News·Top Ten Tuesday

10 romans avec une belle histoire d’amitié en dessous (TTT 23/07/19)

Top Ten Tuesday

Bonjour à tous et toutes. Décidément, je suis peu régulière avec le Top Ten Tuesday (TTT), un petit rendez-vous hebdomadaire autour des livres initialement créé par The Broke and the Bookish et repris en français par Frogzine. Le dernier article de ce rdv remonte à environ un mois… Mais le sujet du jour me plaisait… J’ai donc décidé d’y participer.
.

Le thème du jour est
« 10 romans avec une belle histoire d’amitié en dessous »

.

emilie Saiwhisper

1. « L’année où je t’ai rencontré » de Cecelia Ahern

(Avis)

Jasmine aime deux choses : sa sœur, Heather, et son travail. Lorsqu’elle est licenciée, elle découvre qu’elle ne sait pas qui elle est réellement.
Matt aime deux choses : sa famille et l’alcool. Sans eux, il sombre.
Le chemin de ces deux personnages se croise le soir du réveillon du nouvel an. Ils ont du temps à ne savoir qu’en faire et se trouvent tous les deux à la croisée des chemins. Au fur et à mesure que l’année s’écoule, entre nuits étoilées et journées tranquilles, Jasmine et Matt nouent une amitié aussi surprenante qu’inattendue. Parfois, il faut savoir s’arrêter pour mieux se remettre en route.

.

2. « Le premier jour du reste de ma vie » de Virginie Grimaldi

(Avis)

Marie a tout préparé pour l’anniversaire de son mari : gâteaux, invités, décoration de l’appartement… Tout, y compris une surprise : à quarante ans, elle a décidé de le quitter. Marie a pris « un aller simple pour ailleurs ». Pour elle, c’est maintenant que tout commence. Vivre, enfin. Elle a donc réservé un billet sur un bateau de croisière qui fait le tour du monde. À bord, Marie rencontre deux femmes qui, elles aussi, sont à la croisée des chemins. Au fil de leurs aventures, parfois loufoques, elles pleurent et rient ensemble, à la reconquête du bonheur. Leurs vies à toutes les trois vont être transformées par ce voyage au bout du monde… Tout quitter pour tout recommencer : une comédie tendre et savoureuse !
.

3. « Minute, Papillon ! » d’Aurélie Valognes

(Avis)

Rose, 36 ans, mère célibataire, est une femme dévouée qui a toujours fait passer les besoins des autres avant les siens. Après avoir perdu son père et son emploi, la jeune femme apprend que Baptiste, son fils unique de 18 ans, quitte la maison. Son monde s’effondre. Cette ex-nounou d’enfer est alors contrainte d’accepter de travailler comme dame de compagnie pour une vieille dame riche et toquée, Colette, et son insupportable fille, la despotique Véronique. Et si, contre toute attente, cette rencontre atypique allait changer sa vie ?
.

4. « Les Petites Reines » de Clémentine Beauvais

(Avis)

À cause de leur physique ingrat, Mireille, Astrid et Hakima ont gagné le « concours de boudins » de leur collège de Bourg-en-Bresse. Les trois découvrent alors que leurs destins s’entrecroisent en une date et un lieu précis : Paris, l’Élysée, le 14 juillet. L’été des « trois Boudins » est donc tout tracé : destination la fameuse garden-party de l’Élysée !!! Et tant qu’à monter à Paris, autant le faire à vélo – comme vendeuses ambulantes de boudin, tiens ! Ce qu’elles n’avaient pas prévu, c’est que leur périple attire l’attention des médias… jusqu’à ce qu’elles deviennent célèbres !!! Entre galères, disputes, rigolades et remises en question, les trois filles dévalent les routes de France, dévorent ses fromages, s’invitent dans ses châteaux et ses bals au fil de leur odyssée. En vie, vraiment.

.
.5. « Bon rétablissement » de Marie-Sabine Roger
(Avis)« Depuis que je suis là, le monde entier me souhaite bon rétablissement, par téléphone, mail, courrier, personnes interposées. Par pigeons voyageurs, ça ne saurait tarder. Bon rétablissement. Quelle formule à la con ! »
« Veuf, sans enfants ni chien », Jean-Pierre est un vieil ours bourru et solitaire, à la retraite depuis sept ans. Suite à un accident bien étrange, le voilà immobilisé pendant des semaines à l’hôpital. Il ne pouvait pas imaginer pire. Et pourtant, depuis son lit, il va faire des rencontres inattendues qui bousculeront son égoïsme.

.

6. « Sweet sixteen » d’Annelise Heurtier

(Avis)

RENTRÉE 1957. Le plus prestigieux lycée de l’Arkansas ouvre pour la première fois ses portes à des étudiants noirs. Ils sont neuf à tenter l’aventure. Ils sont deux mille cinq cents, prêts à tout pour les en empêcher.

.

.

