Fantastique/Fantasy·Horreur·Littérature jeunesse·Manga

« The Promised Neverland » T1 de Kaiu Shirai et Posuka Demisu

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « The Promised Neverland » T1
Auteurs : Kaiu Shirai et Posuka Demisu
Genre : Manga / Littérature ado / Fantastique / Horreur
Éditeur : Kazé

.

résumé du livre

Emma, Norman et Ray coulent des jours heureux à l’orphelinat Grace Field House. Entourés de leurs petits frères et sœurs, ils s’épanouissent sous l’attention pleine de tendresse de « Maman », qu’ils considèrent comme leur véritable mère. Mais tout bascule le soir où ils découvrent l’abominable réalité qui se cache derrière la façade de leur vie paisible ! Ils doivent s’échapper, c’est une question de vie ou de mort !

.

Ma critique

Cette saga a beaucoup fait parler d’elle dans les médias ainsi que sur la blogosphère. J’avoue que cela a titillé ma curiosité… Si bien que j’ai décidé de découvrir à mon tour « The Promised Neverland » en empruntant les trois premiers tomes à la médiathèque ! Est-ce que cette série mérite son succès ? J’aurais tendance à dire que oui… J’ai trouvé le début de cette intrigue très prometteur et j’ai enchaîné les tomes avec avidité. En revanche, j’ai eu du mal avec les illustrations. couv10463066En effet, j’ai trouvé le coup de crayon assez inégal, parfois moche, mais globalement plaisant… Les visages ne me plaisaient pas toujours et j’ai eu un peu de mal à me faire au style…

Ce qui m’a plu dans cet ouvrage, c’est vraiment son scénario. On débute sur une ambiance joyeuse, utopique et attendrissante puis, une trentaine de pages plus loin, on va réaliser que tout ce qu’il se passe dans ce pensionnat n’est que mensonge. Un lourd secret fantastique hante ces murs ! Le destin des enfants semble perdu d’avance… L’horreur fait basculer toutes leurs certitudes… Avec rapidité et efficacité, Kaiu Shirai et Posuka Demisu vont créer une atmosphère aussi sombre que palpitante ! Le stress m’a rapidement gagnée, car on ne sait vraiment pas où cette découverte va mener le trio principal… J’ai l’impression que l’on n’est pas au bout de nos surprises ! En tout cas, les personnages semblent avoir de la contenance, un caractère qui leur est propre ainsi que des esprits vifs ! C’est notamment le cas de Norman, un gentil héros stratège, intelligent et observateur. Ray, qui est de loin le plus renfermé des trois personnages principaux, s’est montré plus en retrait cependant, c’est également un jeune homme studieux et rusé. La seule fille du groupe rompt avec l’archétype de la nana servant de pot de fleurs : bien qu’elle soit très naïve, c’est elle la plus énergique, dévouée, tendre et maternelle. Elle ne recule devant rien et fonce tête baissée. Ensemble, ils forment une alliance pertinente et intéressante. Nul doute qu’ils feront des étincelles ! Cela dit, j’ai tout de même un sérieux doute pour qu’ils s’en sortent tous… Le danger est bien présent et on ignore totalement ce que le monde extérieur peut leur réserver…

Dans ce premier tome, on va faire la connaissance de tous les pensionnaires, en ciblant surtout sur le trio. On va également découvrir « Maman » Isabella, une gouvernante sournoise qui cache bien son jeu… Il en va de même pour l’affreuse sœur Krone dont le visage est parfois vraiment effrayant ! Ces deux femmes ont su titiller ma curiosité ! On se demande réellement ce que cachent les antagonistes et comment les jeunes héros vont s’en sortir. Une chose est sûre : cette série est addictive, stressante, sanglante, horrible et sombre ! Elle m’a rappelé le conte d’Hansel et Gretel, « Entre les murs » (Les orphelins de Windrasor T1) de Paul Clément et « La Maison » (Méto T1) de Yves Grevet, sauf que les secrets de ce huis-clos semble plus morbide que ces deux sagas ! Bref, un premier tome qui pose bien les bases, intrigue le lecteur et donne envie d’enchaîner avec la suite !

