Fantastique/Fantasy·Littérature jeunesse·Young adult

« De vieux ennemis » (Au service de sa Majesté la Mort T2) de Julien Hervieux

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « De vieux ennemis » (Au service de Sa Majesté la Mort T2)
Auteur : Julien Hervieux
Genre : Fantastique / Littérature ado – young adult
Éditeur : Castelmore

.

résumé du livre

A Londres, Elizabeth s’est parfaitement adaptée à sa vie de Revenante. Avec les autres membres de sa cellule, elle poursuit toujours W, l’énigmatique Trompe-la-Mort qui leur a échappé. Mais la jeune femme n’est pas au bout de ses peines. Un peu partout dans le monde, des Revenants rencontrent une fin brutale dans des accidents mortels. S’agit-il de simples coïncidences, ou est-ce l’Ordre tout entier qui est attaqué…? Pour tenter de tirer les choses au clair, leurs supérieurs de Venise convoquent des représentants de chaque cellule pour une assemblée extraordinaire. Elizabeth va y découvrir que l’organisation pour laquelle elle vit et travaille désormais cache peut-être plus de secrets qu’elle ne l’imaginait…

.

Ma critique

Ayant apprécié l’univers et l’ambiance particulière du premier opus, j’étais curieuse de mettre la main sur la suite de cette saga. Même si j’ai préféré « L’ordre des revenants », je dois reconnaître que ce second volume poursuit à merveille l’aventure tout en creusant les personnages et le monde dans lequel ces derniers évoluent. J’ai par exemple été agréablement surprise par Iseult, la supérieure d’Elizabeth et de ses comparses. Bien qu’elle soit une femme toujours aussi autoritaire, antipathique, cultivée et spéciale, elle m’a touchée. D’une certaine façon, elle m’a fait songer à Claudia, un personnage d’Anne Rice qui, comme elle, est une adulte prisonnière d’un corps d’enfant. couv66234336La découvrir lors du séjour à Venise m’a beaucoup plu, car elle m’a vraiment paru plus nuancée et plus creusée qu’avant. Cela dit, je ne tolère toujours pas certaines de ses réactions, notamment envers Hank. Les autres protagonistes vont également se développer à leur manière néanmoins, j’ai trouvé que c’était moins flagrant qu’avec Iseult.

Le rythme est moyennement géré. En effet, j’ai trouvé qu’il y avait plusieurs longueurs, en particulier dans les cent cinquante premières pages… L’ouvrage se décompose en trois grandes parties. On distingue une introduction un peu longue qui permet de découvrir que la menace des Trompe-La-Mort est de plus en plus importante : certains individus provoquent des attentats et sont déterminés à exterminer les Revenants. La seconde partie va concerner le voyage en Italie avec Elizabeth et Iseult. Même si le rythme est encore une fois assez calme, j’ai apprécié découvrir une autre facette de l’Ordre, son fonctionnement, sa politique et ses représentants comme Cortès ! On n’y apprend pas grand-chose, car l’héroïne est malheureusement obligée de rester dans l’ignorance toutefois, l’auteur a piqué ma curiosité avec les limbes et, surtout, les chassés/les renégats ! J’espère que la suite mettra en avant ces deux éléments. Le dernier tiers rappelle fortement l’ambiance du premier opus, puisque les Revenants vont mener l’enquête et infiltrer un bal masqué dangereux… Enfin, même si l’histoire avec W. est un peu vite expédiée, le dénouement est effréné, haletant et assez surprenant ! On a hâte que le troisième volet paraisse…

Malgré ses défauts, ce roman a réussi à me divertir et à creuser quelques points importants. Je suis toujours aussi charmée par l’idée de société secrète et de monde en dessous partout sur la Terre. J’espère que la suite, qui est apparemment la conclusion de cette trilogie, saura tenir ses promesses… Car le petit résumé proposé par les éditions Castelmore en fin d’ouvrage met vraiment l’eau à la bouche !

.

.

Citations

Nous sommes dans un palais. Et je n’ai jamais connu de palais où une langue bien pendue ne puisse faire autant de mal qu’une arme aiguisée.

—————

Il faut parfois laisser un ennemi s’approcher pour le frapper en plein cœur.

—————

Nous sommes le service le plus secret qui existe en ce monde, et pour la première fois, nous sommes les proies.

—————

Elizabeth suivit le passeur qui les guidait jusqu’à la surface, et lorsqu’elle sentit à nouveau le vent de la mer, elle soupira de soulagement.
Elle venait, comme Orphée, de ressortir du monde des morts.

.

Ma note

♥ 3,5/5

Publicités

Une réflexion au sujet de « « De vieux ennemis » (Au service de sa Majesté la Mort T2) de Julien Hervieux »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s