurs, même s’il entre dans les clichés, j’ai adoré le caractère de Tristan ! Ses interventions et les remarques ont toujours été drôles, adorable, pertinentes et fraîches. Je pense qu’il aurait manqué quelque chose au récit s’il n’avait pas été là.

Si les passages liés au passé de la famille allant de 1910 à 1987 m’ont intéressée, j’ai par contre eu un peu plus de mal avec les chapitres relatant le quotidien de Lola en 2015. J’ai trouvé que l’ambiance faisait trop roman contemporain, voire chick-lit avec une petite romance naissante pas très utile et plutôt expéditive… Clarisse Sabard s’attardait également sur certaines scènes sympathiques, mais ralentissant le rythme du livre déjà assez paisible… De ce fait, j’ai ressenti quelques longueurs disséminées à travers ces cinq-cents pages. Je m’attendais également à quelque chose en plus, comme un côté haletant ou une romance plus poussée (après tout, l’ouvrage a eu le Prix du Livre Romantique !). De plus, je pensais autant aimer que La route des lecteurs, Ma vie en Rose et BettieRose Books, des blogueuses auxquelles je suis abonnée et qui avaient vraiment adoré ce livre. Malgré le fait que mes attentes n’aient pas été toutes comblées, la lecture reste quand même agréable. Découvrir cette quête d’identité en plein huis-clos m’a plu et m’a permis de me détendre tout un après-midi.

.

clubdeslecteurs

(Lu dans le cadre du club des lecteurs. N’hésitez pas à cliquer pour voir la sélection.)

.

Citations

Toute la cruauté de la mort se manifestait dans le chagrin de ceux qui restaient et ne pensaient plus qu’à l’être qui manquerait désormais à leur vie.

—————

L’odeur des vieux meubles m’a toujours rassurée. Ils sentent les secrets qu’on a voulu y enfermer.

—————

C’est fou, même dans les moments cruciaux de l’existence, nous avons besoin de manger, de boire, d’aller aux toilettes, de chasser des insectes invisibles de notre peau, de cligner des yeux, de répondre aux téléphone, de remettre en place une mèche rebelle, de jeter un coup d’œil inquiet à la météo. De respirer. De continuer à vivre.

.

Ma note

♥ 3,5/5

 

Publicités

4 réflexions au sujet de « « Les lettres de Rose » de Clarisse Sabard »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s