Romans policiers / Thriller

« Angor » de Franck Thilliez

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « Angor »
Auteur : Franck Thilliez
Genre : Roman policier / Thriller
Éditeur : Fleuve Noir

.

résumé du livre

Camille Thibaut est jeune gendarme dans le nord de la France à Villeneuve d’Ascq. Très appréciée dans son service, certains de ses collègues s’inquiètent pour elle. Depuis son opération. Depuis sa greffe du cœur. Et depuis qu’elle a des cauchemars chaque nuit. Une femme séquestrée l’appelle au secours. Un rêve tellement vrai, comme un souvenir… celui de son donneur ? Alors qu’elle est en plein rejet de greffe et qu’elle sait qu’elle va mourir, Camille n’a plus qu’une obsession : savoir qui lui a donné son cœur et quel drame son donneur a vécu…
Au même moment, à une centaine de kilomètres de là, deux employés de l’Office National des Forêts constatent les dégâts des orages violents survenus en ce mois d’août. Dans une cavité mise à jour par un arbre déraciné, ils croient apercevoir une ombre. L’un d’eux s’approche. Deux yeux presque blancs, dépourvus d’iris. C’est tout ce qu’il aura le temps de voir avant qu’une main venue du fond du trou lui agrippe les cheveux et tire de toutes ses forces.
Lucie et Sharko sont en train de donner le biberon à leurs jumeaux âgés d’un mois quand Franck est appelé sur une nouvelle affaire. Une femme semble avoir été victime d’une longue séquestration. Presque aveugle, tant elle est restée dans le noir. Retrouvée… sous un arbre. Lucie est inquiète  » Plus jamais en première ligne  » lui a promis le père de ses enfants. Mais elle-même parviendra-t-elle à laisser son homme enquêter seul pendant qu’elle termine son congé maternité ? D’autant que l’enquête prend des proportions inhabituelles lorsque Sharko s’aperçoit qu’à chacune de ses découvertes il a été devancé : par une jeune femme, gendarme dans le Nord…

.

Ma critique

Ouvrage pris dans une boîte à livres et qui prenait la poussière sur mon étagère depuis plus de deux ans, j’avoue que j’ai failli le remettre en circulation plus d’une fois par manque d’intérêt… Toutefois, en ayant vu les très bons avis et en connaissant mes envies soudaines de polar/thriller, j’ai gardé « Angor » en me disant qu’il serait lu un jour… Et j’ai bien fait !!! J’ai été happée par cette enquête qui m’a tenue en haleine grâce à son rythme aussi vif que continu.couv73014852 Sur plus de six cent pages, je ne me suis jamais ennuyée, car Franck Thilliez a toujours su proposer un flot de scènes d’action ou de révélations. Son système de narration multiple a également apporté une certaine dynamique au récit, car cela donne la possibilité de distinguer tous les personnages et de les voir progresser dans leur enquête, jusqu’à devenir une seule et même équipe. Non seulement les indices sont différents, mais cela permet également de découvrir le tempérament de tous les personnages.

D’après le verso du livre, « Angor » est la quatrième aventure de Lucie et de Sharko, deux policiers que la vie n’a pas épargnés, mais qui sont aujourd’hui un couple heureux avec deux petits jumeaux. Même si je connaissais Sharko, il ne me semble pas avoir lu les tomes précédents ou alors je n’en ai plus aucun souvenir… Cela a donc été une découverte ! Or, l’auteur a très bien su s’adapter à ses lecteurs fidèles suivant la publication de chaque volet et ceux qui, comme moi, commencent par n’importe quel tome ! C’est vraiment compréhensible et on s’attache rapidement au couple, à leur collègue Nicolas ou encore à Camille, une gendarme qui va rencontrer le service de Sharko lors de cette enquête. J’ai plutôt bien accroché à cette dernière qui, malgré des problèmes de santé graves, garde la détermination, le courage, le sens de l’analyse et l’énergie d’avancer. L’idée de mémoire cellulaire m’a plu, car on sent réellement un changement de comportement progressif au fil des chapitres. On se demande jusqu’où va aller l’emprise de la personnalité du donneur, ce qui ajoute une tension supplémentaire. Le tandem principal m’a également satisfaite, car il se complète bien.

