Fantastique/Fantasy

« Que passe l’hiver » de David Bry

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « Que passe l’hiver »
Auteur : David Bry
Genre : Fantastique / Young Adult
Éditeur : Éditions de l’Homme Sans Nom

.

résumé du livre

Stig vient d’avoir vingt ans, l’âge de porter une épée et de se rendre – enfin ! – sur le Wegg, l’étrange montagne où réside son souverain, le roi de la Clairière. Mais son premier solstice d’hiver ne se déroule pas comme il l’avait imaginé. À peine le jeune seigneur est-il arrivé que la mort répond aux augures néfastes et que les fils enchevêtrés du destin tissent un avenir que personne, ni homme ni dieu, semble pouvoir prédire. Menacé sans qu’il en comprenne la raison, Stig aura fort à faire pour découvrir ce qui se trame dans l’ombre des festivités, protéger ceux qu’il aime… et même survivre. Y parviendra-t-il ? À la croisée de l’ode initiatique et du huis-clos, Que passe l’hiver raconte le destin d’un jeune homme au pied bot et d’un roi aux longs bois de cerf, pris dans le maelström d’un monde qui se meurt, peut-être…

.

Ma critique

Voici un titre dont j’attendais beaucoup, notamment en raison du fil d’actualité du salon des Imaginales ! David Bry a apparemment été élu coup de cœur des Imaginales 2019, une distinction permettant de mettre en avant un écrivain de langue française dont les œuvres sont déjà saluées par les critiques et la blogosphère. Or, j’avais déjà repéré « Que passe l’hiver » dont la couverture m’intriguait. Le hasard a également voulu que Les fantasy d’Amanda vient juste de lire ce titre et a posté une belle critique enthousiaste ! couv12909230J’ai donc mis la barre très haut, espérant être aussi conquise que la majorité… Hélas, j’ai eu du mal à rentrer dans le récit et, surtout, je ne me suis attachée à aucun personnage, ce qui a fortement joué sur mon plaisir de lecture… Je ressors partagée, voire déçue.

L’ouvrage avait pourtant de très bons atouts sous ses pages, notamment son univers nordique. L’atmosphère est tellement dépaysante ! J’ai beaucoup aimé découvrir une nouvelle culture et d’autres croyances comme l’idée de fils des âmes menant à plusieurs destinées. Les protagonistes sont également divisés en plusieurs clans possédant chacun un pouvoir qui leur est propre, ce qui m’a captivée. Celui de Stig, le héros, a par exemple la capacité de se changer en animal. Pour le jeune homme né pied bot et rejeté pour son handicap, ce don est une chance. Pouvant devenir corbeau à loisir, il se sent heureux lorsqu’il survole les montagnes et se laisse porter par le vent en savourant la liberté. Il n’y a que dans les airs que sa jambe boiteuse est oubliée… Malheureusement pour lui, de nombreuses choses vont arriver sur la terre ferme durant le solstice d’hiver, notamment un complot sacrément bien ficelé que l’on va suivre progressivement. L’auteur a souvent su me surprendre, n’hésitant pas à sacrifier de nombreux individus, parfois même ceux qui titillaient le plus ma curiosité ! Attendez-vous à être régulièrement étonné(e) par les différents rebondissements.

La plume de David Bry est vraiment féerique : il emploie un vocabulaire riche et travaillé, tandis que ses phrases dégagent beaucoup de poésie. Il a un style très intéressant. Honnêtement, c’est l’une des rares belles plumes que j’ai pu croiser jusqu’à aujourd’hui en matière de fantasy… Et c’est ce qui me fait vraiment regretter le fait que je n’ai pas réussi à plonger dans cette aventure. Le début m’a d’abord effrayée avec son listing de personnages : ce n’est pas moins d’une cinquantaine de noms qui ont défilé ! (Oui, j’ai compté…) J’ai donc pris peur, car la mise en place de l’intrigue a été lente mais progressive et les protagonistes nombreux dès les premières pages… Pour moi, cela faisait beaucoup d’un coup. Un début long ne me dérange pas s’il permet de creuser la personnalité de cinq ou six personnages (grand maximum) et de poser les bases de l’univers. Néanmoins, il y a plus que six noms à retenir et il est important de comprendre le rôle ainsi que le pouvoir de chacun. Je regrette également la place des Femmes dans le récit : elles ont un rôle intéressant, mais peu développé à mon goût, ou ont une apparition très courte… On est plus sur une guerre des clans composés d’Hommes. Enfin, le dénouement m’a également laissé un sentiment mitigé. Je ne m’attendais pas à cela et aurais souhaité un ou deux chapitres supplémentaires. Il y a encore trop de zones d’ombre à mettre en lumière…

.

