Fantastique/Fantasy·Romances

« Le secret des âmes-sœurs » (Myrihandes T1) de Guilhem Méric

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « Le secret des âmes-sœurs » (Myrihandes T1)
Auteur : Guilhem Méric
Genre : Fantasy / Fantastique
Éditeur : Harmonia Production

.

résumé du livre

Arrachés brutalement l’un à l’autre quand ils étaient enfants, Sisam et Helya se retrouvent dix ans plus tard pour apprendre qu’ils sont des Âmes-Sœurs, capables de s’unir en un seul et même corps aux pouvoirs de légende : un Myrihande. Leur existence, hélas, est hors-la-loi. Œuvrant sous l’autorité d’un lointain seigneur, les Gouverneurs des Trois Cités exercent depuis toujours une terrible oppression sur les Âmes-Sœurs, afin que nul Myrihande ne renaisse en ce monde. Pour sauver leur amour, mais aussi libérer toutes les autres Âmes-Sœurs prisonnières des Cités, Sisam et Helya vont devoir tout apprendre du lien secret qui les unit, qui pourrait faire d’eux le plus sage et le plus puissant des Myrihandes…

.

Ma critique

Encore un pavé Fantasy de ma PAL qui a été dévoré en septembre ! Cette fois-ci, il s’agit d’un joli cadeau de mon amie Mikasa (merciiiii !) qui a rencontré l’auteur et me l’a gentiment fait dédicacer. J’avoue qu’en voyant l’épaisseur du roman, j’avais quelques appréhensions, surtout après mes quelques déceptions du genre Heroic Fantasy ce mois-ci, et j’espérais suffisamment accrocher pour aller au bout de ces 600 pages… Heureusement, l’univers a été suffisamment riche et étoffé pour me conquérir ! J’ai apprécié plonger dans le monde des Myrihandes, ces êtres divins faits de lumière et d’amour que Guilhem Méric a conçu en se basant sur le mythe des androgynes d’Aristophane que je ne connaissais pas. Au fil de l’histoire, je me suis rendu compte à quel point l’auteur était un passionné de textes anciens, de l’Antiquité, de lectures ou de films divers (aussi bien des classiques que des œuvres comme Le Seigneur des Anneaux) d’où il puise son inspiration. couv37912198Et le résultat est là : le peuple des Myrihandes, des Ch’Ken (âmes sœurs) et plusieurs légendes ou créatures comme les félinides que je vous laisse découvrir sont très intéressants ! J’ai d’ailleurs particulièrement aimé les pages annexes qui permettent de peaufiner l’univers et qui sont agrémentées de nombreuses illustrations.

Le scénario met un peu de temps à se mettre en place néanmoins, cela permet au lecteur de découvrir le monde dans lequel vont progresser les protagonistes et de bien cerner ces derniers (notamment les personnages secondaires qui sont assez nombreux). Sisam et Helya, amis d’enfance voire un peu plus, vont être séparés à leur adolescence. Le récit nous plonge alors des années plus tard, lorsqu’ils sont devenus adultes et ayant chacun leur vie. Sisam est devenu un artisan reconnu et semble faire les quatre cent coups avec son camarade et associé Oros. Ce dernier est un véritable bout en train qui m’a charmée tout au long du roman ! Il est toujours présent pour faire de l’humour, recadrer les choses ou apporter une touche de fraîcheur ! Son tandem avec le vieux Farf m’a régulièrement amusée. Oros est sans doute la personne que j’ai préférée… À l’inverse, même si Sisam est le héros et semble être un individu calme, protecteur, doué, droit et gentil, je l’ai trouvé trop lisse… Il manquait de piquant pour me convaincre totalement… Ce qui ne fut pas le cas d’Helya qui a rapidement démontré un tempérament de feu, notamment avec sa famille adoptive ! C’est une héroïne comme je les aime : vive, active, directe, fougueuse et avec de la ressource. Accompagnée de son serviteur et acolyte Farf, elle va tout faire pour retrouver son meilleur ami… Hélas, un lourd danger menace ce tandem ! Il faudra traverser bien des épreuves, se surpasser et apprendre à compter sur des alliés solides… Certains personnages secondaires sont intéressants ou ont réussi à m’interpeller, notamment Maâlias, un prisonnier en fuite… Toutefois, j’ai tout de même trouvé que la majorité de ce petit monde était très manichéen. On distingue aisément les bons des mauvais… J’ai d’ailleurs été assez déçue par le grand méchant de l’histoire… On notera d’autres petits défauts comme quelques facilités néanmoins, l’auteur n’a pas hésité à faire tomber des têtes dans les deux camps, ce qui compense !