7. « Ma vie de Bacha Posh » de Nadia Hashimi

(Avis)

La famille d’Obayda aurait bien besoin d’un peu de chance : depuis l’accident de leur père, la vie dans la campagne afghane n’est pas facile pour la fillette de dix ans et ses soeurs. La tante d’Obayda a une idée pour leur porter bonheur : transformer la fillette en bacha posh, c’est-à-dire la faire passer pour un garçon. D’abord désemparée, Obayda – désormais appelée Obayd – devient amie avec Rahim, une autre bacha posh. En sa compagnie, elle va découvrir la liberté…

.

8. « Eleanor Oliphant va très bien » de Gail Honeyman

(Avis)

Eleanor Oliphant est un peu spéciale. Dotée d’une culture générale supérieure à la moyenne, peu soucieuse des bonnes manières et du vernis social, elle dit les choses telles qu’elle les pense, sans fard, sans ambages. Fidèle à sa devise « Mieux vaut être seule que mal accompagnée », Eleanor évite ses semblables et préfère passer ses samedis soir en compagnie d’une bouteille de vodka. Rien ne manque à sa vie minutieusement réglée et rythmée par ses conversations téléphoniques hebdomadaires avec « maman ». Mais tout change le jour où elle s’éprend du chanteur d’un groupe de rock à la mode. Décidée à conquérir de l’objet de son désir, Eleanor se lance dans un véritable marathon de transformations. Sur son chemin, elle croise aussi Raymond, un collègue qui sous des airs négligés, va lui faire repousser ses limites. Car en naviguant sur les eaux tumultueuses de son obsession amoureuse et de sa relation à distance avec « maman », Eleanor découvre que, parfois, même une entité autosuffisante a besoin d’un ami…

.

couv22822992 9. « D’ici là, porte-toi bien » de Carène Ponte

(Avis)

Avec son sable fin et son ciel azur, L’Avenue du Parc Resort and Spa est l’endroit idéal pour se remettre d’un coup dur. A condition de donner sa chance à la chance.
Alors que Samya tente de pardonner l’adultère de son mari, Alison aimerait oublier qu’elle s’est fait plaquer au pied de l’autel. Jessie s’est excusée mille fois pour le chat et le lave-linge, mais Jérémy est à bout : une pause s’impose. Apolline rêve d’un enfant qui ne vient pas. Quant à Mia, dix-neuf ans et déjà maman, elle se voit rejetée par sa famille. Geneviève, elle, perd peu à peu la mémoire.

Ensemble, elle vont libérer leurs émotions et s’apporter un soutien inattendu. Avec au bout du chemin, un gain inestimable : l’espoir.

.

10. « Le monde selon Britt-Marie » de Fredrik Backman

(Avis)

Britt-Marie, 63 ans, n’est absolument pas passive-agressive. C’est juste que la crasse, les griffures et les tiroirs à couverts rangés n’importe comment la font hurler intérieurement. Elle sort tout juste d’un mariage et d’une vie de femme au foyer qui ont duré quarante ans, et le seul travail qu’elle ait pu dégoter la conduit à Borg, un village frappé par la crise qui s’étire le long d’une route où tout est fermé, en dehors d’une pizzeria qui empeste la bière. Britt-Marie déteste le football, or il ne reste rien d’autre à Borg. Voilà qui ne présage pas grand-chose de bon. Mais quand les enfants de l’équipe du village ont si désespérément besoin d’un coach qu’ils sont prêts à confier le boulot à n’importe qui, que Britt-Marie ne soit ni compétente, ni volontaire n’empêche personne de la recruter! Et quand, sur ces entrefaites, Britt-Marie accepte l’invitation à dîner d’un policier et se fracture la main dans un solarium, elle ne peut plus faire machine arrière.

.

Quels ouvrages auriez-vous mis pour ce top ? En avons-nous en commun ? Certains titres vont tentent-ils ? Avez-vous triché à ce TTT en changeant de thème ?
Passez une belle journée !

13 réflexions au sujet de « 10 romans avec une belle histoire d’amitié en dessous (TTT 23/07/19) »

  1. C’est drôle, j’ai un livre à lire des trois premières auteures que tu cites mais pas ceux-là ^^ Ce sont des auteures que je dois découvrir avec Au petit bonheur la chance !, Les Jours meilleurs et Il est grand temps de rallumer les étoiles, j’espère ne pas être déçue.

    Aimé par 1 personne

    1. Ce sont trois auteures assez prolifiques et parfaites pour l’été/se détendre.
      Ah, j’ai lu les deux derniers que tu as cité !^^
      Les jours meilleurs est sympa, mais ce n’est pas le meilleur que j’ai lu de Cecelia Ahern (malgré le prix des lectrices).
      Il est grand temps de rallumer les étoiles est plein d’humour, de beaux messages et de bons sentiments.
      Je croise les doigts pour que ces titres te plaisent et te détendent. Bonne future lecture !

      Aimé par 1 personne

  2. Chouette sélection, je ne pense pas que j’aurais réussi à trouver 10 romans…
    Je n’ai lu que Les Petites Reines et j’avais, en effet, beaucoup apprécié ces belles amitiés qui se nouent en cours d’aventure 🙂

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s