Coup de coeur·Science Fiction·Young adult

« Thunderhead » (La Faucheuse T2) de Neal Shusterman

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « Thunderhead » (La Faucheuse T2)
Auteur : Neal Shusterman
Genre : Science-Fiction / Young Adult
Éditeur : Robert Laffont (Collection R)

.

résumé du livre

Intelligence artificielle omnipotente qui gère la Terre pour l’humanité, le Thunderhead ne peut en aucun cas intervenir dans les affaires de la Communauté des Faucheurs. Il ne peut qu’observer… et il est loin d’aimer ce qu’il voit. Une année s’est écoulée depuis que Rowan a volontairement disparu des radars. Depuis, il est devenu une véritable légende urbaine, un loup solitaire qui traque les Faucheurs corrompus et les immole par le feu. La rumeur de ses faits d’armes se propage bientôt à travers tout le continent Méricain. Désormais connue sous le nom de Dame Anastasia, Citra glane ses sujets avec beaucoup de compassion, manifestant ouvertement son opposition aux idéaux du « Nouvel Ordre » institué par Maître Goddard. Mais lorsque sa vie est menacée et ses méthodes remises en question, il devient clair que les faucheurs ne sont pas tous prêts à embrasser le changement qu’elle propose.

.

Ma critique

Olalala ! Pourquoi est-ce que j’ai laissé aussi longtemps ce roman dans ma PAL ?! Je me suis totalement régalée avec cette suite qui réussit à devenir mon premier coup de cœur de l’année 2019 ! couv49864840Je ne souhaitais jamais lâcher ce petit pavé et je me suis vue en parler à plusieurs personnes de mon entourage qui étaient curieuses de comprendre mon enthousiasme. Cet ouvrage a su me divertir, approfondir les protagonistes, en proposer des nouveaux, mettre en avant d’anciens personnages, proposer des réflexions sur ce monde fictif comme sur le nôtre et me surprendre à plusieurs reprises ! … Et quel final renversant ! Wow ! Je ne m’y attendais pas du tout ! Estomaquée, j’ai eu envie de me jeter sur la suite qui n’est, hélas, pas encore publiée… L’attente sera longue !

Ce roman reprend les faits un mois après le premier opus. Le début est volontairement calme afin que le lecteur retrouve ses marques, découvre ce qu’il est arrivé à Rowan et à Citra / Dame Anastasia et fasse la rencontre de nouveaux personnages comme Munira (qui travaille à la Grande Bibliothèque et dont les recherches vont s’avérer être de précieuses informations) et Greyson / Sycarius (qui va s’avérer devenir un personnage majeur). Comme les personnages sont assez nombreux et que les sujets sont variés, je ne me suis pas ennuyée un seul instant… Néanmoins, je pense que certains lecteurs trouveront le début très lent à se mettre en place et ressentiront des longueurs jusqu’à la moitié de l’ouvrage… Car c’est vraiment à partir de ce moment que les choses commencent à bouger : lorsque Citra et son mentor découvrent qu’on veut les voir mortes… Dès lors, des stratégies, des complots, des attentats ainsi qu’une enquête vont se mettre en place. Cela rend la lecture addictive ! Les narrations multiples vont se croiser peu à peu jusqu’à rejoindre la trame principale de façon explosive ! Pour ma part, les récits où la tension et l’action montent de façon crescendo ne me dérangent pas tant que c’est justifié (et ce fut le cas ici). J’ai donc apprécié ma lecture du début jusqu’à la fin.

tunnel-965720_640.jpg

Mon attachement envers le tandem principal est toujours bien présent. J’ai aimé la façon dont Neal Shusterman a fait évoluer ce duo, notamment Citra qui va adopter une méthode de glanage bien à elle et qui va s’avérer très humaine par rapport à celles que l’on a vu dans le premier tome. À plusieurs reprises, elle va montrer qu’elle est vive d’esprit et qu’elle sait aussi bien agir dans l’ombre que monter une stratégie renversante sur le devant de la scène ! Elle sait très bien se défendre toute seule malgré son jeune âge. Rowan tenait également un concept qui me plaisait. Devenu justicier de l’ombre, le jeune homme s’était auto-proclamé justicier puisqu’il traquait les faucheurs corrompus. J’aurais souhaité qu’on le voie davantage sous sa nouvelle personnalité portant le nom de « Lucifer » hélas, les choses se sont rapidement compliquées pour lui… Du côté des maîtres faucheurs, je n’ai pas été déçue. Quelles que soient les différentes facettes de leur personnalité, ils m’intéressent toujours autant. On notera également les nombreux clins d’œil et références culturelles grâce à leur nom. Enfin, le retour de certains personnages est aussi gros qu’inattendu toutefois, cela ne m’a pas dérangée, car le rôle qu’ils ont joué m’a captivée…

