BD·Littérature jeunesse·Science Fiction

« Le sacrifice » (Frnck T3) de Brice Cossu et Olivier Bocquet

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « Le sacrifice » (Frnck T3)
Auteurs : Brice Cossu et Olivier Bocquet
Genre : Bande dessinée / Littérature jeunesse-ado / Science-Fiction
Éditeur : Dupuis
.

résumé du livre

Pas de pizzas, pas de réseau, pas de voyelles… La préhistoire, c’est NUL ! Quand un orphelin de 13 ans part à la recherche de ses parents et se retrouve en pleine préhistoire, forcément il doit tout faire : inventer le feu, le savon, les voyelles et tenter de survivre parmi des bestioles monstrueuses et des brutes épaisses…

.

Ma critique

Quel plaisir de retrouver le jeune Frnck et le groupe d’Hommes des cavernes ! Dans cette suite, les auteurs vont mettre l’accent sur l’alimentation de son héros ainsi que l’apparition de maladies. Le début est assez léger, car on va suivre l’adolescent qui a du mal à se nourrir de viande et préfère de loin les fruits ou les légumes… Sa cohabitation avec la tribu est difficile, car il fait volontairement perdre de nombreux repas. En effet, il ne veut pas faire couler le sang, ni avoir des morts sur la conscience. D’ailleurs, on remarque qu’il a encore des habitudes d’homme civilisé comme le simple fait de se laver, ce qui ne plaît pas à ses nouveaux compagnons ! Les passages ne manquent pas d’humour, que ce soit dans les dialogues ou dans certaines situations. couv45050446Certes, on reste sur des blagues très enfantines (ex : avoir du caca sur la tête, manger un escargot baveux, être face à une grosse brute à qui on baisse la tenue pour qu’il se retrouve nu, un mammouth qui se prend pour un chien, etc.), mais cela reste assez sympathique. La scène du carnage des poux m’a par exemple fait sourire. Cela dit, j’ai surtout préféré les réactions face aux éléments futuristes comme le téléphone portable ou les pièces de monnaie, ainsi que les clins d’œil à certaines pratiques telles que le portage de repas à domicile.

La seconde moitié de l’album est plus sombre… toutefois, ne fallait-il pas s’y attendre avec un tel titre ? Une maladie foudroyante va toucher le clan, mettant ainsi la vie de chacun en péril. Frnck va devoir agir rapidement, quitte à s’allier à l’un de ses rivaux : un homme roux qui cherche à l’attraper pour qu’il lui enseigne la magie/la technologie. Ce dernier va jouer un rôle clef dans l’histoire et va apporter un brin de légèreté avec ses disputes continuelles avec le personnage principal. Malheureusement, le temps est compté et les auteurs n’hésiteront pas à faire tomber des têtes afin de rappeler au lecteur la triste réalité… J’ai apprécié ce choix, car il apporte un nouveau tournant à la série, tout en lui conférant une certaine maturité. De plus, les scènes touchantes sont amenées avec douceur et émotion. Certes, on ressent un peu d’amertume avec le dénouement, mais c’est compréhensible, surtout si l’on s’était attaché à tout le monde.

Ce troisième tome est donc plus sérieux que les autres, notamment grâce à la deuxième partie. Malgré les situations rocambolesques, les dialogues amusants et le décalage entre deux époques, plusieurs sujets importants vont être mis en avant que ce soit la Mort ou le rapport avec la faune (animaux familiers, chasse et alimentation). Il me tarde de découvrir la suite, afin de savoir quelle tournure le scénario va prendre.

.

.

Citations

Le hamburger, c’est un des deux meilleurs plats du monde, avec la pizza, sauf que normalement la viande arrive déjà hachée sur le bun, avec du fromage fondu et des frites ! Ici, le hamburger, il a des yeux qui te regardent, et il a surement des amis, de la famille, des enfants… C’est pas un burger : c’est un animal !

—————

– Comme disent les adultes: « Goûte, avant de dire que tu n’aimes pas ».
– Ah bon ? Moi j’ai surtout entendu : « Laisse quelqu’un d’autre goûter et attends de voir s’il meurt avant de faire pareil.

—————

– Mais c’est pas la peine de le capturer, puisqu’il te suit! C’est beaucoup plus pratique quand la nourriture vient toute seule dans la caverne! Si ça pouvait toujours être comme ça…
– … Bravo, tu viens d’inventer la livraison à domicile.

.

Ma note

4/5

4 réflexions au sujet de « « Le sacrifice » (Frnck T3) de Brice Cossu et Olivier Bocquet »

  1. Une évolution plus adulte qui m’étonne agréablement ! Ne connaissant sa série qu’à travers des avis, je lui aurais volontiers conféré une aura bien plus légère, du moins, avant ce tome. Si l’humour pipi-caca ne me plaît généralement pas, j’avoue qu’en revanche, les anachronismes et autres références ont bien plus d’effets sur moi. Je dirais même que je les adore 🙂

    Aimé par 1 personne

Répondre à lespagesquitournent Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s