Littérature jeunesse

« Par la forêt/par le lac » d’Alex Cousseau et Marta Orzel

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « Par la forêt/par le lac »
Auteurs : Alex Cousseau et Marta Orzel
Genre : Roman jeunesse
Éditeur : Éditions du Rouergue

.

résumé du livre .
A la fin de l’hiver, un jeune Indien décide de marcher jusqu’au sommet de la Colline aux Lézards. Quel chemin va-t-il prendre ? Celui qui passe par la forêt ou par le lac ? Deux chemins pour deux aventures où la nature et les animaux réservent bien des surprises à l’apprenti chasseur.

.

Ma critique

couv-lac-foret

J’aime beaucoup cette édition « Boomerang » qui propose une lecture à double sens : on y découvre deux récits qui convergent et, comme dans « Chat par-ci / Chat par-là », avec parfois des points de vue différents. Libre au lecteur de commencer d’un côté ou de l’autre ; la perception étant forcément différente selon l’ordre par lequel on commence… Pour ma part, j’ai débuté du côté avec le renard/coyote, parce que c’est l’animal qui m’attirait le plus (même si l’aigle était assez intrigant). Je ne le regrette pas, car c’est le texte qui m’a séduit le plus.

J’ai apprécié suivre ce petit indien qui va partir à l’aventure. Deux chemins s’ouvrent à lui : le lac ou la forêt. Il fera alors diverses rencontres, notamment celle d’animaux rusés ou encore celle d’une forêt mystérieuse et enchanteresse… Quelle que soit la route, j’ai trouvé le parcours emprunt de magie et d’onirisme. On imagine à merveille ces routes enneigées, le ciel blafard et le son des pas qui foulent le sol givré ! C’est une très belle ode à la nature et aux saisons ! Je me pose néanmoins quelques questions sur la compréhension du texte chez les jeunes lecteurs. Vont-ils saisir l’impact de ce texte qui est une invitation au rêve, à la spiritualité, à la philosophie et à la poésie ? Seront-ils satisfaits du voyage ? Je l’ignore cependant, je verrai ça avec les lecteurs de la médiathèque…

.

bandeau_page_mosellire_2020

(Livre lu dans le cadre du concours MoseL’Lire.
N’hésitez pas à cliquer sur la bannière !)

.

Citations

Mon sourire est comme un arc, et mes hourras sont autant de flèches. Je les envoie autour de moi, le plus loin possible.

—————

Dans mon village jusqu’ici, j’ai marché dans la neige. Et dans la neige tout semble silencieux, c’est comme marcher dans un rêve.

—————

La glace est épaisse, je pourrais traverser le lac en une heure à peine. Le plus vite sera le mieux…

.

Ma note

3/5

8 réflexions au sujet de « « Par la forêt/par le lac » d’Alex Cousseau et Marta Orzel »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s