News·TAG

Livres du concours MoseL’Lire 2019-2020

bandeau_page_mosellire_2020

emilie Saiwhisper

Comme chaque année, le département dans lequel je travaille organise un concours jeunesse/ado intitulé MoseL’Lire qui, selon sa tranche d’âge, consiste à lire des ouvrages d’une sélection, puis à réaliser une production. L’année dernière, l’article présentant les différents titres avait attiré beaucoup de visiteurs. Je vais donc recommencer avec la sélection 2019-2020. Si vous connaissez ces ouvrages ou si certains vous font envie, n’hésitez pas à me faire part de vos ressentis !

.

.

couv54022195« Blé noir » d’Aurélie Wellenstein

Résumé : Lilian est membre d’un réseau de hackers engagé dans la défense animale. Ce jeune homme de 17 ans franco-marocain, passe ses vacances à Nîmes avec ses parents. Il souhaite devenir journaliste dans le but de dénoncer la maltraitance animale. Il fait partie d’un groupe de hackers activistes. Les pieds sur terre et réservé, il est très attaché à sa famille et se montre honnête et entier dans ses relations avec les autres. Sa mission du jour : dénoncer les mauvais traitements infligés aux animaux dans les grands parcs aquatiques. L’adolescent n’est pas peu fier de lui lorsqu’il voit le résultat de son piratage relayé par les réseaux sociaux ! Puis une rencontre…

Critique : Un roman coup de poing sur la cause animale. Il y a énormément de sujets qui parlent au lecteur ou qui poussent à la réflexion, ce qui rend la lecture très intéressante ! Je suis tout de même mitigée sur certains points… (Avis détaillé)

.

.

couv56580134« Le fils de l’Ursari » de Xavier-Laurent Petit, Cyrille Pomès et Isabelle Merlet

Résumé : Quand on est le fils d’un montreur d’ours, d’un Ursari comme on dit chez les Roms, on sait qu’on ne reste jamais bien longtemps au même endroit. Harcelés par la police, chassés par des habitants, Ciprian et sa famille ont fini par relâcher leur ours et sont partis se réfugier à Paris où, paraît-il, il y a du travail et plein d’argent à gagner. À peine arrivés dans le bidonville, chacun se découvre un nouveau métier. Daddu, le montreur d’ours, devient ferrailleur, M’man et Vera sont mendiantes professionnelles, Dimetriu, le grand frère, est « emprunteur » de portefeuilles et Ciprian son apprenti. Un soir, Ciprian ne ramène rien de sa «journée de travail». C’est qu’il a découvert le paradis, le jardin du Lusquenbour où il observe en cachette des joueurs de tchèquématte. Le garçon ne connaît rien aux échecs mais s’aperçoit vite qu’il est capable de rejouer chaque partie dans sa tête. C’est le début d’une nouvelle vie pour le fils de l’Ursari.

Critique : Une BD touchante, sombre, réaliste et intéressante ! Même si je n’ai pas accroché aux graphismes, cette histoire prônant la tolérance m’a séduite. (Avis détaillé)

.

.

caius« Cassius » de Catherine Locandro

Résumé : Dans les années 50, aux États-Unis, la ségrégation bat encore son plein. Malgré leur jeune âge et l’amour protecteur de leur mère Odessa, Cassius et Rudy en subissent la violence au quotidien. Ils encaissent les inégalités comme autant de coups. Jusqu’au jour où l’aîné des deux frères découvre la boxe… Dans les gymnases, la couleur de peau importe peu. Sur les tapis et les punching-balls, les distinctions s’effacent dans une même odeur de sueur. Jab ! Crochet ! Uppercut ! Pour Cassius, progresser devient rapidement une obsession. Il pratique chaque jour et gagne peu à peu en technique et en endurance, aidé en cela par son entraîneur Angelo Dundee. Sur le ring, son énergie est stupéfiante, et son jeu de jambes si rapide qu’il fait penser à une danse. Ses adversaires peinent à suivre le rythme ! Et ce n’est encore qu’un début…
Catherine Locandro raconte avec sensibilité et passion le parcours et l’ascension extraordinaire de celui que l’on surnommait « The Greatest », l’un des plus grands boxeurs de l’histoire.

Critique : Une biographie romancée sur le célèbre boxeur poids lourd Mohamed Ali narrée par plusieurs de ses proches. Chacun offre ainsi sa vision du sportif et montre sa réelle progression au fil des années. (Avis détaillé)

.

