Romans policiers / Thriller

« Ne me quitte pas » de Mary Torjussen

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « Ne me quitte pas »
Auteur : Mary Torjussen
Genre : Thriller psychologique
Éditeur : Milady

.

résumé du livrePersonne ne disparaît jamais complètement… Un jour, vous partez travailler. Un jour comme les autres, jusqu’à ce que vous rentriez chez vous, le soir, dans une maison vide. Votre petit ami est parti et il a tout emporté. Pire, il a effacé la moindre trace de son existence, jusque sur les réseaux sociaux. A son bureau, personne ne l’a vu depuis plusieurs semaines. C’est comme s’il n’avait jamais existé. Est-il vraiment possible de disparaître comme ça ? Le pire reste à venir. Car non seulement vous vous êtes mise à le chercher, mais quelqu’un, maintenant, s’est mis à vous suivre.

.

Ma critique

Que d’inattendu ! Malgré un début un peu long à se mettre en place, ce thriller psychologique bien ficelé a réussi à me tenir en haleine et à me surprendre par son twist final ! L’auteure m’a vraiment bien eue et, malgré les indices qui vont être disséminés vers la moitié du roman, je n’ai absolument rien vu venir ! En lisant le résumé, j’étais intriguée par cette idée de conjoint qui, après quatre ans de vie commune, disparaît d’un coup en arrachant toute trace de son existence. Pourquoi être aussi méticuleux en enlevant toutes ses affaires ? Pourquoi partir sans explication ? Est-il allé avec une autre femme ? Est-il en danger ? Quels sont ses secrets ? Qu’est-ce qui justifie cette disparition brutale ?couv28685363 J’ai rapidement eu de l’empathie pour Hannah dont la dépression, la colère et la peine sont compréhensibles. En effet, n’importe qui étant à sa place aurait été déstabilisé par cet événement bouleversant et aurait cherché à comprendre ce qu’il s’est passé. Aux côtés de la jeune femme, on va tenter de percer le mystère qui, petit à petit, va se révéler plus complexe qu’il n’y paraît…

Ce qui m’a empêché d’avoir un coup de cœur pour ce thriller est son début lent ainsi que quelques répétitions. En effet, même si le conjoint de l’héroïne se volatilise dans les premières pages, l’enquête va longuement patiner. Pourtant, la trentenaire s’investit totalement au point de négliger sa santé ou son travail… Mais les indices seront rares et, dans un premier temps, ne feront pas spécialement avancer les choses. En revanche, quelques messages ou faits inexpliqués vont piquer la curiosité du lecteur, puisque Hannah se met à recevoir des mots troublants et destinés à lui faire mal. Progressivement, alors que les recherches avancent, l’ambiance avec ces lettres devient de plus en plus malsaine et dérangeante. Celui ou celle qui la suit l’oppresse et ne la lâche pas. La jeune femme a donc bien du mal à ne pas être à fleur de peau… D’ailleurs, pour garder les pieds sur terre, elle a choisi de se confier à plusieurs personnages secondaires comme son collègue Sam et son couple d’amis Katie-James. Je n’ai pas eu spécialement d’attache pour eux, car ils avaient tous un petit côté étrange : une envie d’aller plus loin que de l’amitié pour l’un des hommes, un passé amoureux commun pour l’un et un côté trop insistant pour l’autre… En plus d’eux, certains personnages comme les voisins ou les collègues semblaient louches, si bien que je suis restée sur mes gardes. Ai-je eu tort ou raison, ce sera à vous de plonger dans cette lecture pour le savoir !

Avec ce récit, la tension psychologique monte crescendo. L’atmosphère devient de plus en plus tendue, sombre, voire glauque. On avance avec plaisir et angoisse dans cette affaire, jusqu’à tomber de haut avec le final ! Certes, le dernier chapitre est un peu précipité néanmoins, je ressors très satisfaite de ma lecture. Merci aux éditions Milady d’avoir accepté de m’envoyer cet ouvrage.

.

Imprimer

.

Citations

À cette pensée, je me suis mise à pleurer. Comment pouvait-il m’abandonner ainsi, sans explications, au bout de quatre années de vie commune ? Et remettre en place mes vieilles affaires de cette façon ? C’était comme s’il n’avait jamais été là ! J’ai avalé le verre suivant presque d’un trait, lui aussi, et mes sanglots ont redoublé. J’aimais Matt. Depuis toujours, depuis le début. Il savait ce qu’il représentait pour moi ; je le lui avais dit tellement souvent. Nous étions inséparables, et l’idée de vivre sans lui me paniquait. J’ai tendu la main vers mon téléphone – j’aurais voulu parler à quelqu’un –, mais je me suis ravisée. J’avais honte de m’être fait larguer ainsi. Quelle humiliation ! Comment pourrais-je raconter à qui que ce soit ce qu’il avait fait ?

—————

Je sais qu’une victime est souvent éclaboussée par le crime commis contre elle, mais je n’aurais pas cru me retrouver dans la position où je ne pouvais pas parler de la disparition de mon petit ami sans paraître étrange aux yeux de mes voisins.

—————

Quand j’ai pensé à lui en train de plier bagage et de me quitter sans un mot, sans aucun signe avant-coureur, j’ai eu l’impression qu’un poing se refermait sur mon cœur et serrait de toutes ses forces. Je pouvais à peine respirer.

.

Ma note

♥ 4/5

saiwhisper-4etoiles-bonne-lecture

Publicités

6 réflexions au sujet de « « Ne me quitte pas » de Mary Torjussen »

Répondre à christineditemarmara Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s