Fantastique/Fantasy

« La Loi du sang » (Diablo T1) de Richard A. Knaak

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « La Loi du sang » (Diablo T1)
Auteur : Richard A. Knaak
Genre : Fantasy / Dark Fantasy
Éditeur : Fleuve Noir

.

résumé du livre

Depuis l’origine, les forces du Bien et du Mal s’affrontent dans une lutte sans merci pour déterminer le sort de la création. Un combat dont ni homme, ni ange, ni démon ne sortira indemne… Norrec Vizharan est l’incarnation vivante du cauchemar. A la recherche d’un trésor disparu, il voit se matérialiser ses rêves les plus fous sous la forme d’une armure ayant appartenu au légendaire Baron du Sang ; armure maudite qui étend son emprise maléfique sur l’esprit torturé de Norrec… Poursuivi par des démons qui convoitent l’habit de l’ombre pour leur propre usage, il doit réfréner sa soif de sang et découvrir la vérité sur la malédiction avant d’être happé par les ténèbres à tout jamais…

.

Ma critique

Lorsque j’ai trouvé ce roman dans une cabane à livres, j’étais vraiment surprise de voir que la licence Diablo avait également eu droit à plusieurs publications ! Lors de sa sortie, j’avais passé beaucoup d’heures à jouer à Diablo III avec mon conjoint… J’étais donc curieuse d’en savoir plus sur cet univers médiéval et fantastique, même si ce volume ne retraçait pas le jeu sur lequel je m’étais amusée ! Hélas, je ne suis pas spécialement ressortie convaincue par cette lecture. Certes, je me doutais qu’il ne serait pas question de Nephalem, une ancienne race d’humains issue de l’union bâtarde entre un ange et un démon… Mais j’espérais que l’on ne ferait pas simplement allusion verrait aux démons primordiaux et que l’on en verrait au moins un… couv27237967En réalité, j’ai surtout eu l’impression de lire de la fantasy classique avec une panoplie de créatures maléfiques comme les zombies et les démons ! Ce n’est donc pas mauvais toutefois, quand une série s’appelle « Diablo », on s’attend au moins à le voir apparaître…

Norrec, le personnage principal, va malencontreusement tuer ses amis lors d’une fouille au trésor… Cet acte impensable, il le doit à la puissante armure de Bartuc, un seigneur des démons et sorcier noir que l’on surnommait autrefois le « Maître de sang ». Or, cette pièce d’équipement est dotée d’une âme corrompue qui va forcer le mercenaire à agir contre son gré. Dès lors, un long voyage commence pour le pauvre homme qui ne peut résister à cette emprise maléfique… Parallèlement, on va également suivre deux autres récits qui vont finir par croiser le scénario principal. On a donc l’histoire de la sorcière Galeona, du démon Xazax et du tyran obsessionnel Augustus qui convoitent l’armure, ainsi que les aventures de Kara, une belle nécromancienne bien décidée à arrêter Norrec et à cacher de nouveau l’armure. L’intrigue tourne donc autour de Bartuc et de sa puissante cuirasse, ce qui ne m’a pas spécialement enthousiasmée… Il faut également avouer que je n’ai eu aucune attache pour les différents protagonistes que j’ai souvent jugé stéréotypés, manichéens et assez creux. Mon cœur balançait entre un Norrec passif manquant clairement de personnalité, une Galeona qui se sert surtout de ses charmes plutôt que de ses pouvoirs, un Augustus aussi méchant que fourbe, un Xazax sournois, une Kara dévouée au bien, etc. Seuls les revenants Sadun et Fauztin traquant eux aussi Norrec ont un caractère nuancé, ce qui fait peu à mon goût.

En plus des personnages principaux et secondaires qui m’ont laissé un goût amer, je n’ai pas vraiment accroché à l’intrigue qui s’est révélée assez cousue de fil blanc. Le dénouement est également bâclé, alors que l’on aurait pu conclure sur l’épopée de façon moins facile et bien plus sombre. Rares sont les choses qui m’ont plu, mais il y en : une plume assez fluide, des moments de manipulation, une atmosphère fantaisiste plaisante bien que non-révolutionnaire et le fait qu’il n’est pas nécessaire de connaître la licence pour découvrir cet ouvrage. Malheureusement, ces éléments ne compensent pas le reste. Je ne compte pas lire la suite de cette saga et je me contenterai des jeux vidéo de la firme !

.

.

Citations.
Depuis qu’il était en âge de soulever une épée, il n’avait connu que la guerre. Autrefois, il avait eu ce qui ressemblait à une famille mais tous ses membres étaient à présent morts que ses idéaux. Il se considérait toujours comme un homme décent mais la décence ne remplit pas l’estomac. 

—————

Il avait laissé les montagnes loin derrière lui… sans pouvoir vraiment se rappeler comment il avait voyagé si loin et si vite. A un certain moment, Norrec s’était évanoui d’épuisement mais, à l’évidence, l’armure avait continué. En dépit du fait qu’aucun de ces efforts n’avaient été le sien, chacun de ses muscles hurlait de douleur, chacun de ses os était comme brisé. Les lèvres desséchées, le corps en sueur, il ne rêvait que d’une chose : se débarrasser de cette armure. Un rêve impossible. L’armure faisait de lui ce qu’elle voulait.

—————

Du coin de l’œil, Norrec vit son autre compagnon hésiter puis lever son arme pour l’attaquer. Une fureur comme il n’en avait jamais connue s’empara de lui. Le monde devint rouge sang… avant de plonger dans les ténèbres.
Et dans ces ténèbres, Norrec Vizharan entendit des hurlements.

.

Ma note

♥ 2/5

8 réflexions au sujet de « « La Loi du sang » (Diablo T1) de Richard A. Knaak »

    1. Si si si, apparemment tu as plusieurs séries de Diablo avec différents auteurs.^^ Peut-être que celui-ci est moins bien que les autres ? Je l’ignore… Mais ce n’est effectivement pas une réussite.
      Olala, par contre, il y a vraiment plein de sagas dédiées à WOW ! :3 Tu les as quasiment toutes lues ?

      Aimé par 1 personne

Répondre à Xander Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s