Ce second tome va mettre en lumière Greyson / Sycarius, un nouveau personnage. Il s’agit d’un humain qui est loin d’être comme les autres, puisqu’il a un certain lien avec le Thunderhead, l’intelligence artificielle qui dirige le monde. Ce qu’il va traverser m’a beaucoup plu, notamment avec « les malpropres » (les racailles/rebus de la société). J’ai également aimé les passages liés au Thunderhead qui va toujours prendre la parole entre deux chapitres. Témoin de presque tout, il explique alors son fonctionnement, sa personnalité, sa vision des choses, ses décisions et ses lois. L’auteur peaufine vraiment son univers et aborde de nombreuses thématiques comme la Mort, l’intelligence artificielle, la responsabilité, la religion, le libre-arbitre, la politique, la justice, la technologie, etc. On fait souvent des petites références à notre monde qui n’a pas vraiment basculé dans l’oubli, ce qui est très intéressant. J’ai d’ailleurs bien ri lorsque Citra tord le bras d’un toniste. Ce dernier est obligé de se faire un plâtre, ce qui est considéré comme de la magie vaudoue, car la majorité des citoyens n’ont plus besoin de guérir comme autrefois. Le parallèle avec notre quotidien et ce futur fictif m’a donc convaincue.

J’avais peur d’être déçue et de trouver la trame scénaristique trop linaire comme certains lecteurs cependant, ce ne fut pas le cas. Ainsi, bien qu’ils soient différents, j’ai aimé les deux tomes. Il me tarde de pouvoir lire la suite !

.

.

Citations

La fin ne justifie pas toujours les moyens, ma chère. Mais parfois, si. La sagesse, c’est de connaître la différence.
.
—————
.

Je peux communiquer en 6 909 langues, vivantes ou mortes. Je peux tenir simultanément quinze milliards de conversations et être parfaitement engagé dans chacune d’elles. Je peux être éloquent, et charmant, drôle et attachant. Je peux vous dire les paroles que vous attendez au moment exact où vous avez besoin de les entendre. Et pourtant. Il y a des moments inimaginables où je ne peux trouver les mots dans aucune langue, ni vivante ni morte. Et dans ces moments, si j’avais une bouche, je hurlerais.
.

—————
.
– J’ai pris le nom de Lucifer parce que cela signifie « celui qui porte la lumière ».
– C’est aussi comme ça que les gens mortels appelaient le diable, souligna-t-elle.
Rowan haussa les épaules.
– J’imagine que c’est forcément le porteur de la torche qui projette l’ombre la plus sombre.
.

Ma note

5/5 Coup de cœur !

Publicités

20 réflexions au sujet de « « Thunderhead » (La Faucheuse T2) de Neal Shusterman »

  1. Ah, j’ai effectivement trouvé qu’il y avait des longueurs dans ce deuxième tome. En fait, je n’ai pas adhéré au rythme, même en seconde partie, après la grande révélation…

    Mais, pour le reste, mon avis rejoint le tien, surtout au sujet des thématiques abordées 🙂

    Aimé par 1 personne

  2. Conclusion, il faut se précipiter sur le tome 1 avant d’enchaîner avec cette suite dont tu parles avec un certain enthousiasme 🙂 Les nombreuses thématiques abordées semblent intéressantes tout comme l’évolution maîtrisée du duo ! J’aime bien quand un auteur veille à faire progresser ses personnages d’un tome à l’autre comme on peut le faire dans la vraie vie…

    Aimé par 1 personne

  3. C’est vrai que la première moitié de ce tome m’a paru lente, beaucoup trop parfois, mais en même temps, j’ai aimé en découvrir davantage sur le Thunderhead grâce à son journal et à Greyson que j’ai beaucoup aimé suivre. On retrouve aussi avec plaisir Citra et Rowan, leur aventure commune n’est pas finie loin de là. Dur d’attendre le troisième tome avec cette fin incroyable !

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s