News·Throwback Thursday Livresque

Throwback Thursday Livresque : Les émotions (14/02/19)

throwbackthursdaylivresquebettierose

InstaSai Saiwhisper

Bonjour à tous ! J’espère que vous allez bien. Aujourd’hui, c’est le Throwback Thursday, un rendez-vous littéraire initié par Bettie Rose Books consistant à partager une lecture autour d’un thème. Cela ressemble un peu au TTT, sauf que l’idée est vraiment de mettre en avant un seul livre (oui, le choix est parfois cornélien). Ainsi, on ressort des placards des ouvrages qu’on aime, mais dont nous n’avons plus l’occasion de parler ! Cela permet aussi de faire découvrir des livres à nos lecteurs et de se faire plaisir à parler littérature !

.

Le thème du mois est « Émotions » avec en sous-thème :
Un livre qui m’a rendu triste ou en colère (ou les deux)

.

J’ai opté pour un roman qui a provoqué les deux émotions avec un titre qui convient aussi bien aux adolescents qu’aux adultes !

.

« Titan noir » de Florence Aubry
.

Résumé :

Employée dans un parc océanographique, Elfie, 18 ans, devient rapidement dresseuse d’orques. Mais alors qu’elle nous raconte sa relation privilégiée avec l’une d’entre elles, Titan Noir, une autre voix dresse un panorama terrifiant de ces parcs… et nous dévoile l’identité réelle de cette orque.

.

Ressenti :

Il y a des livres puissants et touchants dont on entend peu parler. Des plumes justes, belles, travaillées, mordantes, engagées et provoquant directement des émotions. Des thématiques qui vous cognent de plein fouet quel que soit votre âge ou votre vécu. Il y a des perles littéraires que l’on a envie de placer entre toutes les mains. L’une d’elle est venue à ma rencontre dans le cadre de mon travail… Et là, le coup de foudre. Florence Aubry a réussi à me captiver avec son ouvrage dès le premier chapitre ! Malgré la couverture peu attirante, mais qui colle merveilleusement bien au contenu, se dissimule une histoire inspirée du film de « Blackfish » et de l’orque Tilikum qui a fortement touché l’auteure. Face à cette souffrance des animaux en captivité, elle a décidé de créer cette fiction avec l’imposant Titan noir… Le moins que l’on puisse dire, c’est que le résultat est là : je pense que l’on ne peut que changer sa vision sur les parcs, les zoos ou encore les spectacles animaliers. Je connaissais certaines horreurs que l’on fait aux animaux cependant, j’étais apparemment loin du compte ! Entre la reproduction des cétacés révoltantes, les conditions de vie, l’euthanasie dès que les bêtes sont vieilles, blessées et plus rentables, le suicide animal, le dressage et bien d’autres actions tout autant scandaleuses, c’est à se demander pourquoi ces barbaries continuent…. (Critique complète)

.

Connaissez-vous ce livre ? Vous intéresse-t-il ? Quel serait votre choix pour cette thématique ?

.

*ÉMOTIONS*
Voici les sous-thèmes déclinés ce mois-ci :

Semaine 1 : Un livre qui fait peur ou fait ressentir un profond dégoût envers certains personnages, certaines actions, certains faits…
Semaine 2 : un livre qui m’a mis en joie.
Semaine 3 : Un livre qui m’a rendu triste ou en colère (ou les deux).
Semaine 4 : Un livre qui fut une bonne surprise ou un livre dont l’intrigue m’a surpris, pris de court, je ne l’avais pas vu venir.

.

Bonne fin de semaine à tous !

13 réflexions au sujet de « Throwback Thursday Livresque : Les émotions (14/02/19) »

  1. Ah oui, la couverture est peu attrayante comme tu l’a dis, mais je comprends que ça ait été bouleversant, voir l’envers du décor d’un truc qu’on trouvait « divertissant » (parc etc) fait toujours un choc. Rien qu’avec ton résumé de ce qui s’y passe j’ai vu que j’étais encore biiiien plus loin du compte. En vrai, je n’y avais jamais vraiment réfléchi vu que je ne vais pas dans ces endroits 🤔 je pensais qu’ils contribuaient à la protection de certaines espèces comme les réserves 🤔

    Aimé par 1 personne

    1. La couverture est vraiment moche, oui. :/
      C’est le problème de ce sujet : les réserves animales et certains parcs animaliers aident effectivement à conserver certaines espèces en voie de disparition… Les animaux ont la garantie d’être soignés, entre eux et nourris. C’est donc une bonne chose ! A condition que l’enclos soit suffisamment grand pour tous… Ici, l’auteur pointe du doigt le harcèlement entre animaux (ex : un manchot plus faible se fait mordre par ses congénères), les spectacles (notamment l’apprentissage/dressage), le trafic de sperme de certains animaux (ici l’orque) et le gain (un animal malade et plus en forme se fait euthanasier car il remet en cause l’image du parc ou n’est plus « rentable »).

      Pour ma part, je fais la distinction entre un parc/réserve et un zoo. (ex : le parc de Ste croix près de chez moi qui propose des hectares assez importants aux animaux et préservent certaines espèces en danger (que ce soit sur place ou avec des dons financiers)… Alors que le zoo d’Amnéville où je suis allée cet été m’a fait beaucoup de peine rien qu’avec la taille des enclos (un ours avait à peine la taille d’un petit appartement et tournait en rond comme un malheureux)…

      Aimé par 1 personne

      1. Je comprends oui, vu les réserves en Guyane qui sont vraiment à l’état « pur » naturel, celle du parc de Lyon que j’avais vu était spacieux donc je n’ai pas vraiment fait la distinctions avec le reste, merci de souligner la différence 😉
        La cause animale est un vaste et complexe sujet liée à l’environnement et la bêtise des hommes, si certains actes n’étaient pas commis, les espèces ne seraient pas à protéger et encore moins à mettre dans des cages 😕

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s