Fantastique/Fantasy·Littérature jeunesse·Manga·Science Fiction

« Outlaw Players » T1 de Shonen

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « Outlaw Players » T1
Auteur : Shonen
Genre : Manga / Littérature jeunesse – ado / Fantasy / Science-Fiction
Éditeur : Ki-Oon

.

résumé du livreDans Thera, jeu en ligne révolutionnaire ultra-réaliste et à l’univers quasi-infini, chacun peut devenir ce qu’il désire, et vivre d’incroyables aventures ! Mais pour Sakuu, la première immersion tourne au cauchemar : incapable de se déconnecter, il se retrouve prisonnier d’un monde virtuel peuplé de créatures assoiffées de sang ! Sans accès aux interfaces de jeu ou aux items de soins, qui sait ce qu’il adviendra de lui s’il perd la vie dans Thera… Et il n’est pas le seul : sa route croise celle d’autres joueurs victimes du même problème. Pour ces « Outlaw Players », le game over n’est pas une option. Quelle que soit la cause du bug, Sakuu et ses compagnons n’ont pas le choix : ils doivent s’endurcir, explorer, apprendre, et surtout … survivre !

.

Ma critique

Cette saga semble être dans la lignée de certains mangas du moment ! En effet, on retrouve l’idée de jeu en réalité augmentée révolutionnaire dans lequel beaucoup de gens aiment se plonger pour oublier le quotidien.couv4559255 Grâce à une technologie de pointe, on peut créer son personnage et vivre des aventures… Mais également ressentir les choses ! Lors des phases de combat, on peut éprouver de la douleur, ce qui ajoute de l’immersion. Bien évidemment, comme dans tout MMORPG, il est préférable de faire équipe avec d’autres joueurs pour progresser… Ce sera même primordial pour le jeune Sakuu et d’autres personnages, car ils vont rapidement se rendre compte qu’ils sont victimes d’un bug semblable à celui de « Sword Art Online » : ils ne peuvent pas se déconnecter. Cette fois-ci, c’est pire, car ils n’ont même pas accès à leur interface de jeu, ce qui les empêche de progresser correctement ou de se soigner… Or, dans un monster bashing (jeu où on doit principalement tuer des monstres), il est primordial pour les joueurs d’avoir leurs points de vie au maximum ! Il y a donc une certaine tension, puisque le risque de mourir réellement existe pour le héros et ses comparses… J’ai apprécié l’idée, même si j’ai trouvé que c’était assez copié sur diverses œuvres comme Yureka, un manga que j’ai lu adolescente, ou encore « Sword Art Online » qui connaît un succès depuis ces dernières années. On n’innove donc pas le genre toutefois, cela reste sympathique !

Ce premier opus est purement introductif. Il permet de planter le décor, montrer les bases de ce jeu vidéo avec les différentes classes ou le fonctionnement de l’univers, de présenter une brochette de protagonistes et de titiller la curiosité du lecteur. Il y a également un peu d’action grâce à des quêtes, des combats contre des ennemis ou des boss ainsi qu’une phase PVP (duel entre deux joueurs). Les personnages semblent assez stéréotypés, puisque l’on a le héros guerrier/paladin qui protège les autres, les belles magiciennes/invocatrices/soigneuses et d’autres individus comme la jolie voleuse taquine qui apprécie beaucoup ce héros mystérieux… On a donc l’impression de déjà-vu, ce qui est un peu dommage. J’espère que la suite offrira davantage de surprises ou se permettra de sortir des sentiers battus ! En tout cas, je compte bien emprunter les autres tomes disponibles à la médiathèque, ne serait-ce que pour le coup de crayon qui m’a bien plu. Les planches sont dynamiques et bien dessinées. Je ne connaissais pas cet auteur français ! Il a beaucoup de talent et n’a rien à envier à ses collègues japonais. On distingue également quelques clins d’œil sympathiques à divers univers comme Final Fantasy, Pokemon, JoJo’s Bizarre Adventure, etc. Le résultat est donc plutôt plaisant. Je lirai le second tome très bientôt.

.

.

Citations

.
Dans une société moderne où l’individu peine à trouver sa place, et où le quotidien est régi par la frustration et le stress, les loisirs sont devenus un remède indispensable…
.

—————
.
Et voilà, c’est ma première nuit en étant conscient d’être prisonnier de la matrice ! Dire qu’il m’aura fallu plus de trois semaines pour l’apprendre… J’espère que la situation va se débloquer rapidement… Je me vois mal passer une année entière dans ce monde ! Quand je pense à toutes les fois où j’aurais pu y laisser ma peau par ignorance… Brr, ça fait froid dans le dos !!
.

Ma note

3,5/5

saiwhisper-3etoiles-sympa-palmal

10 réflexions au sujet de « « Outlaw Players » T1 de Shonen »

  1. Ce n’est pas forcément le genre de mangas que je lis, mais ton avis étant plutôt positif malgré peut-être un manque d’originalité, je le feuilletterai si je le croise à la bibliothèque d’autant que je suis toujours sensible aux jolis coups de crayon 🙂

    Aimé par 1 personne

  2. J’en ai souvent entendu parler mais pour une raison étrange mon esprit refuse de lire des « manfras » 😅je me doutais aussi que les perso seraient stéréotypés et qu’il manquerait d’originalité donc je ne pense pas l’acheter, le lire en media peut être (mais je lirai ton avis sur le tome 2 👌)

    Aimé par 1 personne

    1. Oh, pourtant il y a de bons manfras.^^ Je trouve que ce Shonen n’a rien à envier à ses confrères.
      Après, pour l’originalité de l’histoire, j’ai lu que l’auteur a conçu son histoire et plusieurs planches en 2000/2003… Mais qu’il n’a pas été édité de suite. Du coup, des sagas plus connues lui sont passées devant. ^^ Donc on peut lui pardonner.
      L’avis du t2 est en ligne ! C’était sympa aussi et dans la lignée du t1. 😀

      Aimé par 1 personne

Répondre à lespagesquitournent Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s