BD·Littérature jeunesse·Science Fiction

« Lumières, caméra, miamction ! » (Space Battle Lunchtime T1) de Natalie Riess

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « Lumières, caméra, miamction ! » (Space Battle Lunchtime T1)
Auteur : Natalie Riess
Genre : BD ado – adulte / Science-Fiction
Éditeur : Éditions Kinaye

.

résumé du livre

Space Battle Lunchtime est un show culinaire ultra populaire diffusé jusqu’aux confins de l’univers et sa nouvelle saison est sur le point de commencer ! Quand l’un des chefs sélectionnés jette l’éponge à la dernière minute, une apprentie pâtissière terrienne, Peony, se voit offrir la chance de le remplacer et de concourir pour la notoriété, la gloire et un prix de 20 000 Solarbucks. Elle doit simplement impressionner les juges aliens et battre les cinq autres chefs sélectionnés (aussi des aliens !) : la mystérieuse Neptunia, le sournois Melonhead, l’intimidant Jacques, la féroce Owline, et le robuste Meatabax. Coincée entre des concurrents déloyaux et des ingrédients inconnus, Peony va devoir tout donner. Est-elle prête à surmonter le monde impitoyable de la cuisine intergalactique, ou s’est-elle surestimée ?

.

Ma critique

Cette BD est une belle découverte ! Bien que j’ai du mal à estimer son public (j’aurais tendance à dire ados/adultes), j’ai trouvé que c’était bien sympathique ! On prend plaisir à suivre les mésaventures de Peony, une humaine ayant un talent pour la pâtisserie. L’album est construit en plusieurs chapitres, composant ainsi chaque épisode de l’émission Space Battle Lunchtime. Cette production n’est pas sans rappeler Top Chef, Le meilleur pâtissier, MasterChef et bien d’autres séries culinaires qui passent sur nos écrans. Space Battle Lunchtime a pour particularité parodier tout cela, de réunir tous les peuples de la galaxie et d’utiliser des produits des quatre coins de l’univers ! couv5404643Autant dire que l’on va de surprise en surprise et que la pauvre héroïne va devoir apprendre sur le tas, découvrant à chaque test un nouvel aliment non-terrien.

L’imagination débordante de l’auteure lui permet de proposer un univers incroyable ainsi que des personnages hauts en couleur et au physique atypique. Cette originalité m’a charmée ! J’ai par exemple apprécié certains concurrents à l’apparence mignonne comme Owline, d’autres qui ont LA tête correspondant à leur personnalité comme Melonhead (qui me fait penser à Léon dans Monstres & Cie) ou ceux qui tranchent de l’ordinaire comme la mystérieuses Neptunia. Cette dernière m’a rappelé  Jax, un joueur de Starball au physique androgyne dans « Le guerrier de sable » (saga 5 Mondes). Comme lui, elle dégage beaucoup de choses et fera partie des personnages que je préfère. En ce qui concerne Peony, je reconnais ne pas avoir eu d’attache particulière. Elle entre dans le schéma classique de la gaffeuse mignonne, mais intelligente, courageuse, altruiste et déterminée. Il lui manquait un peu de piquant ou un trait de caractère surprenant pour me convaincre. Cela dit, je me suis tout de même inquiétée pour elle et attends de pied ferme la suite de cette série, surtout après une telle fin !

Je ne connaissais pas cette maison d’édition toutefois, je dois reconnaître qu’elle a proposé un joli titre dynamique, prenant, drôle, original et sympathique. Le coup de crayon de Natalie Riess me plaît bien : c’est aussi joli que coloré. Les cases carrées et sans démarcation noire épure les planches et donne un certain style. De plus, certaines scènes ne manquent pas de peps ! C’est un véritable plaisir pour les yeux lorsque l’on affectionne les BD colorées. Pour résumer, cette bande dessinée a pour atouts un concept agréable, un scénario aussi décalé qu’intriguant, des personnages prometteurs, un chouette coup de crayon et une ambiance qui donne envie de tourner les pages ! Je suis curieuse de lire la suite. Merci à Babelio et aux éditions Kinaye pour cette masse critique qui m’a beaucoup plu. Merci également à Romain pour le petit mot !

.

.

babelionewlogo      logo-editions-kinaye-horizontal

.

Citations

Je croyais que la galaxie était le THÈME pas la LOCALISATION !
.
—————
.
– Est-ce que le beurre lunaire est comme le beurre habituel ?
– Tss. Amatrice. 
.
—————
.
Surveille tes arrières, chef Peony. Il n’y aura pas toujours quelqu’un qui le fera pour toi.

.

Ma note

4/5

8 réflexions au sujet de « « Lumières, caméra, miamction ! » (Space Battle Lunchtime T1) de Natalie Riess »

Répondre à lecturesdudimanche Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s