.

couv52059759« Comment mon père est mort 2 fois » d’Yves Grevet

Résumé : Alors que son père vient de trouver la mort sur la route du piton Maïdo, à la Réunion, Soën est miné par de terribles doutes. Pourquoi des policiers ont-ils fait le voyage depuis Paris pour enquêter sur les circonstances du décès ? Pourquoi son père avait-il menti à tous sur l’existence de sa propre famille en métropole ? Pour comprendre, Soën va suivre la seule piste dont il dispose, celle d’événements survenus en Turquie trente ans plus tôt…

Critique : J’ai refermé ce thriller avec une grosse pointe de déception. De coutume, l’alternance passé/présent donne du rythme au récit cependant, ce ne fut pas le cas ici. Cette lecture fut laborieuse. Finalement, seules les révélations que faisaient Soën m’ont permis d’aller au bout de ce livre. Ainsi, je n’ai vraiment pas accroché et j’ai eu envie d’abandonner à plusieurs reprises… (Avis détaillé)

.

.

41oatime5ul._sx312_bo1204203200_« L’Arrache-mots » de Judith Bouilloc

Résumé : La jeune Iliade a un don merveilleux : le pouvoir de donner vie aux mots et aux histoires. Ce don fait d’elle la bibliothécaire la plus célèbre de tout le royaume d’Esmérie. Le matin où elle reçoit une demande en mariage presque anonyme, elle n’est sûre que d’une chose : son prétendant est un membre de la famille royale !
Bien décidée à comprendre qui s’intéresse à elle et surtout, pourquoi cette personne lui propose un contrat de mariage si avantageux, Iliade se rend dans la capitale. Là-bas, elle découvre les fastes de la cour… et la froideur de son fiancé. Pourtant, elle finit par s’attacher et à lui et se retrouve, bien malgré elle, propulsée au cœur d’intrigues et de complots auxquels rien ne la préparait.

Critique : Une ode à la littérature ! Les adeptes de magie, de romances, de littérature et de fantastique devraient être également conquis par ce roman pour ados… Quelques points m’ont néanmoins divisée, notamment l’inspiration trop prononcée de la Passe-Miroir. (Avis détaillé)

.

.

couv9662240« Inventer les couleurs » de Gilles Paris et Aline Zalko

Résumé : Hyppolite vit avec son papa à Longjumeau. La vie pourrait être grise, avec un papa qui s’échine entre les quatre murs d’une usine, et l’école où Hyppolite fait l’apprentissage d’une vie avec ses copains Gégé et Fatou. Seulement voilà Hyppolite dessine et les couleurs transfigurent tous ceux qui l’approchent.
Et si un enfant pouvait faire grandir les adultes autour de lui ?

Critique : Des dessins tout simplement magiques, colorés et envoûtants ! Il y a un décalage très intéressant entre la dureté des sujets abordés, l’innocence d’Hyppolite et la douceur des illustrations. Hélas, j’ai regretté la brièveté du texte. (Avis détaillé)

.

.

couv60901484« L’empreinte de H. Price » (Lucien et les mystérieux phénomènes T1) de Delphine Le Lay et Alexis Horellou

Résumé : Lucien et sa petite sœur Violette sont installés avec leurs parents dans un village breton, afin de mener une vie au contact de la nature. Passionné des histoires de fantômes, le jeune garçon pénètre dans un manoir hanté avec des petits voisins.

Critique : Sans être inoubliable, cette bande-dessinée fut une lecture sympathique ! On y trouve une aventure prenante, de belles valeurs et des relations qui font chaud au cœur. (Avis détaillé)

.

.

promethee-et-les-hommes« Prométhée » (La mythologie en BD) de Sylvie Baussier et Auriane Bui

Résumé : L’histoire du dieu qui a créé et soutenu l’humanité envers et contre tout.
Pour tromper l’ennui qui gagne les dieux de l’Olympe, le titan Prométhée propose à Zeus de peupler la Terre. Avec des animaux, mais surtout des hommes, une espèce créée spécialement pour louer les dieux et leur faire des sacrifices ! Il leur apprend à chasser, à coudre, à écrire… mais aussi à maîtriser le feu, privilège des dieux. Pour contrer la terrible colère de Zeus, Prométhée subira le plus cruel des châtiments. Depuis la création des premiers hommes jusqu’au déluge en passant par la boîte de Pandore et le supplice de Prométhée, retrouvez tous les grands épisodes de cette histoire qui a inspiré auteurs et artistes à travers les siècles. 

Critique : Une BD complète, intéressante, riche et bien faite que je recommande sans hésiter ! Divisée en plusieurs chapitres, elle retrace le mythe et les actes de Prométhée, montrant ainsi les origines de l’Homme et son évolution. (Avis détaillé)

.

