Romances

« Ma vie, mon ex et autres calamités » de Marie Vareille

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « Ma vie, mon ex et autres calamités »
Auteur : Marie Vareille
Genre : Roman contemporain / Romance / Chick-LIt
Éditeur : France Loisirs (Piment)

.

résumé du livre

Juliette a un amoureux, un job, un appartement et trente-et-une paires de chaussures. Mais toutes les bonnes choses ont une fin : du jour au lendemain elle se retrouve célibataire, chômeuse et sans logement ! Elle déprime pendant des jours devant Gossip Girl en engloutissant des kilos de Chococookies. Jusqu’à ce qu’une série de quiproquos rocambolesques la contraigne à affronter sa plus grande terreur, l’avion, et à s’envoler pour les Maldives à la poursuite de son ex et de sa mystérieuse nouvelle copine. Évidemment, là non plus, les choses ne tournent pas comme elle l’avait imaginé. Elle rencontre notamment un jeune homme, certes très beau, mais aussi très désagréable…

.

Ma critique

couv15961301Rien de mieux qu’une comédie romantique pour se distraire d’une insomnie ! J’avais besoin d’une lecture légère, sans prise de tête, sympathique et drôle. Comme souvent avec Marie Vareille, ce fut le cas ! Son histoire est effectivement très détente, avec une bonne dose d’humour, une héroïne assez paumée mais agréable, des quiproquos ou des problèmes à dénouer et, surtout, de l’amour. Ici, il est question de Juliette, une trentenaire qui va tout perdre du jour au lendemain : son travail suite à une erreur d’inattention, son chéri qui va faire ses valises sans vraiment lui donner d’explications ainsi que son appartement dont elle a du mal à payer le loyer (surtout sans emploi !). N’écoutant que son cœur, la jeune femme décide de tenter le tout pour le tout en poursuivant son ex-petit ami jusqu’aux Maldives, où il est pourtant parti en couple… Autant, je peux comprendre qu’elle ne puisse pas oublier le beau Nicolas après plusieurs années de vie commune, autant, j’ai trouvé Juliette naïve et trop idéaliste… Son ex est l’a quittée en l’accusant de vivre sur son nuage et de ne pas faire attention à lui alors qu’elle fait tout à la maison et, comme il est encore étudiant, l’entretient en payant la totalité des frais… Mais, en plus, ce goujat attend le pire moment pour décider de partir alors qu’il l’envisageait depuis plusieurs mois ! C’est un homme malhonnête, lâche et détestable… Je ne lui aurais laissé aucune chance ! En tant que lectrice, j’avais envie de lui donner des claques à plusieurs reprises (à lui comme à elle) ! Ainsi, même si on se laisse porter par l’aventure, je ne me suis pas spécialement attachée à l’héroïne qui fut jugée assez cruche.

Une fois aux Maldives, l’atmosphère du roman est devenue ensoleillée, estivale et détente. Au programme : cocktails, plongée, bungalows et bronzette !… Mais aussi, comme vous vous en doutez, séduction ! En effet, Juliette va faire la rencontre de Mark, un homme railleur, à l’humour acerbe, pragmatique, sportif, beau et attentif… Un vacancier qui va à la fois lui taper sur le système, lui permettre de réfléchir et de prendre du recul, tout en la divertissant en lui proposant diverses activités ou sa simple compagnie… J’ai beaucoup aimé leurs échanges, notamment au début, car ils ne manquent pas de piquant ! Leurs joutes verbales m’ont arraché plus d’un sourire ! L’ambiance était plaisante et je me suis imaginée en vacances avec les personnages… Hélas, plusieurs défauts m’empêchaient de savourer pleinement ma lecture et n’ont jamais réussi à disparaître…

Tout d’abord, il y a le scénario qui est clairement cousu de fil blanc. Je suis certaine qu’en ayant lu le résumé ou ma critique, vous aurez compris ce qu’il va se passer durant la moitié du livre… Et encore, afin de ne pas trop en dire, j’ai volontairement omis de vous parler des personnages secondaires dont on devine les intentions dès leur première apparition ! Certains d’entre eux ont beau être intéressants ou attendrissants, ils sont globalement tous clichés ! Il est difficile de ne pas fermer les yeux sur ce point faible, sur l’héroïne très fleur bleue et sur l’ensemble du livre beaucoup trop téléphoné… Malgré les avis hyper positifs de cet ouvrage, j’ai clairement lu mieux de cette auteure. Il n’empêche que cela reste une lecture agréable, plutôt addictive (je l’ai lu d’une traite sans m’en rendre compte), idéale pour une bulle de calme ou des vacances d’été sur une plage de sable fin

.

Citations

Selon Nicolas, ses cheveux au réveil formaient « un ensemble désordonné ressemblant de manière frappante à une toile de Jackson Pollock ».
.
—————
.

Un court instant, elle envisagea de lui rouler une pelle. Elle aurait pu prétendre que c’était la tradition en France quand on rencontre un étranger et que s’offusquer de cette coutume revenait à risquer un accident diplomatique majeur.

.
—————
.
Et comme il n’existe pas de chagrins qui résistent à beaucoup de beurre, de farine, de sucre, 48 pour cent de chocolat au lait et quelques zestes de carbonate d’acide d’amonium et de diphosphate disodique, quelques biscuits (et trois cent cinquante mille calories) plus tard, elle finit par se calmer un peu.
.
—————
.
Chiara partit dans un monologue d’insultes obscènes, majoritairement en italien, car être grossier en français, c’est être vulgaire, mais en italien, c’est avoir du caractère.
.
.

Ma note

4/5

9 réflexions au sujet de « « Ma vie, mon ex et autres calamités » de Marie Vareille »

  1. Je te rejoins sur tous les points !!! Juliette est vraiment naïve et agacante au début du livre, son ex est détestable et on a juste envie de le bruler sur la place publique^^. C’est néanmoins une lecture agréable malgré les gros clichés. C’est le 1er livre qu’a écrit cette autrice et ça se sent, on voit nettement le progres qu’elle a fait quand on lit ses autres livres 😀 C’est aussi pour ça que j’aime autant Marie Vareille, elle sait nous étonner a chaque fois.

    Aimé par 1 personne

    1. Cela me rassure que l’on soit d’accord !^^ J’ai lu tant d’avis où les gens adorent l’héroïne dès le début…
      Oui, tu as raison : son évolution se sent ! Quand je vois son dernier avec les chaussettes orphelines, par exemple, le texte est tellement plus profond et les personnages secondaires plus creusés… ❤
      C'est une auteure que j'apprécie de plus en plus et dont j'essaye de lire un maximum d'ouvrages depuis cette année.

      Aimé par 1 personne

  2. Pour ce genre de romans, le côté scénario cousu de fil blanc ne me gêne pas trop, mais alors les héroïnes naïves, voire cruches, qui courent après un ex odieux, ça a vraiment le don de m’exaspérer. Ce point me rebute pas mal, mais il y en a un autre qui, à l’inverse, me donne envie, ce sont les joutes verbales entre l’héroïne et Mark 🙂 Je ne pense pas acheter le livre, mais si je tombe dessus, je le lirai donc avec plaisir…

    Aimé par 1 personne

    1. Oui, c’est vraiment parfait pour l’été ou des petites vacances.^^
      J’ai trouvé La vie rêvée des chaussettes orphelines plus profond côté psychologie. Il était super et vraiment bien développé de ce côté-là. Ici, on est plus dans la détente.

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s