Fantastique/Fantasy·Romances·Young adult

« Un palais de glace et de lumière » (Un palais d’épines et de roses T3.5) de Sarah J. Maas

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « Un palais de glace et de lumière » (Un palais d’épines et de roses T3.5)
Auteur : Sarah J. Maas
Genre : Young Adult / Fantastique / Romance
Éditeur : La Martinière

.

résumé du livre

Depuis la fin de la guerre qui a ébranlé Prythian, Feyre, Rhysand et leurs fidèles amis s’attachent à reconstruire la Cour de la Nuit. Mais si le solstice d’hiver apporte une période de repos bien mérité, il semble que l’atmosphère festive ne parvienne pas à chasser les fantômes du passé…
Alors que le cœur de Feyre guérit peu à peu, ses sœurs et ses amis dissimulent des blessures encore profondes. Et si le temps des batailles est bien révolu, les tensions perdurent et menacent une paix encore fragile. Les cicatrices et les rancunes accumulées jadis auront-elles raison du fragile équilibre de ce nouveau monde ?

.

Ma critique

Un Palais d’épines et de roses est une série qui me tient à cœur, car j’ai réellement appris à apprécier les personnages tout au long de la trilogie. J’étais donc curieuse de découvrir la suite transitoire entre la saga principale et la nouvelle, qui va se focaliser sur Nesta, la sœur de Feyre. Je remercie donc L_Bookine pour ce joli cadeau d’anniversaire !

couv2406179C’est avec un réel plaisir que j’ai retrouvé tout ce petit monde en train de s’affairer pour célébrer le Solstice d’hiver ! Retrouvailles, cadeaux, petits moments d’échange autour d’une boisson, traditions dans la neige, etc. Le programme se veut chargé, chaleureux, plein d’amitié et d’émerveillement ! Cependant, les récents événements ont laissé des marques dans chacun des protagonistes, qu’ils soient principaux ou secondaires. La guerre n’a pas uniquement fait des morts. Elle a laissé de lourdes séquelles psychologiques, en particulier du côté des sœurs de l’héroïne. Ces dernières ne parviennent pas à se faire à leur nouveau statut d’Immortelles, en particulier Nesta qui a sombré dans le mal-être, la débauche, les jeux d’argent et l’alcoolisme. Nesta m’a fait assez mal au cœur, car on ne peut que comprendre sa rancœur envers ceux qui l’ont précipitée dans ce nouveau monde où elle ne parvient pas à trouver sa place… Feyre et tous les membres de la Cour de la Nuit font de leur mieux pour lui rendre le quotidien plus facile hélas, la jeune femme refuse de s’intégrer et fait preuve d’un tempérament froid, aigri, courroucé et acerbe. Bien que je compatisse à ses peines, elle m’a fortement agacée ! Ses nombreuses crises ainsi que son caractère taciturne ont vite fait de me lasser. J’ai du mal avec les personnages trop torturés et j’espère sincèrement qu’un peu d’espoir va peu à peu lui parvenir dans la prochaine saga…

La narration va papillonner auprès de Feyre, Rhysand, Cassian, Nesta et Mor/Morrigan. Il est plaisant d’avoir leur point de vue sur les autres, leur passé, la situation actuelle ainsi que leur vision de l’avenir. Cela donne envie d’en savoir plus, notamment sur Cassian et Mor qui se révèlent toujours aussi sympathiques malgré cette phase de reconstruction. Le couple de la Cour de la Nuit est comme dans le troisième volet : toujours très fusionnel, complémentaire, taquin et très porté sur le sexe. Tout semble aller pour le mieux pour eux, ce qui fait plaisir à voir. En outre, j’ai aimé le fait que Sarah J. Maas remette en lumière le don de Feyre pour la peinture.

