Romans

« Chloé, Constance et Jane Austen » de Marie Vareille

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « Je peux très bien me passer de toi »
Auteur : Marie Vareille
Genre : Roman contemporain / Nouvelle
Éditeur : Charleston

.

résumé du livre

Chloé n’aurait jamais mis les pieds dans un groupe de lecture, si sa grand-mère ne l’y avait pas inscrite, Constance n’aurait jamais rencontré Chloé, si elle n’avait pas espéré trouver l’âme sœur dans le club en question. Découvrez la rencontre entre deux filles que tout oppose, à commencer par leur opinion sur Jane Austen, pour le meilleur et… pour le pire.

.

Ma critique

Je suis assez déçue par cette petite nouvelle servant de prequel à « Je peux très bien me passer de toi » qu’il était possible de télécharger gratuitement sur diverses plateformes. C’était bien trop bref ! Les pages sont très aérées tandis que les deux chapitres font respectivement cinq, puis quatre pages… Je m’attendais à bien plus ! Le résumé affirmait que ce texte permettait de comprendre comment tout a commencé entre Chloé et Constance néanmoins, il n’y a pas vraiment eu d’échange entre les jeunes femmes. couv53107052C’est à peine si elles se sont parlé. De plus, elles n’ont pas perçu cette rencontre de la même manière : pour Chloé, Constance s’est imposée avec son livre de Jane Austen et ne lui a pas laissé forte impression, tandis qu’aux yeux de Constance, Chloé est devenue une amie… Bien que je comprenne l’idée de décalage qui convient au roman principal, j’aurais voulu des paragraphes plus longs, voire des chapitres supplémentaires. C’est à peine une mise en bouche…

En plus de l’humour de Chloé, l’avantage de cette nouvelle réside dans l’ambiance du club de lecture. Cette première réunion était sympathique, car il y avait l’air d’avoir une sacrée ambiance avec ce groupe. On regrette de ne pas en savoir plus sur certains membres, que l’on ne développe pas davantage les conversations et que l’auteure écourte ce petit rendez-vous au bout de cinq pages… En tout cas, l’atmosphère m’a rappelé le club que je fréquente dans ma médiathèque. Certes, cela semble moins loufoque, mais on retrouve cet amour de la littérature et l’envie de partager avec autrui, que le récit plaise ou non ! Bref, un complément agréable, mais tellement trop court que c’en est frustrant !

.

Citations

J’adore Mamie Rose et j’adore lire, mais si j’avais anticipé qu’elle m’offrirait un an de club de lecture pour mon anniversaire, j’aurais habilement manœuvré pour la réorienter vers un bon d’achat Sephora. Je n’ai aucune envie de me retrouver coincée entre cinq vieilles filles fanatiques de Proust qui parlent probablement comme le dictionnaire de l’Académie française.
.
—————
.

– Tu ne trouves pas ça un peu vieillot et dépassé aujourd’hui ? Jane Austen, pour beaucoup, c’est une vieille fille coincée à la campagne qui écrivait des romances à l’eau de rose parce qu’elle n’avait rien d’autre à faire de ses journées.
Monique émet un son horrifié qui ressemble au couinement d’une porte de grange mal huilée. Dans le silence qui suit, je comprends qu’il faut quand même que je surveille mes propos, car à défaut de Guerre et paix, il se pourrait bien que je finisse assommée à coups d’Orgueil et Préjugés.

.
—————
.
C’est ça, un best-seller : cinq cent mille exemplaires vendus et dix-sept Français seulement qui avouent l’avoir lu…
.

Ma note

2/5

6 réflexions au sujet de « « Chloé, Constance et Jane Austen » de Marie Vareille »

  1. Je l’ai sur ma liseuse, je veux la lire depuis longtemps (rapport à Jane Austen, forcément) mais j’ai peur du côté nouvelle que je n’aime pas en général donc ce que tu dis me fait encore plus peur !! Lol ! En revanche, je n’ai pas encore « Je peux très bien me passer de toi ». Tu me conseilles de commencer par la nouvelle ? Ou par le livre ?

    Aimé par 1 personne

    1. Étant donné la longueur de la nouvelle (10/15 pages), tu iras très vite avec cet écrit… Mais tu seras sans doute déçue si tu t’attends à un grand développement sur Jane Austen ! C’est vraiment survolé/trop rapide.
      Honnêtement, je pense que l’on peut aisément se passer de ces 10 pages bonus et qu’il vaut mieux découvrir « Je peux très bien me passer de toi ». 😉

      J'aime

Répondre à Alice Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s