News·Top Ten Tuesday

10 romans que j’adore de plus de 400 pages (TTT 21/01/20)

Top Ten Tuesday

Coucou ! On se retrouve avec le Top Ten Tuesday (TTT), un petit rendez-vous hebdomadaire autour des livres initialement créé par The Broke and the Bookish et repris en français par Frogzine. J’y participe de temps en temps, lorsque la thématique me plaît…
.

Le thème du jour est
« 10 romans que j’adore de plus de 400 pages »

.

emilie Saiwhisper

Comme souvent, il n’est pas facile de se restreindre à dix… J’ai essayé de varier les genres et les auteurs. Cliquez sur les titres des livres pour accéder aux avis. 🙂

 

1. « In the after » de Demitria Lunetta (410 pages)
2. « The Curse » T1 de Marie Rutkoski (456 pages)

 

3. « Criminal loft » d’Armelle Carbonel (424 pages)
4. « L’Antre des Voleurs » (Les sept lames T1) de David Chandler (636 pages)

 

5. « Masques » de Patricia Briggs (462 pages)
6. « Waylander » T1 de David Gemmell (441 pages)

 

7. « Le début de la fin » (Apocalypse Z T1) de Manel Loureiro (480 pages)
8. « Démences » de Graham Masterton (443 pages)

 

9. « L’Homme-rune » (Le cycle des démons T1) de Peter V. Brett (590 pages)
10. « Dossier Alexander » (Illuminae T1) de Jay Kristoff et Amie Kaufman (607 pages)

.

Quels ouvrages auriez-vous mis pour ce top ? En avons-nous en commun ? Certains titres vont tentent-ils ? Avez-vous triché en changeant le thème ?

24 réflexions au sujet de « 10 romans que j’adore de plus de 400 pages (TTT 21/01/20) »

  1. Apocalypse Z est vraiment un excellent livre de zombie ! En Espagne en plus qui plus est et pas aux Usa.

    Waylander je suis plus mitigé, le style et le scénario sont sommes toutes plutôt simplistes, mais il faut remettre dans le contexte des années 80. Je ne suis pas sur qu’il se ferait publier aujourd’hui (ce qui n’enlève rien à ce que Gemmel a apporté à la fantasy) 😉

    Aimé par 1 personne

    1. Oui, ça change pour l’Espagne ! Il y a tellement peu de romans zombies hors USA… (ou hors Paris dès qu’on touche à la France !)
      Avec du recul, oui, c’est très classique et simpliste. Mais ça a été une de mes premières lectures dans le genre, ce qui explique que les clichés ne m’aient pas embêtée.^^ De plus, comme souligné, le contexte des années 80 joue !

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s