On peut voir « Un palais de glace et de lumière » comme une transition et un petit bonus à la saga. En soit, l’ouvrage n’est toutefois pas incroyable. Il ne se passe rien et il n’y a aucun suspense. Si vous cherchez autant d’action ou de complot que la trilogie principale, passez votre chemin. Ce n’est pas une lecture nécessaire et vous risquez de vous ennuyer. En revanche, si vous cherchez à retrouver les personnages, à creuser leur personnalité et à les voir faire la fête ou que vous souhaitez simplement lire un ouvrage en rapport avec Noël pour prolonger l’ambiance de fin d’année, alors ce roman est fait pour vous. Il développe très bien la psychologie des narrateurs et permet de donner envie au lecteur de découvrir la suite de la série. Pour ma part, mon ressenti est mitigé : je suis ravie d’en savoir plus sur les protagonistes cependant, j’en attendais plus ! J’ai eu l’impression d’être restée sur ma faim. De plus, l’ouvrage est globalement mélancolique, endeuillée et pesante malgré le contexte festif. Pas de quoi donner le sourire. Or, c’est ce que je recherchais (au moins un peu !)… Par ailleurs, Nesta m’a parfois tapée sur les nerfs… Il n’empêche que je lirai avec plaisir la suite lorsqu’elle sortira.

.

.

Citations

Je dois créer, sinon tout aura été vain. Je dois créer pour ne pas sombrer dans le désespoir, pour trouver la force de me lever chaque matin. Je dois créer parce que je n’ai pas d’autre moyen d’exprimer ce que je ressens.
.
—————
.

Tu mérites tous tes malheurs, poursuivis-je. Tu mérites cette demeure vide et désolée et ces terres ravagées. Et je me moque que tu aies offert cette étincelle de vie pour me secourir. Je me moque que tu aimes encore ma femme. Je me moque que tu l’aies tirée des griffes d’Hybern ou de mille ennemis auparavant, déclarai-je, et les mots me montaient aux lèvres sans effort, froids et calmes. J’espère que tu végéteras ici pour le reste de ta misérable existence : ce sera bien plus satisfaisant pour moi que de te massacrer.
.

—————
.
– À tes risques et périls, Rhysand, avertit Amren qui venait de franchir le seuil, à demi enfouie dans un énorme manteau de fourrure blanche.
Seuls son casque de cheveux noirs et ses yeux d’argent émergeaient au-dessus du col. Elle ressemblait à…
– Tu ressembles à une boule de neige furieuse, lui dit Cassian.
Je réprimai un éclat de rire, car il était toujours imprudent de se moquer d’Amren, même depuis qu’elle avait perdu la majeure partie de ses pouvoirs en se réincarnant dans un corps de Grande Fae.
La boule de neige toisa Cassian, les yeux plissés.
– Surveille tes paroles, gamin. Ne déclenche pas une guerre que tu es sûr de perdre, riposta-t-elle.
.

Ma note

3,5/5

16 réflexions au sujet de « « Un palais de glace et de lumière » (Un palais d’épines et de roses T3.5) de Sarah J. Maas »

  1. Je l’ai eu pour Noël mais je ne suis pas sure de le lire… La plupart des chroniques que j’ai lues sur ce livre sont assez similaires à la tienne. J’ai tellement aimé cette trilogie et toutes les intrigues créées par Sarah J. Maas que je serais un peu déçue de voir ces personnages que j’adore dans cette latence et cette nostalgie. Mais je suis bien contente d’avoir une si belle couverture dans ma bibliothèque ahah

    Aimé par 1 personne

  2. Un tome complémentaire qui, sans avoir l’air d’être transcendant, a le mérite de prolonger le plaisir de la série pour ses amoureux… Il me reste le tome 3 à lire, mais à l’occasion, je me laisserai probablement tenter en gardant en tête le fait de ne pas y chercher un récit particulièrement joyeux.

    Aimé par 1 personne

  3. J’ai beaucoup aimé cette ambiance « d’après » pour ma part, c’est rare qu’on nous présente cela. Après si l’autrice ne nous sort pas une suite, je risque d’être beaucoup plus sévère là parce que clairement elle nous appâte et ne peut pas nous laisser comme ça en plan !

    Aimé par 1 personne

  4. Concernant Nesta, mon avis diverge un peu. Je ne l’ai certes pas comprise, sans pour autant la trouver antipathique. Et le dernier quart du livre nous fait bien comprendre qu’il nous manque un élément clé pour pouvoir la comprendre. D’ailleurs, j’ai hâte de savoir de quoi il s’agit 😀 !

    Aimé par 1 personne

Répondre à Romanesquement Vôtre Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s