Fantastique/Fantasy·Littérature jeunesse·Manga·Science Fiction

« Frémissements » (My Hero Academia T6) de Kohei Horikoshi

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « Frémissements » (My Hero Academia T6)
Auteur : Kohei Horikoshi
Genre : Manga / Littérature jeunesse-ado / Science-Fiction / Fantastique
Éditeur : Ki-Oon

.

résumé du livre

Dans un monde où 80 % de la population possède un super-pouvoir appelé alter, les héros font partie de la vie quotidienne. Et les super-vilains aussi ! Face à eux se dresse l’invincible All Might, le plus puissant des héros ! Le jeune Izuku Midoriya en est un fan absolu. Il n’a qu’un rêve : entrer à la Hero Academia pour suivre les traces de son idole. Le problème, c’est qu’il fait partie des 20 % qui n’ont aucun pouvoir… Son destin est bouleversé le jour où sa route croise celle d’All Might en personne ! Ce dernier lui offre une chance inespérée de voir son rêve se réaliser. Pour Izuku, le parcours du combattant ne fait que commencer !

.

Ma critique

Un tome à la couverture affreuse, mais pour cause : ce sixième opus met en avant les super-vilains qui vont mettre plusieurs bâtons dans les roues de nos héros ! On va suivre plusieurs réunions où ils vont exposer leurs plans ainsi que leur but ultime. D’ailleurs, pour mon plus grand bonheur, on va revoir Tenko Shimura et les autres antagonistes que j’espérais ardemment retrouver. Tous sont déterminés à exterminer plusieurs héros, à semer la terreur et le feront plutôt bien… couv53604270Le combat final est véritablement épique et donne envie au lecteur d’enchaîner directement avec le septième tome ! (Ce que j’ai fait sans hésiter… Malgré l’heure tardive !) Je suis rassurée de voir que cette saga gagne en maturité et en noirceur. Malgré l’humour qui reste présent, on découvre un nouveau personnage au secret qui le ronge tandis que les combats ne sont pas des petites batailles sans conséquences…

De l’humour, il y en a toujours à travers les dialogues et grâce à la rencontre du personnage principal avec le mentor d’All Might. Ce dernier, pourtant le numéro un des super-héros, frémit au simple nom de son maître… Est-il vraiment si terrible ? Assez oui… Il a des airs de maître Yoda en version humaine. On va donc découvrir Gran Torino, un sacré petit vieux qui cogne dur ! Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il a de la ressource, du talent et une trempe particulière ! Sa confrontation avec le jeune Izuku lors d’un stage en entreprise est très intéressante et va permettre à notre petit nerd de progresser. Son pouvoir va enfin s’améliorer !… Ce qui n’est pas plus mal, car le pauvre finissait toujours en charpie après chaque duel… On sent que l’adolescent gagne en puissance et en confiance en lui. Il semble avoir de plus en plus l’étoffe d’un héros. Les autres étudiants sont d’ailleurs de plus en plus proches de lui, notamment ceux que l’on a appris à connaître dans les opus précédents. Bref, que du bon !

.

Citations

Les héros et les vilains sont les deux faces d’une même pièce.
.
—————
.
Quand on cherche à accomplir quelque chose, il faut des convictions, une cause pour laquelle se battre ! Les faibles qui n’en ont pas sont voués à disparaître !
.
—————
.
– Cette gaufre, c’est moi !
– Je ne crois pas, non… tu te sens bien, mon garçon ?!

.
—————
.
C’est face à la mort qu’un homme dévoile sa vraie nature !

.

Ma note

4/5

2 réflexions au sujet de « « Frémissements » (My Hero Academia T6) de Kohei Horikoshi »

Répondre à letempodeslivres Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s