Bit-Lit·Fantastique/Fantasy·Romances

« La cité des loups » (Sauvages T2) de Maria Vale

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « La cité des loups » (Sauvages T2)
Auteur : Maria Vale
Genre : Bit-Lit / Fantastique / Romance
Éditeur : Milady

.

résumé du livre

Une humaine peut-elle ouvrir son cœur à la nature sauvage ? Elijah Sorensson jouit de tous les attributs du succès : costumes taillés sur mesure, luxueux appartement new-yorkais, l’attention de femmes superbes… Pourtant il n’a que mépris pour cette vie d’humain qui lui a été imposée. Il est l’alpha de sa génération au sein de la meute du Grand Nord, et le loup qui l’habite s’apprête à se rebeller. Dans ce monde d’artifices et de faux-semblants, Thea Villalobos est la seule à percevoir un homme au cœur habité de passions puissantes qui étouffe peu à peu sous le masque qu’il arbore. Mais même pour un esprit aussi libre et indépendant que le sien, il est dangereux d’aimer une âme aussi terrible et sauvage qu’un loup…

.

Ma critique

Cette suite m’a laissé le même sentiment que le premier opus : un ouvrage que j’ai apprécié dans l’ensemble et qui m’a distraite, mais qui a quelques défauts… Cette fois-ci, l’histoire va mettre en avant un autre loup de la meute : Elijah, un homme riche, beau gosse et, surtout, au bord de la rupture. Adepte de coucheries sans lendemain avec n’importe qui, le bellâtre se sent de plus en plus blasé et se remet en question. 9782811235437_orgÀ force de jouer un rôle auprès des humains, son côté loup s’éloigne et il semble avoir du mal à trouver sa place entre les deux mondes qu’il côtoie. On va donc assister à une véritable crise existentielle, un conflit intérieur et une petite dépression… Bien que je comprenne la difficulté que rencontre ce narrateur, on ne peut pas dire que j’ai eu de l’attachement pour lui, car il va se comporter la plupart du temps comme un séducteur et un crétin… Il n’a vraiment aucun respect pour les Femmes… Sauf celle qui va bouleverser sa vie ! En effet, un jour, il va faire la rencontre de Thea, une garde forestière solitaire, observatrice, réfléchie, sûre d’elle, franche féministe et indépendante. Pour la première fois, Elijah va se heurter à une femme non-superficielle et sans beauté artificielle. Thea est naturelle et fière de l’être ! Elle laisse de côté sans hésiter ceux qui ne sont pas d’accord avec son mode de vie. Autant, j’ai apprécié le tempérament de cette femme, autant, j’ai ressenti un manque avec la narration. Dans le premier opus, on avait le point de vue de Silver et de Tiberius. Ici, on ne saura jamais ce qu’elle pense, car on aura toujours la narration du côté d’Elijah. C’est dommage, car j’aurais adoré la découvrir plus en profondeur !

Comme son prédécesseur, ce second opus va principalement tourner autour de l’histoire d’amour. Il n’y a donc pas de rythme entraînant, ni de tensions… Pourtant, l’auteure a disséminé quelques pistes intéressantes qui auraient pu mener à des rebondissements comme un traître qui se renseigne un peu trop sur la meute ou des problèmes de dominance et de gestion au sein des loups. C’est assez peu pour tout un roman qui sonne plus comme un tome de transitionLa seule chose qui va mettre une pression au lecteur est cet amour interdit entre Elijah et Thea… D’autant que l’on ne peut pas dire que l’on innove le genre ! Heureusement, la romance est fluide et bien menée. On a moins le sentiment de rapidité par rapport à l’histoire de Silver. Ce nouveau couple apprend à se connaître, passe du temps ensemble, essaye d’être sincère se dispute et se pardonne. Le sexe est présent néanmoins, ce n’est pas vulgaire ni trop répété. J’ai donc été satisfaite de ces côtés-là ! J’ai également été ravie de revoir le couple du premier tome : Tiberius va être très présent et va souvent apporter des conseils à Elijah. De son côté, Silver va devoir faire face à un heureux et terrible événement pouvant mettre sa vie en danger…

Les personnages secondaires sont assez limités cependant, j’ai apprécié Célia, la schildere (on pourrait dire la sœur, même si le lien qui les unit est beaucoup plus fort) d’Elijah. Les autres loups sont encore assez flous, mais je suis certaine que la suite de la saga saura les mettre en lumière petit à petit… D’autant que Maria Vale n’hésite pas à creuser l’idée de meute et le système d’échelons que l’on va apprendre à découvrir. Je remercie les éditions Milady pour cet envoi ! J’ai passé un bon moment même si, je m’en rends compte, je commence à me lasser du format « un tome = une romance et un scénario qui avance un peu en fond ». Je préfère de loin les séries bit-lit où l’histoire avance davantage. Je pense donc m’arrêter là et reprendrai ce type de lecture lorsque j’aurai de nouveau goût à ce type d’ouvrages.

.

Imprimer     

.

Citations

– Qu’est-ce qui vous est arrivé au visage ?
– J’ai eu un accident de voiture.
– Vous aviez bu ? demande-t-il d’une voix soudain plus froide.
– Moi, non. Le cerf, par contre, je n’en sais rien.
.
—————
.
– Il y a une chose que je sais à ton sujet, reprend-il. Quelque chose que personne ne comprend.
Il parle d’une voix si douce que, malgré moi, je tends l’oreille.
– Je sais ce que c’est de sentir son âme dépérir.

.

—————
.
Je me déshabille tout en parlant. Chaussures, chaussettes, pantalon… il est facile de se débarrasser de tout ça une fois qu’on est changé en loup, mais, si la transition survient alors qu’on porte encore chemise et cravate, c’est fichu : on est coincé dedans pendant soixante-douze heures. Un loup en cravate de soie et chemise de coton égyptien fait figure d’imbécile, et la meute n’a guère de patience envers les lâches, les faibles et les imbéciles.
.

Ma note

3/5

 

2 réflexions au sujet de « « La cité des loups » (Sauvages T2) de Maria Vale »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s