Bit-Lit·Fantastique/Fantasy·Romances

« La diseuse d’ombres » (Sidhe T1) de Sandy Williams

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « La diseuse d’ombres » (Sidhe T1)
Auteur : Sandy Williams
Genre : Bit-Lit / Fantastique / Romance
Éditeur : Milady

.

résumé du livre

Étudiante à l’université d’Houston, McKenzie tente d’obtenir son diplôme et travaille en même temps pour le roi fae depuis des années, traquant les rebelles qui veulent conquérir le Royaume. Son travail n’est pas son seul secret. Elle est en couple avec Kyol, le Maitre d’armes du Roi mais les relations entre humain et Faes sont interdites. Quand McKenzie est capturée par Aren, le leader de la rébellion, elle apprend que rien n’est comme elle le pensait et doit désormais décider qui croire et choisir son allégeance dans cette terrible guerre civile.

.

Ma critique

Voilà un ressenti qu’il m’a été difficile de coucher par écrit ! En effet, bien que j’aie adoré l’ambiance et le rythme de l’ouvrage, je suis obligée de reconnaître que ce premier opus a plusieurs défauts, certainement rédhibitoires pour beaucoup de lecteurs ! Alors, même si j’ai apprécié ma lecture, je préfère annoncer la couleur dès maintenant : l’héroïne s’émoustille trop facilement (notamment pour son ravisseur -merci le syndrome de Stockholm-), le cliché des beaux gosses forts et sexy est présent et il y a un triangle amoureux que l’on comprend rien qu’avec le résumé. couv67676748J’aurais tendance à dire que si ces choses vous rebutent, passez votre chemin… Seulement, voilà, je fais partie de ceux qui n’apprécient pas forcément ces éléments et, pourtant, j’ai adhéré avec ce premier tome !

Cela peut s’expliquer par le fait que j’avais besoin d’une romance simple et sans prise de tête et d’un univers fantastique intéressant. Or, « La diseuse d’ombres » a parfaitement tenu ce rôle ! En effet, j’ai été séduite par l’idée de Fae capables de se téléporter d’une zone du globe à une autre ainsi que par leurs pouvoirs magiques. Certes, on est sur des talents classiques comme la gestion des éléments ou la capacité de soigner, mais il ne m’en faut pas nécessairement plus. McKenzie (oui, c’est un prénom !…) est l’une des rares humains à pouvoir distinguer les Fae, apparemment invisibles à la plupart des gens. La demoiselle n’a pas uniquement ce talent : elle est capable de suivre la destination de ceux qui se téléportent ! Un don très utile pour les deux clans en guerre… Conspiration, manipulation, enlèvement, combats et violence, ce monde n’est pas tendre pour ceux qui y vivent. McKenzie va découvrir que, quel que soit le camp, les gens vont jusqu’au bout de leurs convictions, même si cela peut coûter la vie… J’ai aimé le fait que les deux parties soient nuancées, car cela rend le choix de la jeune femme plus difficile… Cela dit, on ne peut pas parler de surprise : on se doute aisément de sa décision finale, tandis que la majorité des rebondissements sont cousus de fil blanc

… Mais je ne jetterai pas la pierre à McKenzie puisque, comme elle, j’aurais fondu pour Aren, le chef charismatique des rebelles. Le bougre partait bien, puisqu’il me rappelait Arin dans « The Curse » de Marie Rutkoski… L’archétype du beau résistant gentil, cruel quand il faut, déterminé, observateur, patient et taquin. Certes, c’est un peu cliché néanmoins, il m’a aussi mise dans sa poche ! Kyol est également intéressant, même s’il tarde à réagir… À voir comment les choses évolueront ou si l’héroïne cessera de jouer les girouettes. En tout cas, j’ai apprécié le fait qu’il n’y ait pas de scène de sexe à gogo, malgré les quelques baisers fougueux. Cela changera peut-être avec la suite cependant, rien n’est certain. Ainsi, me voici conquise par ce premier tome tout en ayant conscience de ses nombreux défauts. Qu’importe : j’ai quand même envie de lire la suite, en espérant retrouver les personnages principaux comme secondaires qui ont réussi à me plaire ! Merci à ma chère Mikasa pour la découverte !

.

.

Citations

Ce côté à la fois négligé et sexy lui va très bien, et le fait que je n’y sois pas insensible achève de me mettre en rogne. Un tueur, ça devrait être moche et pleins de cicatrices, pas avoir un visage comme le sien.
.

—————
.
– Ils ne m’ont jamais barricadée dans une pièce ni menacée de mort.
– Ce n’est pas parce que tu ne sais pas que tu es une prisonnière que tu n’en es pas une.
.
—————
.
Le syndrome de Stockholm. Ça explique tout. En m’identifiant à mon ravisseur, je crée un sorte de lien affectif tordu avec lui. C’est pour ça que je l’ai sauvé et que je me préoccupe de son bien-être maintenant. Et c’est sans doute pour cette raison que j’éprouve de l’attirance pour lui. Mon esprit magnifie les moindres signes de gentillesse de sa part, au point que j’en arrive à croire qu’il se soucie de moi alors que ce n’est pas le cas.
.
—————
.
Un soupçon de doute fissure mon assurance. Et si je me trompais au sujet de la Cour ? Si j’avais passé dix ans à lire les ombres pour les mauvaises personnes ?
.

Ma note

4/5

19 réflexions au sujet de « « La diseuse d’ombres » (Sidhe T1) de Sandy Williams »

  1. J’avais complètement oublié ce livre qui me tentait bien il y a quelques années ^^ je ne suis pas fan des triangles amoureux ni d’autres défauts que tu mentionnes, mais je jetterais peut-être un oeil, pour l’univers ^^

    J'aime

  2. À la lecture de ton introduction, je me suis dit que ce roman ne serait pas pour moi puis le reste de ta chronique me fait douter. Si on ôte le côté girouette de l’héroïne, ce premier tome semble avoir pas mal d’atouts…

    Aimé par 1 personne

  3. Ce livre me tente depuis un bon moment déjà, l’univers m’intrigue beaucoup même si ce n’est pas très original, c’est tout ce que j’aime 😀 (comme toi^^) D’ailleurs, les triangles amoureux, les caractéristiques un peu clichés des perso que tu cites me rebutent mais je pense pouvoir passer outre, j’sais pas, j’la sens bien cette lecture ihi 😀 !!

    Aimé par 1 personne

  4. Je pense passer mon tour car bizarrement, les livres avec les faes et les sidhes sont rarement ma tasse de thé. Si on ajoute l’héroïne girouette, le triangle amoureux et les hormones en folie, je ne pense pas adhérer^^
    Par contre, c’est chouette pour toi de tomber sur une lecture pas prise de tête et qui t’entraîne dans son univers malgré ses défauts! J’espère que la suite te convaincra autant 😉

    Aimé par 1 personne

      1. Je ne pourrais pas te le dire. J’ai voulu lire le tome 2 quelques années après ma lecture du 1 et je crois que la magie avait disparu, j’ai abandonné dès le début. Je n’avais plus envie de connaître la suite ^^
        Mais bon j’imagine qu’elle doit continuer à faire la girouette jusqu’au tome 3 où là elle doit enfin se décider mais peut-être que je me trompe.

        Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s