Romances

« The air he breathes » (The Elements T1) de Brittainy C. Cherry

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « The air he breathes » (The Elements T1)
Auteur : Brittainy C. Cherry
Genre : Romance / Littérature contemporaine
Éditeur : Hugo et Compagnie

.

résumé du livre

Tristan et Elizabeth sont voisins, ils n’ont rien en commun à part leur passé douloureux. Elle a choisi de continuer à vivre ne serait-ce que pour sa petite fille Emma. Il a choisi de s’extraire du monde. Mais Elizabeth ne l’entend pas de cette façon. Elle sait qu’ils sont tous les deux en miettes et qu’ensemble ils seront plus forts pour affronter leurs fantômes. C’est sans compter avec toutes les embûches que les habitants de leur petite ville vont mettre sur leur route. Ensemble, ils sauront vaincre les idées reçues.

.

Ma critique

Ce roman, j’en ai entendu parler en bien très souvent et, lorsque mon amie Mikasa m’a proposé de me prêter son exemplaire car elle avait adoré, j’ai accepté sans hésiter ! (Merci encore !) Je ne suis pas une lectrice de New Romance cependant, j’apprécie les histoires d’amour tant qu’elles sont bien faites et que la psychologie des personnages est développée. Or, Brittainy C. Cherry a bien réussi à exploiter son tandem, si bien que je me suis rapidement attachée à eux durant les premiers chapitres. couv57205723Il faut dire que l’on ne peut que compatir au désespoir de ces deux narrateurs puisque, dès le début, on apprend que chacun a perdu son compagnon. Le beau Tristan n’a malheureusement pas su se relever de la perte de son épouse et de son fils. Il a alors opté pour montrer une facette sombre de sa personnalité. Avec tout le monde, il est donc taciturne, lunatique, froid, blessant, renfermé, revêche… mais avec une carapace avec de merveilleux atouts si on apprend à le connaître… De son côté, Elizabeth a tenu bon grâce à sa fille, la petite Emma. Elle est bien plus simple, fleur bleue et naturelle que son homologue masculin. Pour ma part, j’ai plus facilement réussi à la comprendre et à l’admirer que Tristan. Ensemble, les deux trentenaires vont se rencontrer, se détester, tisser des liens et, vous vous en doutez, s’aimer. Leurs premiers échanges m’ont fait rire, car le duo s’envoie beaucoup de tacles et a vraiment du mal à s’ouvrir l’un à l’autre. Tristan a largement mérité son surnom de « Thon » (comprendre « Con ») ! Parfois, il m’est arrivé de trouver leur relation complexe, dérangeante, voire malsaine et glauque, toutefois, j’étais rassurée de les voir retrouver le bonheur à deux.

J’ai globalement accroché jusqu’à la moitié du livre et, à vrai dire, j’aurais espéré que l’histoire s’arrête là… Ce qui a suivi ensuite a totalement modifié mon ressenti général ! Je suis donc passée de la satisfaction à la déception, si bien que j’ai refermé l’ouvrage avec un goût amer… En effet, les choses se sont mises à changer lorsque le triangle amoureux a commencé à s’installer… Je ne supportais pas la présence de ce tiers dont j’avais deviné les sentiments dès les premiers instants… Certes, j’ignorais que les faits allaient déboucher aussi loin néanmoins, je me doutais de certaines choses. Ce qui m’a fait le plus hérisser le poil, c’est finalement la révélation qui a fait douter le couple… C’était tellement gros et cliché que j’en ai ri ! Dès lors, je me suis mise à imaginer toutes sortes de rebondissements bateau que l’auteure pouvait utiliser… Or, ils se sont tous révélés exacts ! L’intrigue est devenue totalement cousue de fil blanc, tandis que l’on allait de plus en plus dans la surenchère. C’était un véritable drama ! Le dénouement sans intérêt a fini de m’achever… Trop, c’était trop… À mon sens, le récit aurait très bien pu s’arrêter avant, quitte à déboucher sur un autre twist que les deux que l’on nous a servis… Dommage !