.

couv44935032« Le garçon rose malabar » de Claudine Aubrun

Résumé : Gabriel a peur de rendre sa rédaction sur le sujet : Quel métier voulez-vous faire plus tard ? Et si la classe se moque de son choix ? Alice, elle, assume son rêve : être conductrice de TGV. Et le jour où Rudy vient à l’école avec un sweat rose malabar, une dispute éclate. Mais pourquoi chacun ne pourrait-il pas faire ce qui lui plaît ?

Critique : Un petit roman intelligent qui aborde avec sensibilité et justesse des thématiques actuelles (harcèlement, tolérance préjugés, idées préconçues sur les filles et les garçons, métiers genrés). (Avis détaillé)

.

.

couv53174374« Moi Baleine » d’Orianne Charpentier et Olivier Desvaux

Résumé : Baleine sait qu’il ne doit pas quitter son clan, grand-mère Ouma le lui a dit et répété. Il sait bien aussi qu’il doit se méfier des Zoms. Mais Loump, son cousin, ils ne résistent pas à l’envie de rendre une petite visite à ces drôles d’animaux avec des étoiles de mer au bout des nageoires ! Et ils s’éclipsent discrètement…

Critique : Amis des mers et des océans, vous serez certainement conquis par ce beau roman jeunesse où une baleine mâle prend la parole ! Une aventure pleine d’humanité, de sensibilité, de bienveillance et de sagesse. (Avis détaillé)

.

.

couv55145782« Dysfférent » de Fanny Vandermeersch

Résumé : Charlemagne est dyslexique, dysorthographique et dyspraxique. Mais qui a dit que les enfants multi-dys étaient bons à rien ? Tout le monde a un talent qui ne demande qu’à être révélé. C’est peut-être une chance d’être différent !

Critique : Un joli roman avec un héros multi-dys et des thématiques variées comme l’acceptation de soi, la différence et le harcèlement. Le tout avec la musique en toile de fond. (Avis détaillé)

.

.

couv-vent-tete« Du vent dans la tête » de Marjolaine Nadal et Marianne Pasquet 

Résumé : Parfois les matins sont trop gris. Ma tête est trop lourde. Mes idées sont trop emmêlées. Alors, je mets mes baskets et je file, là-haut, au plus haut de la montagne. Là où le vent souffle sur les nuages et éclaircit les brouillards. Là où le vent me rend ma légèreté.

Critique : Une douce première lecture servie avec une plume délicate, onirique et accessible autour de la thématique des émotions. (Avis détaillé)

.

.

couv-lac-foret.jpg« Par la forêt/par le lac » d’Alex Cousseau et Marta Orzel 

Résumé : A la fin de l’hiver, un jeune Indien décide de marcher jusqu’au sommet de la Colline aux Lézards. Quel chemin va-t-il prendre ? Celui qui passe par la forêt ou par le lac ? Deux chemins pour deux aventures où la nature et les animaux réservent bien des surprises à l’apprenti chasseur. Un nouveau roman recto-verso.

Critique : Un récit que l’on commence d’un côté ou de l’autre. Quel chemin choisirez-vous pour le petit indien ? Une très belle ode à la nature et aux saisons ! Je me pose néanmoins quelques questions sur la compréhension du texte chez les jeunes lecteurs… (Avis détaillé)

.

.

chere-bertille-au-centre-de-la-terre« Chère Bertille : Au centre de la terre » de Clémentine Mélois et Rudy Spiessert

Résumé : C’est décidé : pour ses neuf ans, Bertille partira en voyage au centre de la Terre ! Bien sûr, il reste encore quelques détails à régler, comme préparer les bagages, demander au président de la République de décaler la rentrée et, surtout, trouver quelqu’un pour l’accompagner… Elle a décidé de partir de « la Gueule du Loup », un mystérieux gouffre pas très loin de chez elle. De drôles d’histoires circulent à propos de cet endroit, mais il en faudrait plus pour arrêter Bertille. Et pourquoi pas demander son aide à Irène Taziouf, la célèbre vulcanologue ? 

Critique : Bof… Ce petit roman épistolaire ne m’a pas spécialement convaincue. Malheureusement, je suis restée hermétique à l’humour et aux personnages. Le concept était pourtant plutôt séduisant… (Avis détaillé)

.

.

couv65442428« Taupe et mulot : Les beaux jours » d’Henri Meunier et Benjamin Chaud

Résumé : Taupe et Mulot s’aiment plus que tout malgré leurs différences. Ils se voient tous les jours, s’entraident et partagent, au gré des saisons, parties de pêche, séances de peinture en plein air, et bien d’autres aventures ! 

Critique : Très chouette roman où l’humour est omniprésent ! De l’aventure, une bonne dose d’amitié et des illustrations aux détails aussi amusants que décalés. (Avis détaillé)

.

