Romances·Romans

« Confess » de Colleen Hoover

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « Confess »
Auteur : Colleen Hoover
Genre : Romance / Roman contemporain
Éditeur : Hugo & Cie

.

résumé du livre

Auburn Reed a des plans très précis pour son avenir, et elle ne laissera personne se mettre sur son chemin. Lorsqu’elle franchit la porte d’une galerie d’art à Dallas pour un entretien, elle s’attend à tout sauf à l’irrésistible attraction qui la pousse vers Owen Gentry. Cet artiste énigmatique semble avoir beaucoup de choses à vouloir cacher à tout prix. Pour tenter de découvrir ses secrets les plus intimes, Auburn va baisser toutes ses barrières, pour comprendre qu’elle risque bien plus gros qu’elle ne pensait. Elle n’a qu’une solution : s’éloigner d’Owen au plus vite. Mais la dernière chose que souhaite Owen, c’est la perdre. Pour sauver leur relation, il devra tout confesser. Mais parfois, les mots peuvent être bien plus destructeur que la vérité…

.

Ma critique

Olala, j’ai bien fait d’acheter ce roman de Colleen Hoover même si, de premier abord, le résumé me semblait assez cousu de fil blanc ! J’ai tout simplement adoré ma lecture et, malgré mon week-end chargé, j’ai eu du mal à décrocher de cette histoire qui me hantait dès que je n’avais plus le livre entre les mains… Que ce soient les protagonistes, la romance complexe, le rythme de l’intrigue et les secrets de chacun, j’ai été comblée ! Si je devais attribuer un classement parmi les publications de l’auteure, je placerais « Confess » à égalité avec « Maybe someday ».

couv38537777Ce titre m’a fait ressentir beaucoup d’émotions et ce, dès le début. D’ailleurs, les moments les plus forts ont été le prologue ainsi que l’épilogue… Le premier parce qu’il montrait un amour très fort au-delà de la maladie et de la jeunesse et le second parce qu’il bouclait à merveille l’histoire tout en permettant de mieux comprendre certaines choses… De façon générale, j’ai été touchée les deux narrateurs : par leur personnalité, par leurs fragilités et par décisions difficiles. Auburn m’a plu pour sa sensibilité, sa détermination et sa franchise. Elle est vraiment allée jusqu’au bout, même si cela la déchirait, pour ses convictions… De son côté, Owen s’est révélé plus étoffé qu’il n’y paraissait. Ses nombreux non-dits m’ont étonnée, car je ne le pensais pas capable de cela… Moi qui, de premier abord, pensais qu’il allait jouer le rôle de l’artiste séducteur mais torturé, je me suis méprise ! Contrairement à ce que je pensais, plusieurs révélations m’ont surprise… Bien sûr, on s’attend au dénouement final ainsi qu’au secret de Trey néanmoins, je ne voulais pas qu’il en soit autrement !

Les personnages secondaires sont plutôt survolés et assez manichéens toutefois, ils ont quand même été intéressants. C’est en particulier le cas d’Emery, la colocataire spéciale d’Auburn, ou encore AJ que j’aurais voulu voir davantage… Celui qui m’a plu le plus est Trey, le frère flic d’Adam… En effet, le jeune homme m’a tout simplement fait songer à Shane dans The Walking Dead ! Il a un personnage complexe qui oscille entre le bien et le mal, l’amour et la haine, le désir et la rancune… Que le rôle de ce type de personnage soit bon ou mauvais, j’apprécie la complexité de son tempérament et de ses sentiments… Quel dommage que l’on anticipe dès le début les rebondissements le concernant…

Même si ce roman a des défauts, on passe un bon moment si on cherche de la new romance pour se distraire. J’ai apprécié cette histoire qui mêle avec brio romance, famille, art, courage et destin. Certes, on frôle parfois la surenchère cependant, cela ne m’a pas spécialement gênée, car j’ai été transportée par le ressenti des personnages et par la plume aussi fluide qu’addictive de l’auteure. De plus, le fait d’intégrer des confessions rédigées par de réels anonymes et des peintures m’a beaucoup plu. Comme avec « Maybe someday », il y a un petit plus en rapport avec la passion de l’un des personnages qui fait sortir ce roman de l’ordinaire ! Une très bonne lecture qui m’a permis de me tenir en haleine et de me détendre dès que j’en ressentais le besoin.

.

confess
Quelques illus’ que l’on peut trouver dans le roman.

.

Citations.
Je pense que l’amour est quelque chose de difficile à définir. Tu peux aimer beaucoup de choses chez une personne, et pourtant ne pas être amoureux de la personne entière.
.
—————
.
J’ai vu comment elle se comportait avec son fils. J’ai vu ce qu’elle sacrifiait pour lui. J’ai vu quel mal des parents devraient se donner pour assurer à leurs enfants la meilleure vie possible. Alors je compare avec nous, papa, et je me dis qu’on a tout raté
.
—————
.
Il y a des gens qu’on rencontre, dont on fait connaissance, et il y a ceux qu’on rencontre et qu’on connaissait déjà.
.
—————
.
J’éclate de rire et capte alors toute la tendresse de son regard ; je saisis que c’est ça que je veux. Le dévouement. Ça devrait être la base de toute relation. Si quelqu’un tient vraiment à vous, il n’en aura que plus de satisfaction à vous rendre heureux, plutôt qu’à chercher son propre plaisir.
.

Ma note

5/5

 

24 réflexions au sujet de « « Confess » de Colleen Hoover »

  1. Olala moi j’ai envie de l’acheter !!! Tu en parles si bien ! Et puis, j’aime bien les romances, également. L’idée qu’une romance est forcément cul cul est tout à fait infondée.

    Aimé par 1 personne

  2. Je n’ai lu qu’un roman de Colleen Hoover (le premier tome de sa saga Indécent), que je n’ai pas vraiment aimé mais je ne désespère pas, j’ai envie de comprendre pourquoi tant de lecteurs l’encensent et Confess (tout comme Maybe Someday) fait parti de ses romans qui me tentent vraiment, ton avis me donne encore plus envie de retenter ! 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Jamais lu Indécent, mais j’ai vu que les avis étaient souvent partagés. Tu n’as malheureusement pas eu de chance en commençant par celui-ci.
      J’espère que, si tu laisses une seconde chance à cette auteure (avec Confess ou Maybe Someday) tu apprécieras autant que moi. 🙂

      Aimé par 1 personne

  3. c’est vrai que ce livre est génial, mais je n’arrive pas à le mettre au même niveau de Maybe Someday, mais pas loin quand même 😉 il a été adapté en série mais je n’ai pas encore eu le temps de la regarder !

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s