Ce sombre thriller est géré d’une main de maître ! La mise en place est efficace, la progression constante et loin d’être sans risques ! Seule la fin m’a semblé un peu clichée et m’a fait échapper de peu au coup de cœur, car je pensais qu’elle serait plus originale… mais qu’importe ! Je retiendrai surtout cette enquête haletante qui m’a permis de passer un très bon moment de lecture ! C’était aussi bien que du Maxime Chattam, un auteur qui aime également plonger ses lecteurs dans les bas-fonds de l’humanité… Ainsi, ce ne sera sûrement pas le dernier Thilliez que je lis ! Peut-être que le prochain sera Pandémia, qui est apparemment le prochain volet avec Sharko et Lucie (ainsi que, je l’espère, le nouveau tandem ?)…

.

Citations

C’est sur les champs de bataille dévastés qu’éclosent les plus belles fleurs… Il faut garder espoir en notre monde.
.
—————
.

Elle songea bien malgré elle à une vieille blague belge : « Monsieur, vous avez une grave maladie et il vous reste deux mois à vivre… Et l’autre de répondre : Dans ce cas, je choisis juillet et août ».
.
—————
.
– Quand tu repenses à ce qui s’est passé dans ce pays… fit Camille. C’est horrible, ce qu’on a fait à ces enfants et à leurs mères. Te voler ton bébé, te faire croire que ton propre enfant est mort-né pour le vendre à des inconnus. Les dictatures sont des instruments du diable, et il y a toujours des ordures pour s’insinuer dans les failles et profiter de la misère des peuples.
– Comme partout.
.
—————
.
Les gens aiment flirter avec l’interdit, sortir des rails d’une société qui les étouffe. Avec mon métier, j’ai déjà vu des gens s’approcher d’une scène de crime, rien que pour voir ce qui n’est pas regardable… Et puis, regarde ce bouquin, là, Cinquante Nuances de Grey qui paraît bientôt. Un vrai phénomène partout dans le monde, déjà premier sur tous les sites de ventes en ligne. Et qu’est-ce que ça raconte au final, hein ? Une histoire de dominant/dominé. Du cul, du SM, de la transgression.
.
.

Ma note

5/5

16 réflexions au sujet de « « Angor » de Franck Thilliez »

  1. Une lecture que tu as bien fait de prendre, de garder et surtout de lire si l’on se fie à ton avis plein d’enthousiasme 🙂
    L’idée de mémoire cellulaire m’intrigue beaucoup. Je n’ai d’ailleurs pas de mal à te croire quand tu dis que ça apporte une tension supplémentaire !
    Et chapeau à l’auteur d’avoir réussi à construire sa série de manière à ce qu’on puisse la prendre en cours de route sans avoir l’impression d’avoir un manque…

    Aimé par 1 personne

    1. Ah ! J’ai peur que tu sois peut-être un peu déçu… J’ai lu des avis des disant que Sharko et Hennebelle étaient assez en retrait par rapport aux anciens titres… Ce qui est vrai étant donné qu’il y a quatre narrateurs dont une (Camille) que l’on découvre dans cet opus… Il faut que chacun ai la parole/un rôle.
      A part ça, c’est super.^^

      Aimé par 1 personne

    1. Oui, ses enquêtes sont généralement hyper intéressantes et bien documentées côté sciences.
      J’ai d’excellents retours sur Pandémia ! D’ailleurs, dans le cadre de mon travail, on avait lu des extraits de ce livre (pour un salon du polar en Lorraine). Ca avait l’air d’être un super thriller. ❤ Bonne future lecture !

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s