.

couv40122925« Dimanche » de Fleur Oury

Résumé : Clémentine la renarde se retrouve nez à nez avec un petit humain alors qu’elle se promène près du jardin de sa grand-mère. Ils jouent longuement ensemble avant que Clémentine ne rentre auprès des siens. Cette rencontre inattendue accroît la complicité entre la renarde et sa mamie puisqu’elles partagent désormais un secret.

Critique : Un bel album tout doux et onirique aux dessins sublimes qui n’est pas sans rappeler « Les Aventures d’Alice au pays des merveilles » de Lewis Carroll… (Avis détaillé)

.

.

silence« Silence ! » de Céline Claire et Magali Le Huche

Résumé : Monsieur Martin aime la tranquillité. Boire son café dans le calme, lire son journal sans bruit, faire une petite sieste en paix. Oui, Monsieur Martin aime avant tout le silence. Ses voisins le savent, mais ils l’oublient facilement.
Si bien qu’un jour, Monsieur Martin décide de s’enfermer dans une immense bulle qu’il fabrique dans sa baignoire. Ainsi isolé de l’agitation du monde, Monsieur Martin peut enfin savourer ce silence qu’il chérit tant.
Puis Monsieur Martin comprend que le silence n’est pas entré seul à l’intérieur de la bulle: la solitude l’a accompagné. Une solitude insupportable, plus encore que tout ce bruit qui irritait Monsieur Martin. A l’aide ! Monsieur Martin a besoin d’être libéré…

Critique : Pas mal, cet album jeunesse qui aborde les sujets du bruit et du silence ! Il met en avant de belles valeurs comme l’entraide, la joie, le partage ainsi que le plaisir d’être ensemble. L’histoire est vraiment mignonne douce, agréable et encrée dans la réalité. (Avis détaillé)

.

.

p_59g_190305191811« Paraquoi » d’Alex Cousseau et Éva Offredo

Résumé : Jonas, petit renard du désert, a trouvé un parapluie. Un paraquoi ? Un parapluie. D’où vient-il ? Et à quoi peut bien servir un parapluie quand on vit au milieu du désert ? Alors que Jonas se pose ces questions, le vent se lève et l’emporte avec le parapluie. Comment redescendre ? Où s’arrêtera-t-il ? Y aura-t-il des réponses à toutes ses questions au bout du voyage ? Cramponné à son parapluie, Jonas survole des contrées inconnues et pleines de merveilles. En chemin, il apprend à se laisser porter et à accepter les questions sans réponses…  

Critique : Ai-je aimé cet album ? Les illustrations m’ont-elles plu ? Est-ce que je recommande cette lecture ? Pourquoi ne liriez-vous pas ma critique pour connaître la réponse ? (Avis détaillé)

.

.

couv35137706« J’en rêvais depuis longtemps » d’Olivier Tallec

Résumé : Un petit garçon a eu un chien comme cadeau à Noël. Mais… contre toute attente, on se rend compte que c’est l’animal qui nous raconte sa vie avec son petit maître, et pas le contraire ! Bon, ce petit garçon n’aime pas les croquettes, refuse de dormir dans sa niche, prend un peu trop de place sur le canapé et disparaît tous les jours, un cartable sur le dos… Mais le chien va sagement s’habituer à toutes ces petites manies bizarres, par amour pour son meilleur ami.

Critique : Un bel album qui joue avec la carte de l’humour en proposant des illustrations, des réflexions ou des situations à la fois tendres et rigolotes ! (Avis détaillé)

.

11 réflexions au sujet de « Livres du concours MoseL’Lire 2019-2020 »

  1. J’ai beaucoup aimé L’arrache-mots même si ça reste assez simpliste par rapport à des univers comme La Passe-Miroir dont le roman s’inspire 🙂
    J’avais emprunté Moi baleine, mais je n’ai pas eu le temps de le lire bien que ce petit roman semble très touchant. Je pense le lire à l’occasion. Quant à Blé noir, il me tente pas mal…
    Bonnes lectures et belles découvertes !

    Aimé par 1 personne

    1. J’ai effectivement entendu parler de la forte inspiration de la Passe miroir ! On verra si ce roman qui s’adresse à un public plus jeune me plaira autant qu’à toi malgré son côté plus simpliste. ^^
      Tu as raison : Moi baleine a l’air touchant !
      Idem pour Blé noir (il était dans ma WL depuis sa sortie).
      Merci beaucoup ! ❤

      Aimé par 1 personne

    1. Idem pour « L’arrache-mots » ! 🙂 Il a l’air cool ! On a eu les mêmes échos. L’auteure s’est apparemment laissée très influencer par la saga de Christelle Dabos… En espérant que ce ne soit pas une copie et qu’elle s’en détache un minimum…

      J'aime

Répondre à Mikasabouquine Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s