La plume de Guilhem Méric m’a agréablement surprise. Son style est très travaillé, fluide et immersif. De plus, sa manière de revisiter l’idée d’âmes sœurs est particulièrement originale. J’ai passé un bon moment avec son premier roman mêlant aventure, romance, mythe, complots, fantasy/fantastique. Nul doute que la suite de cette épopée va nous réserver plusieurs surprises et va continuer de développer le monde ainsi que les protagonistes. Je suis donc curieuse de lire le second opus.

.

.

Citations

Il y avait quelque chose d’étrange dans sa voix. Quelque chose que Sisam n’était pas encore en âge de comprendre, mais qui le faisait trembler de tous ses membres. Une émotion épouvantable, empoisonnée de tristesse et de mort.
.
—————
.
Le courage s’exprime chez chacun de nous de bien des façons. Mais il est toujours plus noble quand l’amitié le motive.
.

—————
.
Ne gardez pas de regrets dans vos cœurs, poursuivit-elle d’une voix affaiblie. Les regrets sont les armes du Mal … Ne leur cédez pas votre Amour. Jamais. Hissez-le au plus haut de vous mêmes, car vous êtes … la clef de notre devenir.
.
.

Ma note

4/5

 

11 réflexions au sujet de « « Le secret des âmes-sœurs » (Myrihandes T1) de Guilhem Méric »

  1. Le titre m’avait intriguée, mais son épaisseur m’avait fait passer mon chemin, à tort si j’en crois ton avis plutôt enthousiasme malgré le manque de nuances des personnages.
    L’héroïne a l’air en tout cas bien travaillée et l’univers riche et peaufiné. Les illustrations en fin d’ouvrages sont, quant à elles, un plus indéniable 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Je comprends parfaitement pour l’épaisseur : le livre est imposant, les pages épaisses et le total fait son poids… Mais effectivement, c’est un bon premier tome et, avec du recul, il ne faut pas se fier à la taille.
      Entièrement d’accord avec toi pour les atouts et les nuances.^^

      Aimé par 1 personne

  2. Étonnement, l’histoire ne me tente pas trop. J’aime les pavés, la fantasy et les univers mythiques. Ta chronique donne envie en plus.
    Mais le schéma narratif des âmes sœurs séparés réunis à nouveau me repousse vraiment… C’est bizarre des fois mes réactions, ce n’est pas si courant pourtant.

    Aimé par 1 personne

  3. Merci pour cette jolie chronique. Je précise juste que la nouvelle édition 2019 du tome 1 est bien moins impressionnante que la précédente : 435 pages au lieu de 600 ! Les raisons : un grammage plus fin, une taille de caractères d’1 point de moins… et quelques ajustements narratifs.
    Pour finir, je lance une promo pour le Mois de l’Imaginaire à partir de ce soir sur toute la saga, exclusivement sur le site officiel 😉

    Aimé par 1 personne

    1. Oh, merci à vous pour votre passage ! Cela fait plaisir de voir que des auteurs lisent nos critiques ! Merci également pour les infos.
      Effectivement, les pages étaient assez épaisses. Le poids du livre doit être plus agréable. 🙂
      J’irai jeter un oeil ! Bonne soirée et bon week-end.

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s