Je regrette ce revirement de point de vue hélas, la seconde moitié du roman pèse plus dans la balance que le reste. C’est regrettable, car il y avait des personnages secondaires singuliers comme l’adorable Emma, la déroutante et perverse Faye et bien d’autres… Même si certaines situations semblaient irréalistes, je m’étais attachée à ce petit monde ! Il y avait également de l’humour ainsi que de l’émotion… De plus, les thématiques du deuil, de la résilience, de l’entraide, de l’amour et de la seconde chance étaient assez bien abordées ! J’ai dévoré cette romance le temps de la longue sieste de mon conjoint tant j’étais prise par l’ambiance, par la plume de Brittainy C. Cherry et par ces deux personnages à vif que j’espérais voir enfin libérés de leurs entraves intérieures. Quel dommage que tout soit parti dans une surdose de clichés… Je reconnais que j’ai été assez dure cependant, je suis incontestablement déçue, car j’attendais tellement plus de « The air he breathes »…

.

Citations

Je reportais toujours au lendemain. Je pensais que j’avais le temps, mais parfois, le lendemain ne vient jamais et il ne te reste que les souvenirs d’hier.
.
—————
.
– Quand est-ce que la vie arrête de nous faire souffrir ?
– Quand on apprend à dire à la vie d’aller se faire voir et que l’on apprécie les plus petites raisons de sourire.

.
—————
.
Ne te détourne pas de Liz à cause d’un événement dont elle n’est pas responsable. Ne fuis pas l’occasion d’être heureux à cause d’un accident. Parce que, au bout du compte, il ne s’agit pas de tarots, ni de cristaux, ni de tisanes magiques. Ce n’est pas là que réside la magie.
La magie réside dans les petits moments. Dans les petites attentions, les sourires affectueux, les rires muets. La magie, c’est de vivre l’instant et de s’autoriser à respirer et à être heureux.
Mon cher garçon, la magie c’est d’aimer.
.

—————
.
– C’était un accident.
– Ah bon ? Carrément ? C’était carrément un accident ? Tu te baladais tranquillement dans Main Street quand tout à coup Matty est venu vers toi et son pénis est sorti accidentellement de son pantalon ? Et il y a eu un gros coup de vent qui a balancé le pénis en question dans ton vagin ? C’est comme ça que cet accident s’est passé ?
– Pas exactement.
Elle logea sa langue dans sa joue.
– Le vent l’a plus ou moins balancé vers ma bouche d’abord.
– OH BON SANG ? FAYE !
– Je sais, je sais ! C’est pour ça que les gens ne devraient pas sortir quand il y a du vent. Les pénis se déchaînent les jours de grand vent.
.

Ma note

♥ 2/5

Publicités

23 réflexions au sujet de « « The air he breathes » (The Elements T1) de Brittainy C. Cherry »

  1. J’ai adoré cette romance mais je suis d’accord avec toi, la 2ème partie est très clichée et attendue, digne d’un téléfilm de l’après-midi. Les tomes suivants (totalement indépendants) s’en tiennent plus à la romance, même si elle a été à la limite de récidiver avec le superbe troisième tome. Je n’ai pas encore lu le dernier.

    Aimé par 1 personne

  2. Ton début de chronique donne super envie, jusqu’à l’apparition de la seconde partie xD Rien que pour le triangle amoureux, je ne lirai pas ce roman… Dommage, car j’aime bien l’humour et il y a l’air d’avoir des scènes touchantes :3

    Aimé par 1 personne

  3. Je n’étais déjà pas tentée à la base et ta chronique confirme ma première impression. Cette surenchère dans le drame, c’est quelque chose que je ne supporte vraiment pas…
    Dommage donc pour ta déception même si la première partie t’aura au moins fait vivre de belles émotions 🙂

    Aimé par 1 personne

  4. Mdrrr quand j’ai lu ta chronique j’me suis dit « à tous les coups ça va partir en télénovéla » et j’ai eu raison 😂 ! Désolée pour ta grosse déception, et tu t’en doute, j’essaierai pas ce titre vu c’est pas mon genre de livre en plus. J’ai vu aussi beaucoup en parler avec amour, ça élargi le mystère du « chacun ses goûts »

    Aimé par 1 personne

  5. J’avais bien aimé ce roman, mais j’avais oublié ce rebondissement avec le personnage tiers ! c’est vrai que maintenant que tu me l’as rappelé, cela faisait un peu too much ! des fois les auteurs ont beaucoup trop d’imagination ! et leurs personnages une vie vraiment pourrie 😉

    Aimé par 1 personne

  6. Ce que tu dis de cette fameuse deuxième partie me fait clairement fuir. Je déteste ce genre de chose, y a rien de mieux pour me faire lever les yeux au ciel ^^!
    Du coup, je pense que je vais passer mon tour. Merci pour ton avis du coup qui m’évite certainement une déception 😉

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s