BD·Littérature jeunesse

« Le défi » (Comme un garçon T1) de Jenny

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « Le défi » (Comme un garçon T1)
Auteur : Jenny
Genre : Bande dessinée / Littérature jeunesse-ado
Éditeur : Delcourt

.

résumé du livre

Charlotte est la demi-soeur de Xavier. Leur jeu favori consiste à se défier sans cesse. Et Charlotte perd toujours. À l’adolescence, la tradition perdure jusqu’au jour où, en guise de gage, elle accepte de passer une année déguisée en garçon dans un collège exclusivement masculin tout en pariant qu’elle ne se fera pas prendre. Adieu vie de princesse et bains moussants, une vie compliquée démarre pour elle.

.

Ma critique

Ayant entendu des avis positifs comme négatifs (notamment chez Malecturothèque dont je vous invite à découvrir la critique et le blog en général), j’ai eu envie de me forger mon propre ressenti… Et… Je dois reconnaître que je suis incapable de trancher ! On ne va pas se le cacher : cette BD met en avant plusieurs clichés ! Par exemple, l’héroïne est très superficielle et laisse beaucoup de place à la beauté. C’est le genre de demoiselle qui va mettre plus d’une heure à prendre son bain, à s’habiller avec des jupettes ou des shorts très courts et à prendre soin d’elle… Ainsi, à peine arrivée dans le pensionnat pour garçons, elle ne trouve rien de mieux que de ramener une valise entière de sous-vêtements et de cosmétiques ! Pour une semaine, c’est totalement exagéré… couv51312360Charlotte, alias Charlie, a également un défaut qui m’a hérissé le poil : elle accepte tous les paris et ne sait pas dire « non » lorsqu’un danger se manifeste… Parmi les défis qu’elle a reçus, celui du strip-poker m’a le plus énervé… Alors qu’elle doit cacher son identité, cette idiote accepte… C’est comme cela sans arrêt ! Charlie a beau être presque une adulte, elle ne réfléchit jamais et s’avère être très naïve…

Paradoxalement, l’ambiance ainsi que l’idée de travestissement m’a bien plu. Cela m’a fait songer au film « She’s the Man » qui reprend l’idée d’adolescente se déguisant en garçon… Il y a aussi le manga « Mint na bokura » que j’avais lu plus jeune et qui m’avait amusée au point que je ne manque jamais la publication de chaque tome. Évidemment, une pluie de quiproquos hantent ces trois fictions, ce qui permet de se divertir. Le coup de crayon est assez girly néanmoins, je l’ai apprécié, surtout au niveau de la coloration. De façon générale, les émotions sont bien retranscrites et les planches agréables à regarder. Les rebondissements, parfois cocasses ou osés, rendront la lecture fluide. De ce fait, malgré mon manque d’attachement à Charlie, je prenais du plaisir à découvrir son quotidien. C’était sympathique !

Toutefois, je tiens à signaler que ce premier tome manque de réalisme… Je ne comprends pas comment l’héroïne a pu atterrir dans cet établissement réservé aux garçons alors que l’administration demande généralement une grande quantité de documents pour l’inscription… Carte d’identité, livret scolaire, papiers divers, etc. On ne peut pas modifier sa civilité ainsi et, si cela se sait, on encourt de graves sanctions… Comment les parents peuvent-ils tolérer la situation ? L’idée de douches communes avec des vitres est également peu probable… Rares sont les internats avec des douches ouvertes comme ça… Il y a d’autres incohérences comme la perruque au lieu des cheveux coupés cependant, je préfère m’arrêter là… Vous vous demandez sans doute pourquoi, en dépit de tous ces points négatifs soulevés, je n’ai pas été déçue par cette histoire téléphonée et stéréotypée ? Et bien, moi aussi, je me pose la question… Je pense que c’est parce que je cherchais une BD sans prise de tête. L’ayant emprunté en médiathèque, je n’avais aucun risque financier. En outre, je pense qu’adolescente, j’aurais adoré cette série, car elle me fait vraiment songer à « Mint na bokura »… De ce fait, si je trouve la suite via mon réseau, je testerai pour voir ce que cache le colocataire de Charlotte…

.

Citations

Je sais que tu es une fille forte. Mais se reposer sur les autres n’est pas un signe de faiblesse. 
.
—————
.
Oui, mais têtue comme elle est, quand ce gage-ci sera perdu pour elle, comme les autres fois, elle trouvera un nouveau moyen de te défier. 
.
—————
.
– Je croyais que tu pouvais pas le blairer, ce mec !
– C’est toujours le cas. Garde tes amis près de toi et tes ennemis plus près encore.

.

Ma note

♥ 3/5

Publicités

10 réflexions au sujet de « « Le défi » (Comme un garçon T1) de Jenny »

  1. Cette BD me tentait carrément, mais vu comme tu décris l’héroïne, je passe totalement mon tour ! Puis les situations trop irréelles comme cela, nan merci^^’ L’idée de base est sympa pourtant =/

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s