Romans policiers / Thriller

« Entre les lignes » de Michelle Adams

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « Entre les lignes » 
Auteur : Michelle Adams
Genre : Thriller psychologique
Éditeur : Milady

.

résumé du livre A qui se fier quand on ne sait plus qui on est ? Chloe Daniels vient d’ouvrir les yeux dans sa chambre d’hôpital. Elle ne reconnait personne autour d’elle – ni sa famille ni même son reflet dans le miroir. Elle a tout oublié, jusqu’à son prénom. De retour à la maison, ses parents lui racontent sa vie d’avant : avocate, elle était séparée d’un mari violent et mère d’un enfant. Un petit garçon disparu, par sa faute, dans l’accident de voiture dont elle a réchappé. Pour calmer ses angoisses, la jeune femme peut compter sur son père, psychiatre. Mais les séances d’hypnose virent au cauchemar et une vérité tout autre fait peu à peu surface. Prisonnière d’une mémoire défaillante, Chloe veut comprendre pourquoi on lui ment.

.

Ma critique

Encore un livre où l’héroïne est amnésique ? C’est vrai que le sujet n’est pas nouveau et s’est vu surexploité depuis plusieurs années… Et pourtant, cela ne m’a pas dérangée ! Les petits défauts de cette lecture, je les ai balayés sans hésiter, préférant me concentrer sur le rythme de ma lecture. « Entre les lignes » m’a totalement happée par son ambiance étrange, étouffante, lente mais efficace ! D’ailleurs, ce thriller psychologique n’a pas fait long feu : je l’ai dévoré en moins de vingt-quatre heures tant je voulais connaître le passé de Chloe ! 005969728Dès que j’avais un moment de libre comme une pause à mon travail, je replongeais aux côtés de la jeune femme afin d’essayer de comprendre ce qui lui est arrivé.

Il faut dire que les personnages sont tellement ambigus que l’on se demande réellement qui ment, qui joue un double-jeu et quels secrets peuvent encore éclater au grand jour ! Ce sont eux la force de cet ouvrage. La figure paternelle est l’un des proches les plus complexes puisqu’il va se montrer à la fois protecteur, paternel, doux, observateur et attentif, mais également violent, colérique, manipulateur, mystérieux et dominant au sein de la famille. Sa simple présence oblige la mère et la jeune Jess à ne pas intervenir. Lorsqu’il n’est pas là, c’est pire : on se sent obligé de le contacter ou de demander d’attendre qu’il revienne. Il semble être LE pilier. Un pilier titanesque. Un pilier impossible à déloger. Un pilier qui empêche le tout de s’effondrer, mais qui est si important qu’il piétine les autres… On comprend que c’est une personnalité forte, parfois écrasante. L’entourage de Chloe fait pâle figure à côté de lui. C’en est presque frustrant ! J’aurais bien voulu en savoir plus sur les autres protagonistes cependant, cela aurait peut-être engendré quelques longueurs ou trop rapidement mis en lumière certains secrets… En tout cas, j’ai été ravie de découvrir ce père qui va solliciter chez le lecteur et la narratrice une myriade d’émotions contradictoires !

Je n’ai pas lu « Sisters » en raison d’avis mitigés cependant, je pense lui laisser un jour sa chance si le récit est aussi haletant que celui-ci. Avec brio, Michelle Adams distille plusieurs indices au fil de l’avancée de l’enquête. Le lecteur se prend alors au jeu et essaye de comprendre ce qu’il s’est passé. Hélas, les choses ne sont pas aussi simples : dès que l’on établit une hypothèse, un nouvel élément est à prendre en compte et sème le doute. Or, les révélations sont toutes aussi glaçantes les unes que les autres ! Il y a également cette voix qui, entre trois ou quatre chapitres, vient briser la narration à la première personne. Dans un texte en italique où le style est plus haché, une personne hurle son amour pour Chloe et semble espérer qu’elle retrouve vite la mémoire. Néanmoins, cet individu se fait de plus en plus agressif et parait de plus en plus à bout… Que veut-il à Chloe ? Qui est-il pour elle ? Entre l’enquête concernant l’accident de voiture, les mystères qui pèsent sur le père de famille et d’autres personnages, cette autre voix étrange et les non-dits que l’on tente de découvrir, il y a de quoi être totalement pris dans cette toile scénaristique ! Pour ma part, je me suis régalée. Et, bien que j’ai compris le dénouement vers la moitié du roman, je n’avais pas tous les éléments en main. De plus, j’ai douté plus d’une fois sur mon raisonnement tant certains personnages sont louches ou complexes. Merci aux éditions Milady pour l’envoi de ce bon thriller psychologique à la fois classique et efficace.

.

Imprimer

.

Citations

– Chloe, l’esprit humain est capable de stocker une quantité incroyable d’informations.
Il se penche vers moi et tapote mon crâne du bout du doigt.
– Tout est là. Là-dedans. Ta vie en petits paquets de données. Mais l’accident a tout mélangé. Il y en a partout. Comme dans ta chambre, quand tu était petite.

—————

On dit bien que la frontière est étroite entre l’amour et la haine, non ? Je ne dirais pas ça. Je dirais que l’amour et la haine sont deux parties de la même chose. La balance oscille en permanence d’un côté à l’autre. Tout dépend de nos attentes. Parce que, en amour, on attend toujours quelque chose. On a des besoins, on les exprime et, quand on se sent abonné, l’amour prend une autre forme. On espère que la personne qu’on aime nous épargnera, nous protégera contre tout ce qui peut nous faire du mal.On dit bien que la frontière est étroite entre l’amour et la haine, non ? Je ne dirais pas ça. Je dirais que l’amour et la haine sont deux parties de la même chose. La balance oscille en permanence d’un côté à l’autre. Tout dépend de nos attentes. Parce que, en amour, on attend toujours quelque chose. On a des besoins, on les exprime et, quand on se sent abonné, l’amour prend une autre forme. On espère que la personne qu’on aime nous épargnera, nous protégera contre tout ce qui peut nous faire du mal.

—————

C’est le voyage qui compte, pas la destination. Un truc comme ça. Sans notre passé, nous ne sommes pas vraiment nous-mêmes. Sans nos souvenirs, nous ne pouvons pas comprendre nos choix.

.

Ma note

♥ 4,5/5

saiwhisper-4etoiles-bonne-lecture

8 réflexions au sujet de « « Entre les lignes » de Michelle Adams »

Répondre à La route des lecteurs Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s