.

.

Citations

Nous sommes tous d’âges, de couleurs et de tempéraments différents et nous ne sommes pas unis par les liens du sang mais ça n’a aucune importance.
.
—————
.

Une découverte peut parfois bouleverser tout ce que l’on tenait pour établi.
.

—————
.
La capacité à apprendre ce que l’on ignore est l’une des plus grandes qualités dont sont dotées les humains. 
.

Ma note

4/5

25 réflexions au sujet de « « The Promised Neverland » T1 de Kaiu Shirai et Posuka Demisu »

  1. Je ne les ai pas encore commencés, mais mon copain oui. Il disait la même chose que toi par rapport au coup de crayon et avait l’air de dire que l’histoire s’essouflait malheureusement assez vite dans les tomes suivants. Mais bon, je vais quand même tenter 😊

    Aimé par 1 personne

  2. Oui, le premier tome voir le 2 aussi posent bien les bases. Après je suis pas allée au dela du tome 3, même si j’ai lu en anglais jusqu’au 6 – mais genre lecture en diagonale – et meme si je comprends l’engouement autour de ce titre, ce n’est pas du tout le meilleurmanga de 2018. Personnellement, il y a certaines choses qui me déragent, comme les retournement de situations qui sortent un peu de nul part même si l’auteure arrive à les intégrer au récit. J’ai beaucoup de mal parce qu’il y en a de plus en plus, alors ça me lasse.

    Aimé par 1 personne

    1. Je suis d’accord avec toi concernant le t2.^^ On est toujours sur les bases de l’intrigue; Idem pour le t3 d’ailleurs !
      Ce n’est pas LE manga que je retiendrais non plus, mais on passe un moment sympa.
      Pour ce que tu n’aimes pas, tu parles des twists du t3 avec la soeur Krone ?

      J'aime

  3. Le premier tome était vraiment super ! Tu verras, après ca se calme un peu pendant les tomes 3 et 4, mais le manga ne décolle vraiment qu’a partir du tome 5.
    En gros, il faut que tu passe le premier arc qui tient sur les quatre premiers tomes 😉

    Aimé par 1 personne

  4. Dommage pour le coup de crayon parce que la couverture était super prometteuse ! En général, je passe mon tour quand il y a de l’horreur, mais là je reste tentée… J’espère du coup apprécier autant que toi 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Oui, la couv est très sympa. Pour ce qui concerne l’horreur, c’est surtout le contexte/la révélation principale. Parce qu’une scène sanglante, finalement, il n’y en a qu’une et ça reste léger par rapport à d’autres oeuvres. Le secret est vraiment affreux et il tranche tellement avec le côté naïf et utopique des lieux…
      J’espère que tu le trouveras en bibliothèque.^^

      Aimé par 1 personne

  5. Oui ! le coup de crayon m’avait repoussé un peu au début, et puis quand y’avait les moments « chocs » j’ai fini par m’y habituer. Faut que je lise la suite mdrr, vraiment, je traîne trop dans mes lectures. J’ai vu que tu en as enchaîné pas mal durant mon absence !

    Aimé par 1 personne

      1. Ouii, mais je ne les ai pas encore chroniqué, du coup faudra que je relise pour tout remettre en place. Et vu que je suis en retard dans les lectures que j’avais prévu (puisque j’ai pas pu lire pendant 2 semaines é que ma tête est pleine de droit). Désolée, quand j’ai lu ta chronique et commenté mon cerveau était au bord du gouffre.

        Aimé par 1 personne

  6. J’ai lu quelques pages de ce 1er tome mais, tout comme toi, je trouve les coups de crayon assez inégaux concernant les personnages. Ce ne sont pas mes illustrations préférées. La révélation m’a assez surprise mais je ne m’attendais pas à rentrer dans un univers fantastique. Du coup, je n’ai toujours pas poursuivi ma lecture car ce n’est pas ce type de lecture manga que je cherche en ce moment ^^
    Mais je sais que je le lirais en entier dans quelques temps.

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s