Romans policiers / Thriller

« Mör » de Johana Gustawsson

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « Mör »
Auteur : Johana Gustawsson
Genre : Roman policier
Éditeur : Milady

.

résumé du livre

Falkenberg, 16 juillet 2015. Sur les rives d’un lac, on retrouve le cadavre affreusement dépecé d’une femme. Ses seins, ses fesses, ses cuisses et ses hanches ont été amputés de plusieurs kilos de chair.
Londres, le lendemain matin. La profileuse Emily Roy est appelée sur les lieux d’une disparition inquiétante : l’actrice Julianne Bell a été enlevée à l’aube, et ses chaussures ont été retrouvées à proximité de chez elle, emballées dans un sac de congélation.
Ces deux crimes portent la signature de Richard Hemfield, le « tueur de Tower Hamlets », enfermé à perpétuité à l’hôpital psychiatrique de haute sécurité de Broadmoor. Dix ans plus tôt, il a été reconnu coupable du meurtre de six femmes et de celui de l’ancien compagnon de l’écrivaine Alexis Castells. Comment alors expliquer que ses crimes recommencent ?

.

Ma critique

Après avoir apprécié « Block 46 » de l’auteure, j’ai eu envie de découvrir « Mör », qui est une suite des enquêtes du tandem Emily / Alexis. Lire à la folie avait apprécié cet ouvrage (n’hésitez pas à découvrir sa critique) et m’avait donné encore plus le désir de me lancer ! Ajoutons à cette envie le fait que les livres de Johana Gustawsson vont être portés à l’écran par Alexandra Lamy et le groupe Banijay et qu’un troisième opus intitulé « Sång » sortira le 16 octobre… J’ai donc décidé de me lancer dans cet ouvrage qui, d’après la quatrième de couverture, avait pour particularité de proposer des personnages malsains et intelligents nés « dans l’ombre de Jack l’Éventreur ». J’avoue que j’avais quelques attentes, car j’apprécie lorsque les fictions tournent autour de cet assassin de renom… couv29261197Or, je n’ai pas été déçue ! L’auteure a très bien su exploiter cette idée, m’arrachant ainsi quelques grimaces de dégoût lors de certaines descriptions. Une fois encore, je tiens à alerter les âmes sensibles : on est sur des femmes aux membres tranchés, de l’inceste et du cannibalisme. Si vous avez un problème avec ces trois thématiques, mieux vaut passer votre chemin !

Cet ouvrage n’est pas le polar de l’année toutefois, je l’ai trouvé vraiment prenant et intéressant. L’avancée de l’enquête est constante, les chapitres courts, tandis que les nombreux points de vue dans le présent et dans le passé permettent de donner du rythme. Je me suis régalée en l’enchaînant d’une traite. Certes, je reconnais avoir été un peu perdue au début avec les six narrations cependant, on finit par s’y faire, d’autant que les personnages principaux se rencontrent rapidement. En revanche, je ne peux pas dire que je me sois attachée aux nouvelles narratrices, car le scénario prend beaucoup de place et aux dépens de développement de chacune. Si l’on n’a pas lu « Block 46 », je me demande même si l’on peut s’attacher à Emily ou Alexis tant on en sait peu sur elles… En revanche, en ayant lu ce premier volet, je reconnais que j’étais satisfaite de voir l’évolution de ces deux femmes qui, malgré l’horreur de ce qu’elles ont vécu, ont réussi à se relever.

Une fois encore, Johana Gustawsson va mettre en scène plusieurs protagonistes de sexe féminin et ayant chacune une particularité. J’ai aimé le fait qu’on ne rentre pas dans la facilité ou dans le manichéisme. Les enquêtrices ont des failles, voire leur côté décalé comme Aliénor qui est Asperger, tandis que les civiles ou les victimes ont leur part d’ombre et de lumière… Le destin de Freda et ses descendants m’a particulièrement bouleversée. De plus, même si j’avais deviné plusieurs choses et avais fait le parallèle avec le premier tome, j’avais hâte d’arriver au moment où l’auteure allait unir les deux époques… Les hommes ont un rôle plus secondaire cependant, ils ne sont pas oubliés pour autant.

Ce sombre polar a été rempli de fausses pistes, de personnages douteux et d’Histoire. L’ensemble fut très plaisant jusqu’au bout. Johana Gustawsson est une bonne écrivaine qui sait tenir son lecteur en haleine ! Je suis curieuse de lire « Sång » lorsqu’il sera publié…

.

Citations

Le miroir sur pied lui renvoie un reflet décevant, pour ne pas dire tragique. Pattes d’oie, ride du lion… tout le règne animal s’en donne à cœur joie sur son visage. Et ses seins… En dix ans, ils sont passés d’une rotondité arrogante à un ovale triste. L’âge étale… Comme si on avait choisi d’étirer le corps à défaut d’étirer le temps.
.
—————
.
Les douleurs du passé étaient un peu comme des sables mouvants: lorsqu’on mettait les pieds dedans, il fallait accepter la situation, s’apaiser et cesser de s’agiter, au risque de s’enliser davantage. Une certaine sérénité était de mise pour accueillir les bras grands ouverts la fameuse résilience, cette mère salvatrice qui nous enseigne à « accepter » pour mieux « rebondir ».
.
—————
.
Il n’y a rien de plus triste que d’être le pion de son passé.
.
—————
.
Ces plumes noires m’ont fait penser, dans la mythologie nordique, aux messagers du dieu Odin, les deux corbeaux Hugin et Munin. Hugin, qui signifie « pensée » et Munin « mémoire ». Chaque jour, à l’aube, ils partent survoler et épier les neuf mondes sur lesquels règne Odin. Ils reviennent le lendemain matin, se posent sur les épaules d’Odin et lui rapportent, au creux de l’oreille, ce qu’ils ont pu apprendre. 
.

Ma note

♥ 4/5

 

8 réflexions au sujet de « « Mör » de Johana Gustawsson »

  1. Je n’ai pas encore lu le premier tome, mais je lirai celui-ci si la lecture est concluante. Pas fan de cannibalisme mais dans les thrillers, ça passe en général 🙂 La narration alternant entre plusieurs personnages et présent/passé ainsi que la non-linéarité des personnages restent toujours efficaces surtout quand c’est bien maîtrisé comme ça semble être le cas dans ce roman…

    Aimé par 1 personne

  2. Je ne savais pas pour l’adaptation ni pour le tome 3^^ je suis impatiente du coup!
    Notre avis se rejoint beaucoup en effet 🙂
    On devine certaines choses, mais il en reste assez inattendues pour que cela reste appréciable! Curieuse de lire la suite et comment elle fera le lien entre les pays pour une 3ème histoire sans que ça paraisse bizarre 🙂

    Aimé par 1 personne

Répondre à lecturesdudimanche Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s