.

CitationsUn fil se brise. Un autre se renforce.
.
—————
.
Rassure-toi. Il n’est jamais trop tard. Jamais. Ce qui ne se répare pas se recrée. Ce qui est brisé s’invente à nouveau. La vie, Stig, possède des ressources infinies. Malgré tout.
.
—————
.
Je ne crois pas à la sagesse de ceux qui ont le pouvoir… ou qui le cherchent, précise-t-il. La quête du pouvoir est incompatible avec celle du bien-être de son prochain. On peut se battre pour soi, ou pour les autres. Rarement pour les deux.
.

Ma note

♥ 3/5

 

17 réflexions au sujet de « « Que passe l’hiver » de David Bry »

  1. Argh non ! Je suis déçue pour toi :/ En plus, je t’ai promis une belle lecture, et finalement… C’est un peu le piège dans lequel tombent souvent les lecteurs : survendre un livre parce qu’ils l’ont adoré :/

    Le pire, c’est qu’on a relevé les mêmes points forts/faibles, mais notre ressenti est différent. J’ai aussi été perdue avec les nombreux personnages, mais je me reportais très, très souvent à la liste du début pour m’y retrouver, donc je suis passée outre cette difficulté. Puis, à force de lire de la fantasy adulte, on finit par ne plus s’arrêter sur l’identité de chaque personnage, tant ils sont nombreux en général.

    Pour le reste, eh bien : une super plume, des surprises au niveau de l’intrigue, notamment pour la mort de certains protagonistes. Tu as tout dit… Mais quand ça ne veut pas, ça ne veut pas, malheureusement 😉

    Enfin, j’espère que je te conseillerais des lectures qui te correspondront davantage par la suite :). Personnellement, je pense me laisser tenter par Le garçon et la ville qui ne souriait plus, qui est dans un registre beaucoup plus jeunesse 🙂

    Oups, j’ai écrit un roman. Du coup, je vais m’arrêter là :p

    Aimé par 1 personne

    1. Oui, ça arrive et c’est frustrant ! ^^ Il y avait tellement de qualités ! Malgré mon habitude à la fantasy, j’avoue ne pas pouvoir faire comme toi à ne pas m’arrêter sur l’identité de chacun. J’ai besoin de savoir… Même s’ils vont mourir plus tard comme ça a été le cas ici ! xD (Cette hécatombe ! wow)

      J’ai vu de beaux avis sur Le garçon et la ville qui ne souriait plus. J’espère que tu apprécieras. En tout cas, je guette ton futur avis. 😉 ❤

      Aimé par 1 personne

      1. Ah je ne m’attendais pas à ce qu’autant de personnages meurent ! L’auteur a été sans pitié lol.

        Je crois que c’est aussi plus facile de ne pas s’interroger sur tous les personnages, sinon la lecture devient fastidieuse, mais je comprends ta réticence 😉. Parfois aussi, ça me fruste !

        Je croise les doigts pour Le garçon et la ville qui ne souriait plus 😉. Mais j’ai beaucoup aimé la plume de l’auteur et son imaginaire donc j’ai bon espoir !

        Aimé par 1 personne

  2. J’ai fait hier une petite incursion dans la fantasy. 😂 « Les larmes de Cenunnos » de Cécile Pommereau. Petit livre de 50 pages gratuit sur le site de la Fnac. Je ne me suis pas ennuyée ! Mais je ne peux pas vraiment en parler, car ne lisant jamais de fantasy, je n’ai pas un oeil averti.

    Aimé par 1 personne

  3. C’est dommage que tu aies été déçue 😦 mais au vue de tes arguments, je comprends que tu n’ai pas été totalement emportée!
    C’est vrai que parfois on a des attentes qui font qu’on aime moins une lecture car elle ne s’y conforme pas!
    Je tenterai peut-être quand même (rien que pour la couverture déjà, je suis faible) et pour l’avis des fantasy d’Amanda 😉
    J’espère que ta prochaine lecture sera plus satisfaisante!

    Aimé par 1 personne

Répondre à entournantlespages Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s